Changement d'adresse postale pour l'Urssaf Franche-Comté

Publié le 16/04/2021 - 15:55
Mis à jour le 29/04/2021 - 14:13

L’adresse postale pour contacter l’Urssaf Franche-Comté change à partir du 1er mai 2021.

 © D Poirier
© D Poirier

"La grande majorité de nos usagers nous contacte ou réalise leurs démarches de façon dématérialisée, via notamment leur compte en ligne. Aussi, l’Urssaf Franche-Comté constate depuis plusieurs années une baisse continue de ses flux de courriers : le volume de courrier papier a été divisé par 2 entre 2018 et 2020", est-il précisé.

C’est pourquoi désormais, les usagers de l’Urssaf Franche-Comté et du Centre National des Travailleurs Frontaliers en Suisse (CNTFS de Franche-Comté) devront adresser leur courrier à l’adresse :

URSSAF-CNTFS Franche-Comté

TSA 41037
69833 SAINT-PRIEST CEDEX 9

Les courriers adressés à notre précédente adresse postale seront automatiquement déroutés vers cette nouvelle adresse pendant quelques mois.

Besoin d’une information ? Réaliser vos démarches ? Voici les canaux à privilégier en fonction de vos besoins.

Les sites internet de l’Urssaf

Besoin d’une information d’ordre générale, consulter les sites de l’Urssaf ci-dessous (qui intègrent des FAQ, un chatbot...)

Le site www.boss.gouv.fr

Besoin d’un document concernant la doctrine administrative applicable et opposable en matière de cotisations et contributions sociales, consulter le site www.boss.gouv.fr

Le site www.mesures-covid19.urssaf.fr

Des questions sur les mesures exceptionnelles de soutien à l’économie mis en place par l’Urssaf

Le compte en ligne

Pour réaliser toutes vos démarches en ligne : de la déclaration au paiement, en passant par le téléchargement de vos attestations et la possibilité de contacter votre conseiller Urssaf :
Découvrez les avantages du compte en ligne

Le téléphone

Nos conseillers sont joignables de 9h à 17h du lundi au vendredi. Tous les numéros de téléphone sont gratuits (+prix d’un appel) depuis le 1er janvier 2021.

  • Employeurs : 3957  (Service gratuit + prix d’un appel)
  • Travailleurs indépendants : Professions Libérales : 3698 (Service gratuit + prix d’un appel), Artisans commerçants 3698 (Service gratuit + prix d’un appel)
  • Travailleurs Frontaliers en Suisse 0 806 807 713
    (Service gratuit + prix d’un appel)

Le visio-RDV ou RDV physique

Nos conseillers accueillent également les usagers sur RDV (en visioconférence ou en physique) du lundi au vendredi de 9h à 16h. Pour prendre RDV : www.urssaf.fr

Site du Doubs / Besançon  3 rue de Chatillon 25480 Ecole-Valentin

Site du Jura 15 rue Bussenet 39000 Lons-le-Saunier

Site de la Haute-Saône 11 boulevard des Alliés 70000 Vesoul

Site de Belfort 12 rue Strolz 90000 Belfort

Site du Doubs / Montbéliard 3 rue Léon Blum 25200 Montbéliard

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Émeutes en Nouvelle-Calédonie : rencontre avec des étudiants kanaks à Besançon

Depuis le 17 mai 2024, la Nouvelle-Calédonie fait face à de violentes émeutes. A l'origine, une proposition de loi constitutionnelle qui modifierait le corps électoral instauré en 1998 avec les accords de Nouméa. Le peuple kanak, exprime son désaccord envers cette réforme. Pour mieux comprendre ces insurrections néocalédoniennes, nous avons rencontré quatre jeunes kanaks, venus à Besançon pour leurs études.

Ancienne maternité La Mère et l’Enfant à Besançon : des architectes s’élèvent contre sa démolition

Alors que l’anciennne maternité La mère et l’enfant située sur le site de l'hôpital Saint-Jacques à Besançon va être démoli à partir du 25 mai 2024, des architectes et membres de la Maison de l’architecture de Franche-Comté s’élèvent contre sa disparition dans un communiqué du vendredi 24 mai. Il considère que ce bâtiment comme remarquable.

Némésis : “Le racisme n’est pas une opinion mais un délit” rappelle le Parti communiste du Doubs

Suite à une nouvelle intrusion du groupe extrême-droite Némésis, dans un événement "familial et festif" dimanche dernier à Dole, le parti communiste du Doubs a annoncé tenir une conférence de presse ce mardi 21 mai 2024 pour "interpeller toutes les forces républicaines du territoire afin qu'elles se mobilisent pour le respect des lois et pour mettre en œuvre des mesures contre les appels à la haine".

“La question n’est pas uniquement la défense des droits, mais aussi leur promotion” (Amnesty International)

Du 17 au 20 mai 2024, l’hôtel de Ville de Besançon accueille l’exposition "We want to break free*". Elle sera ensuite déplacée à la médiathèque Pierre Bayle jusqu’au 1er juin. Sébastien Tüller, responsable de la commission orientation sexuelle et identité de genre d’Amnesty International, nous en parle…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 8.45
nuageux
le 25/05 à 3h00
Vent
1.26 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
97 %