Hautement allergisante, l'ambroisie sous haute surveillance en Bourgogne Franche-Comté...

Publié le 09/06/2021 - 15:12
Mis à jour le 10/06/2021 - 14:53

Comme chaque année, l’ambroisie est surveillée de près par les acteurs de la santé. Hautement allergisant, il est nécessaire de repérer les éventuelles tâches. Comment procéder pour s’en débarrasser ? Éléments de réponses…

 © Hélène Loget
© Hélène Loget

L'ambroisie, c'est quoi exactement ?

L’ambroisie est une plante hautement allergisante : cinq grains de pollen par mètre cube d’air suffisent pour que les symptômes apparaissent chez les sujets sensibles (rhinite, conjonctivite, asthme, urticaire, eczéma...). Elle progresse dans tous les milieux et "se propage essentiellement du fait des activités humaines comme sur les chantiers, les déplacements de terre, de matériaux", précise l'Agence Régionale de la Santé de Bourgogne Franche-Comté. Elle se développe à la faveur de la chaleur en juillet et août.

Afin de lutter contre la prolifération de cette plante, l'alliance contre les espèces invasives a lancé (à l'occasion des élections 2021) une charte d'engagement pour lutter contre l'ambroisie.

Cette dernière compte six priorités :

  • Nommer un référent ambroisie et espèces invasives au sein de votre collectivité, 
  • Rendre obligatoire la lutte contre l’ambroisie, 
  • Reconnaître l’ambroisie comme une pollution aérobiologique, 
  • Considérer les espèces et maladies invasives comme un enjeu de santé publique, 
  • Inscrire l’ambroisie comme organisme nuisible à l’agriculture
  • Garantir aux agriculteurs l’accès aux moyens de lutte contre l’ambroisie et les espèces invasives.

Comment la signaler ?

Pour les particuliers, il est possible de signaler une tache 

Le signalement est reçu par le référent de la commune. Il coordonne ensuite les actions de lutte pour éliminer la tache.

Pour ceux qui veulent s'en occuper seuls, il faut l'arracher (avec des gants) ou la faucher pour les foyers plus importants. Le tout avant la floraison !

Soyez le premier à commenter...

Un commentaire

Laisser un commentaire

Nature

La Citadelle de Besançon met la biodiversité à l’honneur…

Pour mettre en lumière les projets de conservation d’espèces précieuses soutenus par l’équipe du parc zoologique, le muséum organise à la Citadelle de Besançon du 16 avril au 29 mai 2024 une saison de sensibilisation, le "Printemps de la biodiversité". Sept après-midi seront ainsi dédiées à la découverte d’espèces fascinantes, de leurs environnements fragilisés et des actions mises en œuvre pour leur protection. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 2.8
légère pluie
le 18/04 à 3h00
Vent
2 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
92 %