Commissaires aux comptes : une campagne pour stopper les idées reçues !

Publié le 14/04/2014 - 08:31
Mis à jour le 23/01/2019 - 16:14

Changer l'image et mettre fin aux stéréotypes sur les commissaires aux comptes, tels sont les objectifs d'une nouvelle campagne de communication lancée en Franche-Comté et qui s'apprête à être reprise partout en France. Des slogans éloquents, un livret d'explications, un spot radio sont diffusés depuis début 2013… Mais qu'est-ce qu'un commissaire aux comptes ?

publi-info

PUBLICITÉ

Le Commissaire aux comptes (également appelé CAC) exerce une profession agrée dans tous les pays de l’union européenne. Son rôle est de contrôler la régularité et la sincérité des comptes annuels des entités qu’il contrôle. Il vérifie et garantie que les comptes annuels sont l’image sincère et fiable du patrimoine de l’entreprise, de sa situation financière et de son résultat. Il vérifie l’exactitude des comptes en fonction des normes en vigueur en se basant sur les justificatifs des opérations. Il a pour obligation de mentionner toute anomalie ou irrégularité qu’il découvre aux dirigeants de la société et aux actionnaires (voire au procureur de la république). Il a donc une responsabilité sur la prévention des difficultés : « C’est le seul professionnel qui a cette obligation-là : on doit déclencher une procédure d’alerte s’il y a des signes de risque de défaillance dans l’entreprise. Si nous ne faisons pas notre travail correctement, on engage notre responsabilité » explique Jean-Jacques Pichon, président de la compagnie régionale des commissaires aux comptes. « On peut être perçus comme une taxe supplémentaire chez les dirigeants mais nous sommes une obligation qui rapporte parce que nous apportons de la valeur ajoutée dans l’entreprise » ajoute-t-il. Il faut noter que les commissaires aux comptes n’ont pas le droit de donner des conseils mais peuvent apporter leur propre expérience vécue avec d’autres entreprises.

Après avoir réalisé un audit, le commissaire aux comptes doit effectuer une certification des comptes et un rapport qui sont ensuite déposés au tribunal de commerce et présentés à l’assemblée générale de l’entreprise. « Ces travaux servent à donner confiance aux futurs investisseurs, aux fournisseurs, aux banquiers, aux salariés sur la fiabilité des comptes de l’entreprise » précise Jean-Jacques Pichon.

Quelles entreprises doivent avoir un commissaire aux comptes ?

Les commissaires certifient les comptes des SA, SARL dont le chiffre d’affaires et supérieur à 3 M€ et des SAS à plus de 2 M€ ainsi que toute association recevant plus de 150.000 € de subvention publique comme l’ESBM par exemple. Les syndicats, les établissements de santé, les universités entrent aussi de leur champ de compétence. 

Un livret pour expliquer les « bienfaits » d’un commissaire aux entreprises

La compagnie régionale de Besançon a réalisé un livret à destination de chefs d’entreprises pour mieux comprendre les responsabilité des commissaires aux comptes, les enjeux, le service d’intérêt général, ce qu’on peut apporter à une entreprise, notre analyse etc. Nous avons une forte expérience dans de nombreux domaines et nous apporter des choses de l’extérieur.

Une campagne nationale

Désormais, 33 compagnies régionales et les 1.400 commissaires aux comptes exerçant en France seront unis sous une même bannière. Ils souhaitent définitivement être reconnus pour l’utilité et la valeur ajoutée de leur prestation.

Quelques chiffres en Franche-Comté

En Franche-Comté, on recense 155 commissaires aux comptes qui contrôlent tous les ans près de 2.600 entités (entreprises, associations, universités…)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Le département de Côte-d'Or va envoyer deux bouteilles de Bourgogne au président américain Donald Trump pour tenter de le faire changer d'avis sur les sanctions douanières contre l'Union Européenne, qui doivent viser le vin français, a annoncé son président François Sauvadet le 14 octobre 2019 sur Twitter.

Le Crédit Agricole Franche-Comté présente son prêt « Mon 1er toit comtois » au Salon de l’Habitat Les 18, 19 et 20 octobre 2019

Le Crédit Agricole Franche-Comté présente son prêt « Mon 1er toit comtois » au Salon de l’Habitat Les 18, 19 et 20 octobre 2019

Publi-infos • Le Crédit Agricole Franche-Comté a de bonnes raisons d’être présent au Salon de l’Habitat à Micropolis Besançon. D’abord, c’est un partenaire historique de cette manifestation. Et puis, c’est l’occasion de présenter son offre régionale à succès «?Mon 1er toit comtois?», un prêt Habitat à taux zéro %. C’est donc le moment idéal pour rencontrer les conseillers du Crédit Agricole Franche-Comté.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.5
légère pluie
le 15/10 à 18h00
Vent
3.575 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
97 %

Sondage