Chalon-sur-Saône : pas de regroupement des activités périscolaires, malgré le vote des familles

Publié le 02/07/2014 - 14:51
Mis à jour le 16/04/2019 - 15:31

Le regroupement sur une demi-journée des activités périscolaires, voté à 60% lors d'une consultation des familles ce lundi 1er juillet, ne sera pas appliqué à la rentrée à Chalon-sur-Saône en Saône-et-Loire, selon la municipalité et l'inspection d'académie.

rythmes scolaires

PUBLICITÉ
Lundi, lors d’une consultation dans les accueils périscolaires de Chalon-sur-Saône, 60,32% des personnes s’étant exprimées (60,41% des familles et 59,18% des enseignants) ont voté pour le regroupement sur 3 heures du temps périscolaire, selon la municipalité. 643 familles, sur les 3.000 que compte Chalon, ont participé à cette consultation.
 
Dans un courrier reçu mardi par le recteur d’académie, le maire UMP Gilles Platret a réitéré sa demande d’obtenir un « moratoire » d’un an et réclamé un assouplissement des rythmes scolaires à la suite du vote des familles, a précisé l’inspecteur d’académie de Saône-et-Loire François-Marie Perrin. Mais « compte tenu de la date tardive de la demande d’assouplissement et comme il devait y avoir une consultation des conseils d’école, c’est un refus qui lui a été opposé« , a poursuivi M. Perrin. « Cette position est ferme et définitive pour l’année qui vient mais si, pour la rentrée 2015, le maire veut une autre organisation, il pourra la proposer« , a-t-il dit.
 
Le maire a dénoncé dans un communiqué la volonté de l’Etat « d’imposer aux familles de Chalon-sur-Saône une organisation des nouveaux rythmes scolaires déconnectée du souhait qu’elles ont clairement exprimé« , fustigeant un « procédé scandaleux » qui « ne tient plus compte des besoins du terrain ni, en l’occurrence, de l’intérêt des enfants« .
 
Selon M. Platret, le regroupement sur une demi-journée des activités périscolaires aurait engendré « une dépense moindre de 100.000 euros » pour la ville. A la rentrée, la ville « mettra tout en oeuvre pour assurer une organisation périscolaire de 16h à 18h30 les lundi, mardi, jeudi et vendredi« , a ajouté le maire.
 
En Saône-et-Loire, 35 communes vont bénéficier dès septembre de l’expérimentation permettant de regrouper les activités périscolaires sur une demi-journée.
 
(source : AFP)
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Ipad 21 : Notre-Dame Saint-Jean, l’enseignement du XXIe siècle

Ipad 21 : Notre-Dame Saint-Jean, l’enseignement du XXIe siècle

Quand des élèves forment leurs profs • Les derniers résultats des examens sont tombés, les vacances scolaires ont démarré. Pour cette fin d'année scolaire, 170 enseignants, formateurs et personnels pédagogiques de l'institution Notre-Dame Saint-Jean de Besançon ont participé en milieu de semaine dernière au forum "pédagogie active et dynamique". 80 ateliers pratiques ont été proposés autour des thématiques liées à la posture de l'enseignant vis-à-vis des élèves, des aménagements et des outils, notamment numériques.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.31
ciel dégagé
le 16/07 à 3h00
Vent
2.21 m/s
Pression
1018.15 hPa
Humidité
94 %

Sondage