Comment grandissent nos enfants ? 90 nouveaux nourrissons "recrutés" en Franche-Comté

Publié le 20/06/2011 - 10:19
Mis à jour le 20/06/2011 - 10:19

Elfe, l’étude longitudinale de puis l’enfance qui va suivre 20 000 enfant de leur naissance jusqu’à l’âge de 20 ans poursuit sa phase de recrutement dans 344 maternités dont six en Franche-Comté. 70 nourrissons de la région né du 1er au 4 avril ont déjà intégré l’étude. Du 27 juin au 4 juillet, 90 nouveaux bébés vont entrer dans le dispositif.  

1308558014.jpg
©
PUBLICITÉ

Pour la première fois, des chercheurs de tous horizons vont enfin suivre leur histoire, de leur naissance à leur 20ème année. Environnement familial, économique, social et culturel : tous les aspects de la vie de l’enfant seront explorés afin d’évaluer leur influence sur son développement physique et psychologique, sa santé et sa socialisation.

Au total, 20 000 enfants, nés en 2011 et issus de tous les milieux sociaux, formeront le cœur de l’étude. Pour cette 2e phase, des recueils d’échantillons biologiques seront organisés afin de mesurer les relations entre le développement des enfants et certaines substances présentes dans l’environnement.

Ces recueils ne nécessitent aucun geste médical supplémentaire par rapport à ceux pratiqués habituellement dans le cadre d’un accouchement. Ils concernent principalement les mamans :

  •  Avant l’accouchement : urines et sang veineux maternels
  • Pendant l’accouchement : sang et fragments de cordon
  • Après l’accouchement : cheveux et lait maternels, méconium et selles de 5 000 bébés

L’analyse des échantillons biologiques permettra de mesurer l’exposition à certaines substances et marqueurs biologiques, et d’étudier leur relation avec la croissance foetale, les pathologies de la grossesse puis le développement et la santé ultérieure de l’enfant.

  • Polluants, toxiques : À quelles substances chimiques les foetus et les enfants sont-ils exposés ? Quelles sont les conséquences de ces expositions sur le développement de l’enfant ?
  • Nutritionnels : Comment la nutrition de la maman avant et pendant la grossesse affecte-t-elle le développement du bébé pendant la grossesse mais aussi ultérieurement ? Quelle composition du lait maternel est la meilleure pour le développement de l’enfant, pour le protéger contre certaines maladies ?
  • Infectieux et Immunologiques : Quel est le rôle de la colonisation initiale du tube digestif et des bactéries présentes dans les 1ères semaines de vie sur le développement de l’enfant.

Quatre périodes de l’année 2011 ont été sélectionnées pour représenter chaque saison : début avril, fin juin/début juillet, septembre/octobre et novembre/décembre. Tous les enfants à naître pendant ces périodes, ont pu et pourront participer à l’étude, s’ils naissent dans l’une des maternités métropolitaines associées à Elfe.

 Les 6 établissements participants en Franche-Comté

  •  C.H BELFORT BELFORT
  • POLYCLINIQUE DE FRANCHE COMTE BESANÇON
  • C.H.U SAINT JACQUES BESANÇON
  • C.H. LOUIS PASTEUR DE DOLE* DOLE
  • POLYCLINIQUE PORTES DU JURA MONTBELIARD
  • C.H. BOULLOCHE MONTBELIARD
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Arrêté anti-pesticide à Nans-Sous-Sainte-Anne : un appel au soutien du maire devant le tribunal administratif

Le maire de Nans-Sous-Sainte-Anne Emmanuel Cretin, a publié un arrêté anti-pesticide en octobre 2019 voté au conseil municipal à l'unanimité. Le préfet du Doubs a très rapidement saisi le tribunal administratif de Besançon. Le maire de la petite commune est convoqué par le juge des référés le 14 novembre prochain…

Une trentaine d’infirmier.eres de bloc opératoire manifeste au CHU de Besançon

Suite à l'appel à la grève nationale de l'Union syndicale des associations d'infirmie.eres de bloc opératoire diplômé.es d'Etat (Unaibode) dont le Syndicat national des infirmiers de bloc opératoire (Snibo), une trentaine d'infirmier.eres de bloc opératoire (Ibode) s'est rassemblée jeudi 7 novembre 2019 sur le parvis du CHU de Besançon. Pourquoi les Ibode sont-ils en grève ? Réponses…

#MoisSansTabac : l’ANPAA mobilisée en Bourgogne-Franche-Comté pour aider les fumeurs à « relever le défi »

Pour la quatrième année consécutive, les équipes de l’Association nationale de prévention en alcoologie et addictologie (ANPAA) sont mobilisées en Bourgogne- Franche-Comté pour l’opération Moi(s) sans tabac qui se déroule tout au long du mois de novembre 2019. Cette opération encourage tous les fumeurs, "à travers une approche positive et collective", à relever le défi d’un arrêt du tabac pendant au moins 30 jours.

Pollution de l’air : une journée européenne du radon

Le 7 novembre 2019 est la journée européenne consacrée au radon. Cette journée, instaurée le jour de l’anniversaire de la naissance de Marie Curie, a pour objectif de sensibiliser le public sur un polluant de l’air intérieur, "seconde cause de cancer du poumon après le tabac et avant l’amiante", indique ATMO Bourgogne Franche-Comté.

« Pour défendre notre système de santé », un rassemblement devant l’ARS à Besançon le 14 novembre 2019

Les organisations syndicales représentatives médicales et paramédicales CFDT, CGT, Solidaires ( ou SUD) et UNSA du Doubs appellent à un rassemblement de tous les salarié-es et usag-è-r-e-s pour jeudi 14 novembre 2019 pour défendre notre système de Santé et d’Action Sociale.

4ème édition du #MoisSansTabac : un village pour aller à la rencontre des fumeurs et de leur entourage

Le Ministère des Solidarités et de la Santé et Santé publique France ont lancé la 4ème édition de #MoisSansTabac en partenariat avec l’Assurance Maladie. Depuis 2016, 580 982 inscriptions au grand défi de l’arrêt du tabac ont été comptabilisées, dont 23 290 en Bourgogne-Franche-Comté. Ce dispositif propose aux fumeurs un accompagnement au sevrage jour après jour. Ce rendez-vous annuel a débuté dès le mois d’octobre 2019 pour les participants, invités à s’inscrire via la plateforme dédiée

Le Pôle métropolitain Nord Franche-Comté, l’ARS Bourgogne-Franche-Comté et leurs partenaires s’engagent dans un contrat local de santé

Le Pôle métropolitain Nord Franche-Comté, l’ARS Bourgogne-Franche-Comté et leurs partenaires s’engagent pour la première fois dans un contrat local de santé (CLS) signé le 21 octobre 2019 à Montbéliard "pour mener des actions cohérentes et complémentaires déclinées au plus près des habitants."

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 1.26
couvert
le 14/11 à 6h00
Vent
1.56 m/s
Pression
1001 hPa
Humidité
77 %

Sondage