Conducteur routier : 14 demandeurs d'emploi suivent une formation

Publié le 21/12/2012 - 15:23
Mis à jour le 21/12/2012 - 15:49

Les besoins en conducteur interurbain de voyageurs sont récurrents sur les bassins de Besançon et Pontarlier. Pôle emploi a donc réalisé une étude auprès des entreprises de transports locales.

Reconversion

PUBLICITÉ

14 promesses d’embauches en temps partiel ont été recensées pour l’année 2013 sur les secteurs de Besançon, Thise, Baume-les-Dames, Quingey, Arbois, Pontarlier et Morteau.

Fort de ce constat, les agences Pôle emploi de Besançon Palente et de Pontarlier ont mis en place un projet avec l’OPCA-TRANSPORTS (Organisme Paritaire Collecteur Agréé) et la Fédération des transports de voyageurs de Franche-Comté à destination des demandeurs d’emplois.

Des entreprises du Grand Besançon investies

14 candidats ont été sélectionnés parmi 50 personnes intéressées par ces postes en fonction de leur volonté, leur aptitude et leur appréhension du métier. Ils suivent aujourd’hui une formation (400 heures de théorie et de pratique dispensées depuis le 17 décembre 2012).

« Les coûts pédagogiques sont entièrement pris en charge par l’OPCA-TRANSPORTS, avec le cofinancement du Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels (FPSPP). Pôle emploi assure la rémunération des stagiaires », explique l’agence nationale de recutement dans un communiqué.

Plusieurs entreprises de transports se sont investies dans ce projet, dont la Régie des transports de Thise et les Transports Grosperrin à Besançon au sein de l’agglomération.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Fermeture des magasins Tati : ceux Besançon et Dole sont concernés

Fermeture des magasins Tati : ceux Besançon et Dole sont concernés

Le site historique du boulevard Barbès à Paris sera bientôt le seul Tati en France, son propriétaire depuis deux ans ayant décidé de fondre l'enseigne dans sa quasi-totalité au sein de Gifi, avec au passage la fermeture de 13 autres magasins Tati en difficulté. Ceux de Besançon et Dole sont donc concernés.

Pas de vacances pour le chantier du pôle Viotte

Pas de vacances pour le chantier du pôle Viotte

Le pôle tertiaire Viotte à Besançon prend toute son ampleur durant cet été 2019 sur le secteur Sud de l'éco quartier. Les bâtiments A1 à A 5 qui accueilleront 800 agents des services de l'État ont pris de la hauteur le long des voies ferrées et le bâtiment B de la région (200 agents) est en cours d'élévation en parallèle de la rue de la Viotte. À mi-parcours, visite du chantier avec Bernard Bletton, directeur général de la Sédia Bourgogne Franche-Comté et de Territoire 25.

GE Belfort : intersyndicale et élus vont mettre en demeure le gouvernement

GE Belfort : intersyndicale et élus vont mettre en demeure le gouvernement

L'intersyndicale de General Electric (GE) à Belfort et des élus ont annoncé ce mardi 9 juillet 2019 leur intention de mettre en demeure le gouvernement pour exiger que l'industriel américain respecte les engagements pris au moment du rachat du pôle énergie d'Alstom en 2014 et suspende son plan de suppression d'un millier d'emplois.

Région : « On aide du petit hôtel en zone rurale à l’installation d’un jeune agriculteur » (P. Ayache)

Région : « On aide du petit hôtel en zone rurale à l’installation d’un jeune agriculteur » (P. Ayache)

Marie Guite-Dufay, la présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté, a réuni la commission permanente le 5 juillet 2019. Les élus régionaux ont ainsi examiné ce vendredi 114 rapports pour un montant de 17,7 millions d'euros attribués sur le département du Doubs (86 millions sur six mois)...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 25.67
ciel dégagé
le 16/07 à 15h00
Vent
2.57 m/s
Pression
1016.14 hPa
Humidité
39 %

Sondage