Carlos Ghosn : la voiture autonome se développera d'abord dans les pays aux conducteurs "disciplinés"

Publié le 30/09/2016 - 08:37
Mis à jour le 17/04/2019 - 10:23

Le PDG de Renault-Nissan Carlos Ghosn a prédit ce jeudi 29 septembre que les voitures autonomes se développeraient en priorité dans les pays où les conducteurs ont un comportement "discipliné", disant exclure pour l'instant le Brésil et l'Inde de cette catégorie.

nexttwo_home.jpg
NEXT TWO : Renault présente sa vision d’un véhicule autonome à l’horizon 2020 © groupe renault
PUBLICITÉ

M. Ghosn était interrogé par un journaliste brésilien lors d’une séance de questions-réponses au Mondial de l’automobile, sur l’éventuel déploiement des voitures autonomes dans son pays, alors que Renault-Nissan promet dix voitures dotées de capacités autonomes à l’horizon 2020.

« Et les voitures autonomes vont s’arrêter aux feux rouges, quoi qu’il arrive… »

Outre une cartographie et une signalisation routière précises, « il faut aussi que les règles de conduite soient respectées, parce que les voitures autonomes respectent les règles », a indiqué M. Ghosn, lui-même né au Brésil, en rappelant à son interlocuteur que dans ce pays, « la nuit, personne ne s’arrête aux feux rouges ».  « Et les voitures autonomes vont s’arrêter aux feux rouges, quoi qu’il arrive. Ce sont des ordinateurs. Si elles sont les seules voitures à s’arrêter, vous pouvez imaginer le nombre d’accidents qu’il va y avoir au Brésil », a-t-il plaisanté.

De même, à Bombay (Inde), « les gens ne respectent pas toujours le code de la route. Certains prennent les ronds-points à l’envers. On ne peut pas mettre de voitures autonomes sur la route dans de telles conditions », a souligné M. Ghosn. « C’est pour cela que je pense que les voitures autonomes arriveront en premier dans les pays où la conduite est très disciplinée comme le Japon, les Etats-Unis, la France ou l’Allemagne, et ensuite, petit à petit, nous allons appliquer la technologie à des pays où les choses sont un peu plus flexibles », a-t-il conclu.

(Avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Micro-brasserie Les2FÛTS : « Intégrer Coopilote a facilité le démarrage de mon entreprise »

Micro-brasserie Les2FÛTS : « Intégrer Coopilote a facilité le démarrage de mon entreprise »

Dans le cadre des rencontres "Bienvenue dans mon entreprise" proposées par Coopilote, coopérative d'entrepreneurs salariés à Besançon, la micro-brasserie Les2FÛTS a ouvert ses portes pour découvrir et échanger autour de leur activité et de l’entrepreneuriat… L'occasion de faire un focus sur cette petite entreprise artisanale bisontine. 

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Le département de Côte-d'Or va envoyer deux bouteilles de Bourgogne au président américain Donald Trump pour tenter de le faire changer d'avis sur les sanctions douanières contre l'Union Européenne, qui doivent viser le vin français, a annoncé son président François Sauvadet le 14 octobre 2019 sur Twitter.

Le Crédit Agricole Franche-Comté présente son prêt « Mon 1er toit comtois » au Salon de l’Habitat Les 18, 19 et 20 octobre 2019

Le Crédit Agricole Franche-Comté présente son prêt « Mon 1er toit comtois » au Salon de l’Habitat Les 18, 19 et 20 octobre 2019

Publi-infos • Le Crédit Agricole Franche-Comté a de bonnes raisons d’être présent au Salon de l’Habitat à Micropolis Besançon. D’abord, c’est un partenaire historique de cette manifestation. Et puis, c’est l’occasion de présenter son offre régionale à succès « Mon 1er toit comtois », un prêt Habitat à taux zéro %. C’est donc le moment idéal pour rencontrer les conseillers du Crédit Agricole Franche-Comté.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 17.5
légère pluie
le 20/10 à 15h00
Vent
1.6 m/s
Pression
1005.2 hPa
Humidité
80 %

Sondage