Célébration autour des militaires revenus d'Afghanistan

Publié le 15/05/2013 - 18:23
Mis à jour le 15/05/2013 - 18:28

Près de 1000 soldats étaient rassemblés ce matin au quartier Brun au sein du 6e régiment du matériel à Besançon, pour la dissolution du mandat Pamir, passé du 1er décembre 2012 au 5 avril 2013 en Afghanistan. Présent pour l'occasion, le général Bertrand Ract Madoux, chef d'Etat-major de l'armée de terre, a tenu à saluer leur engagement "aux services des Afghans, mais aussi de la France".

Après 6 mois

Après 6 mois passés dans le pays, la 7ème Brigade Blindée, qui a armé la force Pamir en Afghanistan, a ainsi marqué par cette cérémonie la fin d'une mission "exigeante." "Cette cérémonie est symbolique", a précisé le général Bertrand Ract Madoux. "Elle permet de célébrer le retour des troupes ; tout ceci ne peut se terminer par une poignée de main sur le quai d'une gare."

"Une mission très intense"

Sur place, les militaires avaient pour missions d'assurer la sécurité du désengagement français en Afghanistan, de former les forces de sécurité locales, de ramener la sécurité... Parmi eux, des membres du 6e régiment du matériel (RMAT) de Besançon, du 35e régiment d'infanterie (RI) de Belfort et du 19e régiment du génie (RG) de Besançon. Comme le brigadier Romain, du 6e RMAT, qui effectuait sa deuxième grosse mission après le Tchad en 2010.

"J'ai fais partie de l'atelier génie et assuré le soutien des véhicules et la manutention des engins. Cette nouvelle mission a été très intense et a demandé beaucoup de travail. J'y ai appris beaucoup de choses à nouveau." La force Pamir était stationnée sur le camp de Warehouse à Kaboul et commandée par le général Francisco Soriano.

Désengagement total fin 2014

Ce dernier a d'ailleurs été décoré durant la cérémonie de la croix de la valeur militaire pour le travail accompli. Les colonels Rondeau (chef d'Etat-major) et Joret (commandant le bataillon de protection Aquitaine), ainsi que le lieutenant-colonel Gérard (commandant le détachement d'hélicoptères Mousquetaire), ont aussi été décorés.Tout comme le drapeau du 152e régiment d'infanterie.

Pour s'être illustré lors d'une opération menée en septembre 2012, le caporal-chef Mickaël, brancardier-secouriste, a également été distingué. "Nous étions chargés d'assurer la sécurité du convoi et nous avons été débordés sur le côté par des insurgés, j'ai riposté avec mon arme", explique t-il.

Le retour de la 7e brigade blindée signe la poursuite du désengagement français en Afghanistan. "Il ne restera plus que 500 militaires sur place. Ce qui est remarquable, c'est le calme dans lequel nous rapatrions nos équipements et nos hommes", reconnait le général Bertrand Ract Madoux. La France poursuit aujourd'hui certaines missions jusqu'à fin 2014 dont la formation de l'armée Afghane, le commandement de l'aéroport de Kaboul, la participation au fonctionnement de l'Etat-major Isaf et de l'hôpital médico-chirurgical de Kaia.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Castex annonce de nouvelles mesures contre les violences faites aux femmes : les actions déclinées dans le Doubs

Le Premier ministre, Jean Castex, a arrêté jeudi 25 novembre de nouvelles mesures "afin de renforcer la protection des victimes et la lutte contre les violences" à l'occasion de la Journée pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, notamment l'ouverture de nouvelles places d'hébergement. Dans le Doubs, Jean-François Colombet, préfet du Doubs, a réuni en préfecture le groupe de travail départemental sur les violences faites aux femmes du conseil départemental de prévention de la délinquance, d’aide aux victimes, de lutte contre les drogues, les dérivés sectaires et les violences faites aux femmes.

E-santé en Bourgogne Franche-Comté : La Région veut accélérer ses investissements pour la télémédecine

Ce mercredi 24 novembre, une visite des installations de télémédecine du CHU de Dijon, dédiées à la prise en charge et au suivi des patients victimes d’AVC (accident vasculaire cérébral), a été organisée par la Région Bourgogne Franche-Comté, en partenariat avec l’Agence régionale de santé. Ce projet a été financé dans le cadre du Plan d’accélération de l’investissement régional (PAIR).

500 euros de plus par mois pour les sages-femmes hospitalières : « Le protocole d’accord ne nous satisfait pas » (ONSFF en Bourgogne-Franche-Comté)

Une hausse nette de 500 euros en 18 mois. Après les revalorisations du Ségur de la Santé, à l’été 2020, les sages-femmes vont bénéficier de nouvelles améliorations de leurs conditions salariales. En effet, le gouvernement a annoncé lundi 22 novembre la signature d’un protocole d’accord avec une majorité de syndicats hospitaliers sur les sages-femmes.

Lutter contre la déforestation importée

La France veut faire de la déforestation importée une priorité lors de sa présidence de l'UE et a mis au point des outils qui permettent aux entreprises de ne pas acheter de matières premières contribuant à ce phénomène, a indiqué la secrétaire d'Etat Bérangère Abba. Un guide de bonnes pratiques des achats public a été édité en ce sens à destination des collectivités locales.

Marine Le Pen en visite à Vesoul le 25 novembre

Jeudi 25 novembre, Marine Le Pen, candidate du Rassemblement national à l'élection présidentielle de 2022, se rendra à la foire de la Sainte-Catherine à Vesoul, où elle ira à la rencontre des habitants et exposants avant de tenir une conférence de presse, sur le thème de la France des oubliés et de l'aménagement des territoires.

Mineurs isolés étrangers en formation : « Quand on fait les choses dans le bon ordre, ça se passe bien quand les jeunes ont 18 ans » (E. Borne)

La ministre du Travail, de l'Emploi et de l'Insertion Elisabeth Borne était en visite ce mardi matin à l'Ecole de production de Besançon, qui forme des jeunes à partir de 15 ans, rencontrant des difficultés scolaires et personnelles, dont des mineurs étrangers isolés.

Qui sont les élus de Bourgogne Franche-Comté qui appellent à la réélection d'Emmanuel Macron ?

Tribune du JDD • Plus de 600 élus locaux, dont 400 maires, ont lancé samedi un appel pour soutenir la réélection d'Emmanuel Macron à la présidence de la République, en saluant "un quinquennat favorable aux territoires et aux communes", dans une tribune parue dans le JDD.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 2.39
légère pluie
le 27/11 à 6h00
Vent
5.4 m/s
Pression
992 hPa
Humidité
94 %

Sondage