Conjoncture du mois d'avril 2021 : "L’activité industrielle poursuit sa légère progression" 

Publié le 14/05/2021 - 16:50
Mis à jour le 14/05/2021 - 15:47

La Banque de France vient d’éditer une note de conjoncture (enquête auprès des dirigeants d’entreprises sur leur niveau d’activité) pour le mois d’avril 2021. Les prévisions restent toutefois prudentes suite à la crise sanitaire…

 © Alexane Alfaro
© Alexane Alfaro

"L’activité industrielle poursuit sa légère progression. Elle reste pénalisée par des tensions sur les approvisionnements. Les stocks sont sollicités. Les prévisions sont prudentes", souligne la Banque de France.

Du côté des services marchands, le fléchissement de l’activité "se prolonge" et "s’intensifie globalement, mais selon des intensités variables en fonction des secteurs, sous l’effet en particulier des contraintes sanitaires". Un redressement est anticipé à court terme.

Voici plus de précisions secteur par secteur :

Industrie (25,9%)

L’activité industrielle reste en légère progression dans son ensemble. Seule l’industrie automobile accuse un nouveau recul. Les flux de commandes demeurent satisfaisants et les carnets biens garnis. La hausse des prix des matières premières se prolonge. Les difficultés d’approvisionnements s’intensifient. Dans ces conditions, les stocks sont dans l’ensemble sollicités et des tensions apparaissent. Les effectifs sont légèrement confortés. Une stabilité de la production industrielle est attendue.

Fabrication de denrées alimentaires et de boissons (10,7 %)

Un rebond de la production est enregistré, porté notamment par l’industrie laitière. Les carnets de commandes accusent un tassement, mais restent corrects. Les stocks sont ajustés. Les prix des matières premières continuent de progresser sensiblement. Les répercussions sur les prix de vente restent partielles. La production devrait se maintenir. Une augmentation des prix de vente est anticipée.

Équipements électriques électroniques, informatiques et autres machines (15,8 %)

La production enregistre de nouveau une légère progression. Les carnets de commandes se renforcent et deviennent consistants. La hausse des prix des matières premières se poursuit et les risques de rupture d’approvisionnements sont de plus en plus prégnants. Les prix des produits finis s’orientent en hausse modérée. Les effectifs sont légèrement renforcés. L’activité devrait rester orientée en légère hausse.

Matériels de transport (15,6%)

Les tensions sur les approvisionnements, avec des ruptures sur certains composants, continuent de peser sur la production et les livraisons. Ces dernières sont de nouveau en recul. Les stocks sont sollicités et deviennent tendus. Les carnets de commandes sont jugés satisfaisants, portés par la demande intérieure. Les prix des matières premières continuent leur progression. La répercussion sur les prix des produits finis reste mesurée. Les effectifs intérimaires sont en retrait. L’activité devrait se stabiliser.

Autres produits industriels (57,9 %)

Textiles, habillement, cuir et chaussure – Industrie chimique – Produits en caoutchouc, plastique et autres produits non métalliques – Métallurgie et produits métalliques – Bois, papier et imprimerie

La progression de la production se poursuit. Les carnets de commandes restent robustes.Dans les compartiments où des tensions sur les approvisionnements se manifestent, les stocks sont sollicités et deviennent étroits. Les hausses des prix des matières premières se prolongent. Elles sont en partie répercutées sur les prix de vente. Les effectifs sont légèrement renforcés, essentiellement en intérim. Une légère hausse de la production est attendue ainsi qu’une nouvelle augmentation des prix de vente.

Services marchands (44,2 %)

Apprécié dans son ensemble, le repli de l’activité se prolonge. Seules les activités informatiques et d’ingénierie conservent une vive dynamique de progression. Les prix s’orientent en légère hausse dans tous les secteurs. À court terme, un rebond de l’activité globale est anticipé, favorisé en particulier par l’allègement des contraintes sanitaires.

Allez + loin

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Les aides à l’achat d’un vélo prolongées jusqu’en 2027

Vélo classique, à assistance électrique ou encore cargo… Tous sont éligibles au bonus vélo dont la prolongation vient d'être étendue jusqu'en 2027 par le gouvernement. Alors qu'il ne concernait jusque-là que les vélos neufs, le bonus vélo s’ouvre à présent aussi aux vélos d’occasion. On fait le point avec le site du service-public sur les aides disponibles pour l’achat d’un vélo électrique.

Nouveau sursis pour les Galeries Lafayette de Besançon et Belfort

C’est un petit ouf de soulagement pour les 26 magasins Galeries Lafayette, dont ceux de Besançon et Belfort, exploités par l’homme d’affaires Michel Ohayon. Le plan de continuation d'activité des points de vente a reçu le soutien de son principal créancier, qui n’est autre que le groupe Galeries Lafayette, juste avant son examen final au tribunal de commerce de Bordeaux, indique l’AFP ce mercredi 21 février. La décision du tribunal de commerce de Bordeaux a été mise en délibéré au 20 mars 2024.

J’ai testé pour vous le soin personnalisé signé LB Beauty à Besançon

Alors que la fraîcheur de l'hiver est de retour, je me suis rendue à l'institut LB Beauty ouvert depuis 4 ans dans le quartier des Chaprais à Besançon mardi 20 février 2024, pour un instant de bien-être, relaxant et pour prendre soin de ma peau. J'ai testé pour vous le "soin personnalisé" signé Ludivine Bonnet.

Nouvelle action coup de poing des éleveurs laitiers haut-saônois contre Lactalis

Une action d’interception d’un camion de lait Lactalis a eu lieu mardi soir en Haute-Saône près de Vesoul. Les éleveurs s’estimant "floué" par la société, demandent "une rémunération décente des producteurs". Le lait du camion devant initialement servir à la fabrication de fromage a été repris et sera utiliser pour l’alimentation des veaux. 

Open Business : les prochains rendez-vous de la CCI Saône-Doubs pour répondre aux défis et enjeux de demain

La Chambre de commerce et d’industrie (CCI) Saône-Doubs a présenté mardi 20 février 2024 les trois nouvelles thématiques de son cycle de conférences baptisé Open Business. Au programme cette année, des rencontres autour des thèmes de l’intelligence artificielle, du vieillissement de la population et de la performance dans l’entreprise et le sport à Besançon, Vesoul et bientôt Montbéliard. 

“Coiffure Michel Delgrande” devient “Le 83 coiffure” au centre-ville de Besançon

Loïc, coiffeur depuis 24 ans dans le salon Michel Delgrande, situé au 83 rue des Granges à Besançon, a eu envie de nouveauté. Jeudi 15 février 2024, après environ 34 ans sous le nom de son fondateur, le salon a finalement changé d’identité pour devenir "le 83 coiffure". Pour autant, cette nouveauté ne tend pas à oublier le passé…

En immersion dans le plus vaste chantier privé à Besançon…

Depuis quelques mois, les travaux ont démarré dans l’ancienne institution Saint-Jean du quartier Saint-Claude à Besançon dans le cadre du projet immobilier comptant 245 logements, dont 80 en rénovation, porté par le groupe SMCI : le Domaine Hugo. En ce moment, un parking souterrain de type silo de 240 places est en cours de construction… Fabrice Jeannot, président du groupe SMCI et Patrick Collard, directeur technique du groupe nous en parlent.

Bruno Le Maire abaisse à 1% la prévision de croissance 2024 et annonce 10 milliards d’euros d’économies

Le gouvernement français a nettement revu à la baisse son estimation de croissance pour 2024, de 1,4% à désormais 1%, a annoncé dimanche 18 février 2024 Bruno Le Maire, dévoilant des économies "immédiates" de 10 milliards d'euros sur les dépenses de l'Etat pour tenir les ambitions budgétaires.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 9.97
légère pluie
le 26/02 à 12h00
Vent
2.37 m/s
Pression
999 hPa
Humidité
74 %