Carte scolaire : les parents d’élèves « vigilants » à Pouilley-les-Vignes

Publié le 09/04/2015 - 11:14
Mis à jour le 09/04/2015 - 11:20

Banderoles et pancartes à la main, plusieurs parents se sont mobilisés ce jeudi 9 avril 2015 avec leurs enfants à l'ouverture des portes de l'école pour protester contre le risque de fermeture d'une classe à la rentrée.

PUBLICITÉ

Pour quatre élèves, une classe de l’école élémentaire de Pouilley-les-Vignes dans le Grand Besançon est menacée comme 32 autres dans le Doubs par une fermeture conditionnelle avec recomptage des enfants à la rentrée. « Nous passerions de six à cinq classes. Il faudrait selon l’inspection académique 138 élèves alors que selon les estimations, il y en aurait 134 à la rentrée… » explique une maman d’élève entourée de plusieurs autres parents et qui craignent des effectifs surchargés avec des classes à plus de 27 élèves. « Nous avons envoyé une lettre à l’inspection académique et au préfet pour l’alerter. Nous sommes donc très vigilants et sommes prêts à aller plus loin s’il le faut… »

Dans le Doubs, la carte scolaire 2015-2016 proposée par l’inspection académique prévoit 31 fermetures, 33 fermetures conditionnelles, 15 ouvertures et 15 ouvertures conditionnelles.

Après le boycott mercredi par les syndicats, le comité technique spécial départemental (CTSD) été repoussé au vendredi 10 avril au matin. Convoqué le jour même à 17h30, le CDEN  (conseil départemental de l’éducation nationale) doit rendre son avis sur la carte scolaire proposée par l’inspection académique du Doubs. 

Mobilisation le vendredi 10 avril à 17h devant la préfecture 

A cette occasion, le SNUipp/FSU invite toutes les écoles, tous les parents, tous les enseignants, tous les élus à venir exprimer leurs besoins et leurs revendications  à l’occasion de l’instance décisionnelle (CDEN) ce vendredi 10 avril 2015 devant la préfecture du Doubs, rue Charles Nodier à Besançon.

Info + 

Comprendre le système d’ouvertures et de fermetures de classes dans l’article ci-dessous

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Loi Blanquer : le SNUipp-FSU organise un apéro revendicatif devant la permanence de Jacques Grosperrin

Loi Blanquer : le SNUipp-FSU organise un apéro revendicatif devant la permanence de Jacques Grosperrin

"Non à l'amendement Grosperrin" • Mardi 14 mai 2019 le syndicat national unitaire des instituteurs, professeurs des écoles et PEGC (affilié FSU) organise une assemblée générale à partir 18h suivi d'un apéro revendicatif devant la permanence du sénateur LR Jacques Grosperrin au 34 rue Bersot à Besançon.

Éducation nationale : Planoise, bientôt une cité éducative ?

Éducation nationale : Planoise, bientôt une cité éducative ?

Le quartier de Planoise à Besançon fait partie des 80 territoires « prioritaires » sélectionnés pour accueillir un dispositif « cité éducative ». Ce dernier servira à coordonner les services d'Etat, les collectivités, les associations et les habitants pour accompagner l'enfant de 3 à 25 ans autour du cadre scolaire. Une enveloppe de 100 millions d'euros sur trois ans sera débloquée pour aider les collectivités dans leurs démarches.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 5.98
partiellement nuageux
le 23/05 à 3h00
Vent
1.84 m/s
Pression
1020.58 hPa
Humidité
92 %

Sondage