Claude Lorius reçoit le prix Blue Planet à Tokyo

Publié le 13/11/2008 - 13:00
Mis à jour le 13/11/2008 - 13:00

Le glaciologue bisontin âgé aujourd'hui de 76 ans a été récompensé pour sa contribution de la mise en évidence des changements climatiques à partir de l'analyse du cœur des glaciers de l'Antarctique.

1226580450.jpg
©
PUBLICITÉ
Claude Lorius recevait le mercredi 12 novembre, à Tokyo, le prix Blue Planet.

Né puis étudiant à Besançon, ce scientifique fut le premier à parler de réchauffement climatique, à la fin des années 80, suite à ses travaux dans l’Antarctique.
Aujourd’hui, le glaciologue continue d’alerter le monde, même s’il s’avoue très pessimiste et émet de sérieux doutes sur la notion de "développement durable".
A lire, une interview mardi dans Le Monde :

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

En Bourgogne-Franche-Comté, un quart des personnes sont en situation de vulnérabilité énergétique selon l’Insee. Pour chauffer convenablement leurs logements, les habitants doivent y consacrer une part importante de leur revenu. Actuellement, la part des ménages vulnérables est plus forte en Bourgogne-Franche-Comté qu’au plan national.

Deux bisontines à la conquête du Maroc… et de sponsors

Deux bisontines à la conquête du Maroc… et de sponsors

Anne Gay-Mignerot, 40 ans, et Karine Mary-Odelot, 44 ans, prendront le départ de la 30ème édition du rallye Aïcha des Gazelles au Maroc l’an prochain, le 13 mars 2020. Une course folle qui nécessite de l’entraînement et une entente irréprochable. Mais avant cela, les deux copines devront trouver quelques sponsors pour participer à cette aventure.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 26.11
couvert
le 18/06 à 15h00
Vent
0.76 m/s
Pression
1012.94 hPa
Humidité
57 %

Sondage