Un "bout de mur" en pierre sèche sur la colline de Bregille...

Publié le 13/12/2013 - 14:19
Mis à jour le 16/04/2019 - 15:11

Organisé par l’association créée cet été, "Terrasses des Collines bisontines et d’ailleurs",  ce chantier a déjà rassemblé plus de 25 personnes lors des trois premières journées. Une quatrième journée de restauration est programmée ce dimanche 15 décembre... 

PUBLICITÉ

Jeunes passionnés par le patrimoine bâti, personnes plus âgées intéressées par la valorisation des espaces naturels des collines, propriétaires de terrain en terrasses ou simples amoureux de la pierre sèche se retrouveront encore ce dimanche 15 décembre pour participer à la restauration du mur en pierre sèche qui bordera bientôt le nouveau sentier de randonnée ouvert par la ville au printemps prochain.

Ce sentier reliera le Chemin Fourchu (Prés de Vaux) au Chemin des Ragots (Bregille) en empruntant d’anciens escaliers en pierre ainsi qu’un cheminement à flanc de colline perché sur un mur, lui aussi en pierre, bâti par les anciens paysans-vignerons de la colline.  

Chaque colline bisontine exposée au soleil du sud ou du sud-ouest était, jusqu’à la fin du XIXème siècle, cultivée en vigne et/ou en vergers. A ce jour, les terrasses de culture soutenues par des murs en pierre sèche ne demandent qu’à être revalorisées. Pierre après pierre, ce patrimoine enfouit sous la végétation et parfois recouvert de terre et éboulis ressort au jour et aux regards des promeneurs attentifs au paysage.

Les propriétaires de terrain en terrasses ou simples passionnés de patrimoine peuvent contacter l’association pour participer au chantier-école ou envisager la restauration d’un  » bout de mur »…: terrasses.bisontines@gmail.com ou Muriel Bardi-Loriod au 06 82 96 02 29

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Marche pour le climat  : EELV Besançon fustige la récupération politique de la France Insoumise

Marche pour le climat  : EELV Besançon fustige la récupération politique de la France Insoumise

À deux jours de la marche pour le climat samedi 21 septembre à Besançon, le groupe local EELV Grand Besançon met en garde dans un communiqué le groupe Alternatiba Besançon d'une forme de récupération politique à la veille des élections municipales de 2020. "Une marche pour sauver le climat n’est pas une marche de promotion d'un parti politique pour les municipales" estime Europe Écologie Les Verts.

Quels réflexes adopter face aux tiques ?

Quels réflexes adopter face aux tiques ?

Dans le cadre du plan national de lutte contre la maladie de Lyme et les maladies transmissibles par les tiques, la Ville de Besançon organise cette année encore, une campagne d’information et de prévention pour le grand public sur les morsures de tiques pour sensibiliser les Bisontins aux bonnes pratiques à adopter lors d’activités dans la nature.

Inondations de janvier 2018 : reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour Besançon

Inondations de janvier 2018 : reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour Besançon

Rappel • L’état de catastrophe naturelle vient d'être reconnu pour la commune de Besançon au titre des inondations par remontée de nappe phréatique survenues entre le 22 janvier 2018 et le 28 janvier 2018. Les assurés victimes de ces inondations ont dix jours pour reprendre contact avec leur assurance.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.49
partiellement nuageux
le 19/09 à 21h00
Vent
3.26 m/s
Pression
1025.17 hPa
Humidité
66 %

Sondage