Naissance exceptionnelle d'un Grand Hapalémur à la Citadelle de Besançon

Publié le 28/07/2019 - 09:01
Mis à jour le 28/07/2019 - 09:51

Un bébé Grand Hapalémur a vu le jour le 2 juillet 2019 au jardin zoologique de la Citadelle de Besançon. Depuis 2005, c'est la sixième naissance enregistrée à Besançon, la dernière remontant à 2013. 

"On ne connaît pas encore le sexe du bébé", indique Margaux Pizzo, responsable du parc zoologique de la Citadelle de Besançon qui précise "ne pas vouloir le déranger". En effet, même de sortie, le petit est si fort accroché et blotti contre sa mère qu'il est à peine perceptible. Trop bien caché, il a d'ailleurs donné du fil à retordre aux photographes présents sur place. Il devrait rester lové sur le ventre de sa mère jusqu'à ses deux mois. 

Une naissance exceptionnelle

Le Grand Hapalémur est une espèce de lémurien originaire de Madagascar. Il subsiste seulement "1.000 individus dans la nature et 26 sont en institution zoologique à travers le monde", précise la Citadelle de Besançon. Cette naissance était donc espérée pour cette espèce menacée d'extinction. 

Le muséum de Besançon est engagé dans la conservation de diverses espèces de lémuriens. La Citadelle avait vu la naissance d'un Propithèque couronné en décembre 2017 et celle d'un Vari à ceinture blanche en avril dernier. 

Info +

L'association Helpsimus a été créée en octobre 2009 par le muséum de Besançon et le parc zoologique de Paris. Sa mission ? Sauvegarder le Grand Hapalémur à Madagascar en mettant en place des programmes de conservation. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

La situation de l’apprenti du boulanger de Besançon en grève de la faim est régularisée

+ réaction de la maire de Besançon • Stéphane Ravacley, boulanger de la rue Rivotte à Besançon, a gagné son combat. Son apprenti d'origine guinéenne, Laye Traoréiné, a été régularisé, apprend-on ce 14 janvier 2021. Après plus d'une semaine de grève de la faim, le boulanger avait fait un malaise ce mardi vers 8h30. Il avait été conduit aux urgences de Besançon.

Boulanger en grève de la faim à Besançon : le MRAP exige la régularisation de Laye Fodé Traoréiné

Dans un communiqué du 13 janvier, le Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples (MRAP) de Besançon déclare son soutien au combat du boulanger Stéphane Ravacley en grève de la faim pour protester contre l'expulsion de son apprenti guinéen Laye Fodé Traoréiné, et demande la régularisation de ce dernier.

Covid-19 : jeunes de Bourgogne Franche-Comté, « ne restez pas seuls ! »

Dans un communiqué du 13 janvier 2021, Denis Lamard, conseiller régional Bourgogne Franche-Comté délégué à la jeunesse et la vie associative et président du CRIJ de Bourgogne Franche-Comté, appelle les jeunes à ne pas rester seuls en cette longue période de crise sanitaire et de travail à distance…

Le boulanger en grève de la faim contre l’expulsion de son apprenti conduit aux urgences

Notre journaliste avait rencontré Stéphane Ravacley, boulanger de Besançon, ce lundi vers 17h00. Ce dernier qui se trouvait en forme hier, a fait un malaise ce mardi 12 janvier 2021 vers 8h30. Il a été conduit aux urgences après plus d'une semaine grève de la faim.

Covid-19 : la Bourgogne Franche-Comté, deuxième région la plus touchée par la hausse des décès lors de la 2e vague

Selon une étude de l'Insee publiée le 11 janvier 2021, entre le 1er septembre et le 28 décembre 2020, 11 976 décès, toutes causes confondues, ont été enregistrés en Bourgogne-Franche-Comté, soit 25 % de plus qu’en 2019 et 27 % de plus qu’en 2018. La Bourgogne Franche-Comté est la deuxième région la plus impactée par la hausse des décès lors de la 2e vague. Cette évolution est toutefois encore provisoire et sera révisée à la hausse dans les prochaines semaines.

Boulanger de Besançon en grève de la faim depuis 9 jours : « Non, je ne suis pas suicidaire, je fais attention »

Après 9 jours de grève de la faim pendant lesquels Stéphane Ravacley s'est nourri exclusivement de bouillons, et 8kg en moins, nous lui avons rendu visite lundi 11 janvier dans son fournil de la rue Rivotte à Besançon pour prendre de ses nouvelles ainsi que celles de Laye Traoréiné, son apprenti guinéen.

Sondage – Pensez-vous que la grève de la faim de Stéphane Ravacley est utile pour éviter l’expulsion de son apprenti guinéen ?

Depuis le 3 janvier dernier, Stéphane Ravacley, boulanger à Besançon est en grève de la faim pour protester contre l'expulsion de son apprenti guinéen Laye Fadé Traoréiné. Pensez-vous que cette action est utile au jeune homme pour rester à Besançon et éviter l'expulsion ?
Web Tv 90
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -4.16
ciel dégagé
le 16/01 à 6h00
Vent
0.89 m/s
Pression
1030 hPa
Humidité
98 %

Sondage