Comté AOP : quand le robot remplace l'humain, le cahier des charges est-il respecté ?

Publié le 08/03/2016 - 10:31
Mis à jour le 08/03/2016 - 17:46

Ce lundi 7 mars 2016, près de 800 producteurs de Comté AOP se sont rassemblés au gymnase de Vercel contre le robot de traite dans la filière Comté. Une manifestation faisant suite à un Groupement agricole d'exploitation en commun (ou Gaec) Jeanningros d'Ouvans utilisant deux robots pour traire ses vaches depuis début 2016. Le recours à un robot pour traire les montbéliardes fait-il partie du cahier des charges de l'AOP Comté ? 

vaches_bis_007.jpg
© archives carvy
PUBLICITÉ

Ce qui est interdit dans le cahier des charges est le « libre-service ». Mais pour de nombreux producteurs, l’utilisation d’un robot automatique s’apparente à du libre-service. Ces agriculteurs refusent « tout ce qui vient mettre à mal cet édifice. Nous sommes sans cesse volontaires pour engager des recherches ou améliorer notre produit et moderniser des phases de son élaboration. » Ils refusent « d’utiliser des systèmes de production qui remettent en cause les valeurs fondamentales de notre AOP au premier rang desquels figure le savoir-faire. », est-il expliqué dans un tract.

Selon une première décision de justice, l’emploi de deux robots répond au cahier des charges. Mais les agriculteurs ne veulent pas en rester là. La justice devra se prononcer une seconde fois en juin prochain après cette mobilisation massive des producteurs de lait. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

« Vin Mille arômes » : une application bisontine distinguée au championnat national des mini-entreprises

« Vin Mille arômes » : une application bisontine distinguée au championnat national des mini-entreprises

Cinq mini-entreprises de Bourgogne Franche-Comté ont participé du 3 au 5 juillet 2019 à Lille au championnat national des mini-entreprises organisé par l'association "entreprendre pour apprendre". "Vin Mille Arômes", mini-entreprise de l’ECM de Besançon qui a créé une application d'accord mets-vins, a remporté le prix "champion national du numérique"

Fermeture des magasins Tati : ceux Besançon et Dole sont concernés

Fermeture des magasins Tati : ceux Besançon et Dole sont concernés

Le site historique du boulevard Barbès à Paris sera bientôt le seul Tati en France, son propriétaire depuis deux ans ayant décidé de fondre l'enseigne dans sa quasi-totalité au sein de Gifi, avec au passage la fermeture de 13 autres magasins Tati en difficulté. Ceux de Besançon et Dole sont donc concernés.

Pas de vacances pour le chantier du pôle Viotte

Pas de vacances pour le chantier du pôle Viotte

Le pôle tertiaire Viotte à Besançon prend toute son ampleur durant cet été 2019 sur le secteur Sud de l'éco quartier. Les bâtiments A1 à A 5 qui accueilleront 800 agents des services de l'État ont pris de la hauteur le long des voies ferrées et le bâtiment B de la région (200 agents) est en cours d'élévation en parallèle de la rue de la Viotte. À mi-parcours, visite du chantier avec Bernard Bletton, directeur général de la Sédia Bourgogne Franche-Comté et de Territoire 25.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 19.76
couvert
le 22/07 à 6h00
Vent
2.46 m/s
Pression
1024.34 hPa
Humidité
81 %

Sondage