Ce qui change à partir de ce 1er octobre 2021

Publié le 29/09/2021 - 11:32
Mis à jour le 01/10/2021 - 06:36

Augmentation des prix du gaz,  du Smic, nouveau calcul de l’assurance chômage… Voici ce qui change à partir du vendredi 1er octobre 2021, sans oublier le pass sanitaire obligatoire pour les adolescent âgés d’au moins 12 ans … et deux mois !

 © Magnascan-Pixabay
© Magnascan-Pixabay

Rappel : extension du pass sanitaire aux ados

Ce qui change... dès le 30 septembre: les mineurs âgés d'au moins 12 ans et deux mois doivent présenter un pass sanitaire valide pour accéder aux lieux où il est exigé (train, cinéma, piscine...).

Gaz

Les tarifs réglementés du gaz appliqués par Engie à près de 3 millions de foyers français vont augmenter de 12,6 % TTC au 1er octobre, a annoncé la Commission de régulation de l'énergie (CRE). "Cette évolution résulte de la hausse, historique, des prix du gaz sur le marché mondial", a-t-elle souligné. Elle fait suite à une série d'importantes hausses mensuelles.

APL

Les aides personnalisées au logement vont augmenter de 0,42 %, ce qui correspond à la hausse moyenne des loyers, selon l'Insee. Cette hausse intervient après un gel de la revalorisation en 2018 et à une désindexation des APL sur l'indice de référence des loyers inscrite dans les budgets 2019 et 2020.

Smic

Conséquence de l'inflation, le salaire minimum de croissance (Smic) est revalorisé automatiquement de 2,2 %. Avec cette augmentation, le Smic horaire brut passe de 10,25 euros à 10,48 euros quand le Smic mensuel brut, pour une personne à temps plein, passe de 1.554,58 euros à 1.589,47 euros.

Dans le secteur public, l'indice minimum de traitement des agents est relevé au niveau du nouveau Smic. Quelque 450.000 agents publics sont concernés par cette revalorisation qui aboutit à "37 euros de traitement supplémentaire par mois", selon le ministère de la Transformation et de la Fonction publiques.

Santé, aide à domicile : revalorisations

Plus de 500.000 agents de la fonction publique hospitalière vont bénéficier d'une revalorisation de leurs grilles de salaires, dans le cadre du Ségur de la santé: infirmières, aides-soignantes, cadres de santé, auxiliaires de puériculture, manipulateurs radio, masseurs-kinés...

Par ailleurs, l'augmentation générale de 183 euros net par mois sera élargie à 18.500 autres soignants du secteur social et médico-social, relevant de la fonction publique mais dont les structures ne sont pas rattachées à un hôpital ou un Ehpad.

En outre, 209.000 aides à domicile du secteur associatif intervenant chez les personnes âgées et handicapées bénéficient d'une hausse salariale de 13 % à 15 %. En revanche les 160.000 employés du privé en sont privés, ce qui fait craindre un départ massif de ces salariés.

Ce coup de pouce salarial ne va pas entraîner d'augmentation du reste à charge pour les usagers en situation de handicap ou âgés, car il sera pris en charge par les départements, compensés partiellement par l'Etat.

Assurance chômage

Mesure phare de la réforme controversée de l'assurance chômage, les nouvelles règles de calcul du montant de l'allocation chômage entrent en vigueur. Cette modification du calcul du salaire journalier de référence (le SJR, base de l'allocation), vivement contestée par les syndicats, est censée favoriser la stabilité de l'emploi en rendant moins favorable l'indemnisation du chômage des salariés ayant alterné contrats courts et inactivité.

Numéro vert de prévention du suicide

Promis en juillet 2020 dans le cadre du Ségur de la santé, le nouveau numéro national de prévention du suicide, 31 14, sera accessible 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24, "il permettra aux Français qui traversent un moment très difficile, avec des idées noires, des pensées morbides, une tristesse, une dévalorisation de soi-même, de profondes angoisses, de trouver immédiatement une réponse à leur malaise", a précisé mercredi le ministre de la Santé Olivier Véran.

Brexit

Les voyageurs français et européens ressortissants devront disposer d'un passeport valide pour entrer au Royaume-Uni. Seuls les résidents qui se sont vu accorder un statut temporaire (pre-settled) pourront continuer à utiliser une carte d'identité jusqu'en 2025.

De nombreux pêcheurs français risquent de ne plus avoir accès aux eaux des îles anglo-normandes, des dizaines de licences provisoires expirant le 30 septembre au soir.

La situation est particulièrement tendue autour de Jersey, à quelques encablures des côtes normandes, où les pêcheurs français avaient déjà organisé un blocus du port en mai.

"Sorties sèches" de l'ASE

En vigueur depuis mars 2020 en raison de la crise Covid, l'interdiction des "sorties sèches" des jeunes majeurs accueillis dans les foyers de l'Aide sociale à l'enfance arrive à échéance. "Des jeunes pourront ainsi être remis à la rue sans accompagnement particulier", s'est émue mardi la députée MoDem Perrine Goulet.

"Le gouvernement ne les laissera pas sans réponse", lui a répondu la ministre déléguée Brigitte Bourguignon. Les jeunes de l'ASE "bénéficieront du dispositif +1 jeune, 1 solution+" favorisant l'accès à l'emploi. Et d'ici l'entrée en vigueur de la "systématisation de la +garantie jeunes+" pour les sortants de l'ASE, l'Etat compensera les dépenses engagées par les départements "pour accompagner les jeunes sans solution", a-t-elle promis.

(Avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Pour ses 50 ans, mignotgraphie ouvre ses portes le 24 mai 2024 !

PUBLI-INFO • Aujourd’hui, Mignotgraphie® compte une quarantaine de salariés et réalise des impressions à destination de toute la France, mais tout a commencé dans la boucle en 1974 de l’association de deux frères photographes, Yves et Alain Mignot. Récemment diplômés d’une école de photographie, fils d’un photographe installé à Pontarlier, ils décident de se lancer dans l’aventure photographique.

Effondrement rue de Vesoul : Laurent Croizier demande la mise en place “d’un mécanisme d’aide financière pour les commerces en difficultés”

Suite à l’effondrement de la chaussée survenu le 25 février dernier rue de Vesoul à Besançon, le député du Doubs alerte ce mois de mai 2024 sur l’avenir des commerces. A ce titre, il demande qu’une aide soit mise en place…

Installation du premier Comité régional pour l’emploi : quel sera son rôle ?

Le jeudi 16 mai 2024, au Conseil régional, Franck Robine, préfet de la région Bourgogne-Franche-Comté et préfet de la Côte-d'Or et Marie-Guite Dufay, présidente du Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, ont installé le premier Comité régional pour l'emploi, une instance opérationnelle de la loi pour le plein emploi de décembre 2023.

Pizza à la part, un nouveau concept proposé place du 8 Septembre à Besançon

Vendredi 17 mai 2024 à partir de 11h30, Slice Pizza situé place du 8 Septembre à Besançon accueillera ses premiers clients. C’est une première : la vente de pizza à la part ! Un concept porté par deux jeunes entrepreneurs, Luc et Louis, qui ont souhaité s’installer dans la capitale franc-comtoise, après le succès qu’à rencontré leur première boutique à Dijon.

Le tourisme et le commerce bisontin au coeur du prochain conseil municipal de Besançon

Au coeur des sujets du prochain conseil municipal, le tourisme et l'activité commerciale de la Ville de Besançon seront abordés comme thème principaux ce jeudi 15 mai 2024. En conférence de presse, la Ville a dressé le bilan des derniers chiffres de la saison touristique et du commerce bisontin. 

Élections européennes : les candidats invités à débattre sur les questions agricoles dans une ferme du Jura

Dans le cadre des prochaines élections européennes qui auront lieu le 9 juin 2024, les Jeunes agriculteurs de la région Bourgogne-Franche-Comté et la FRSEA invitent les candidats à débattre de leur programme autour des questions agricoles au sein d’une exploitation située à Saint-Baraing. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 16.07
nuageux
le 20/05 à 9h00
Vent
2.15 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
77 %