Carlos Ghosn : la voiture autonome se développera d'abord dans les pays aux conducteurs "disciplinés"

Publié le 30/09/2016 - 08:37
Mis à jour le 17/04/2019 - 10:23

Le PDG de Renault-Nissan Carlos Ghosn a prédit ce jeudi 29 septembre que les voitures autonomes se développeraient en priorité dans les pays où les conducteurs ont un comportement « discipliné », disant exclure pour l’instant le Brésil et l’Inde de cette catégorie.

 ©
©

M. Ghosn était interrogé par un journaliste brésilien lors d'une séance de questions-réponses au Mondial de l'automobile, sur l'éventuel déploiement des voitures autonomes dans son pays, alors que Renault-Nissan promet dix voitures dotées de capacités autonomes à l'horizon 2020.

"Et les voitures autonomes vont s'arrêter aux feux rouges, quoi qu'il arrive…"

Outre une cartographie et une signalisation routière précises, "il faut aussi que les règles de conduite soient respectées, parce que les voitures autonomes respectent les règles", a indiqué M. Ghosn, lui-même né au Brésil, en rappelant à son interlocuteur que dans ce pays, "la nuit, personne ne s'arrête aux feux rouges".  "Et les voitures autonomes vont s'arrêter aux feux rouges, quoi qu'il arrive. Ce sont des ordinateurs. Si elles sont les seules voitures à s'arrêter, vous pouvez imaginer le nombre d'accidents qu'il va y avoir au Brésil", a-t-il plaisanté.

De même, à Bombay (Inde), "les gens ne respectent pas toujours le code de la route. Certains prennent les ronds-points à l'envers. On ne peut pas mettre de voitures autonomes sur la route dans de telles conditions", a souligné M. Ghosn. "C'est pour cela que je pense que les voitures autonomes arriveront en premier dans les pays où la conduite est très disciplinée comme le Japon, les Etats-Unis, la France ou l'Allemagne, et ensuite, petit à petit, nous allons appliquer la technologie à des pays où les choses sont un peu plus flexibles", a-t-il conclu.

(Avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Bientôt des panneaux photovoltaïques au stade Léo Lagrange de Besançon ?

Le chiffre n’est pas négligeable. Si l’installation des panneaux photovoltaïques a un coût : 300.000 euros, elle permettra, à terme, d’économiser entre 30 à 35.000 euros par an, a précisé Anne Vignot, la maire de Besançon. Le projet sera soumis au vote des élus lors du Conseil municipal du 20 juin 2024.

La Région Bourgogne Franche-Comté lance une opération séduction pour attirer de nouveaux habitants

En ce premier semestre 2024, la Région Bourgogne-Franche-Comté préfigure une initiative inédite pour renforcer son attractivité résidentielle. Cette opération sans précédent vise concrètement à recruter dès le mois de septembre 2024 de futurs habitants. Prévu sur une première période de trois années, ce programme repose sur une dynamique collaborative initiée par la Région et de nombreux acteurs du territoire, et s’inscrit dans le cadre de la stratégie d’attractivité globale initiée depuis 2017.

“Chambre d’hôtes référence” : six hôtes du Doubs récompensés

Le 4 juin 2024, certaines chambres d’hôtes du département du Doubs se sont vu remettre la qualification "Chambre d’hôtes référence". Cette action nationale a été déployée depuis 2023 par Doubs Tourisme dans le département permettant à l’époque de qualifier deux premières chambres d’hôtes.

Le sport au service de l’emploi pour recruter autrement à Montbéliard

Après le succès des précédentes éditions qui se sont déroulées sur plusieurs villes de la région, le Comité Olympique Paris 2024, l'Agence Nationale du Sport, la Fédération Française d’Athlétisme et France Travail, ont proposé l’opération "Du stade vers l’emploi" (DSVE) dans sa version "Athlétisme" ce jeudi 13 juin 2024 à Montbéliard. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 20.22
nuageux
le 19/06 à 9h00
Vent
2.68 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
84 %