Commission Cahuzac : "pas besoin de rajouter une commission d'interprétation" (Vallaud-Belkacem)

Publié le 17/07/2013 - 14:42
Mis à jour le 16/04/2019 - 13:37

Les travaux de la commission d'enquête parlementaire sur la gestion par le gouvernement de l'affaire Cahuzac n'ont pas été évoqués mercredi en Conseil des ministres car "on n'a pas besoin de rajouter une commission d'interprétation", a dit Najat Vallaud-Belkacem.

PUBLICITÉ

"Evidemment, ce sujet n'a pas été évoqué en Conseil des ministres", a souligné la porte-parole du gouvernement, lors de son compte-rendu du Conseil des ministres. "On n'a pas besoin de rajouter une commission d'interprétation à la commission d'enquête qui mène ses travaux en toute indépendance", a-t-elle poursuivi.

Cette commission doit mener ses travaux "en toute sérénité et sur la base de ce qui est déclaré à la fois sous serment devant elle et, qui plus est, publiquement. Donc, en réalité, toutes les informations qui sont produites à l'intention de cette commission sont d'ores et déjà publiques", a poursuivi la porte-parole. "Nous avons, les uns et les autres, à ne pas y rajouter nos commentaires", a-t-elle conclu.

La porte-parole était interrogée notamment sur les déclarations, mercredi sur France 2, de Charles de Courson, le président UDI de la commission d'enquête, qui a affirmé détenir "les preuves" que le président François Hollande était "parfaitement informé" du comportement fiscal de Jérôme Cahuzac, l'ancien ministre du Budget.

Les ministres Christiane Taubira (Justice), Manuel Valls (Intérieur) et Pierre Moscovici (Economie) se sont succédé mardi devant la commission d'enquête.

(source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Municipale 2020 à Besançon : K. Bouhassoun ne souhaite pas équiper la police municipale d’armes létales

La question de l'armement de la police municipale est l'un des sujets forts de cette campagne pour l'élection municipale 2020 à Besançon. Si des candidats sont pour l'armement létal des policiers municipaux, Karim Bouhassoun, candidat du mouvement Bisontines-Bisontins, ne l'intègre pas dans son programme sur la sécurité selon un communiqué du 9 décembre 2019.

Municipale 2020 : Ludovic Fagaut souhaite armer la police municipale « par conviction »

Lors de l'inauguration se sa permanence à Besançon samedi 8 décembre 2019, Ludovic Fagaut a dévoilé de nouvelles lignes de son programme en tant que candidat Les Républicains pour l'élection municipale à Besançon en 2020. Parmi elles, l'armement et de le doublement des effectifs de la police municipale…

Municipale Besançon : les propositions de Karim Bouhassoun pour le développement économique

Karim Bouhassoun, du mouvement "Bisontines – Bisontins" a profité mardi 3 décembre 2019 de sa visite au sein de la manufacture horlogère Vuillemin de Franois afin de présenter son programme économique et industriel pour "l’attractivité économique et le développement des filières" du territoire du Grand Besançon Métropole.

Grève du 5 décembre : l’Equipe d’Anne Vignot appelle à la mobilisation contre la réforme des retraites

L'Equipe autour d'Anne-Vignot (composée de Europe Écologie les Verts, le Parti Socialiste, le Parti Communiste, Génération.s et À gauche citoyens !) pour l'élection municipale de Besançon 2020 soutient la journée de grève du jeudi 5 décembre 2019 et appelle à la mobilisation contre la réforme des retraites.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 5.55
ciel dégagé
le 10/12 à 12h00
Vent
1.28 m/s
Pression
1029 hPa
Humidité
74 %

Sondage