L'eau de Clairegoutte à nouveau potable. L'eau de Semmadon impropre à la consommation

Publié le 10/10/2018 - 16:01
Mis à jour le 10/10/2018 - 16:04

Contamination bactérienne • Suite à des analyses révélant une contamination bactérienne, l'ARS interdit la consommation de l'eau de Semmadon (Haute-Saône), à compter de ce mercredi 10 octobre 2018 et jusqu'à nouvel ordre. En revanche, suite à des analyses du 8 octobre, l'eau est à nouveau potable à Clairegoutte.

eau
eau
PUBLICITÉ

Des contaminations bactériennes peuvent  être responsables de de pathologies telles que des gastro-entérites.

En attendant les prochaines analyses par l’ARS, il est nécessaire de prendre les mesures suivantes (Semmadon) : 

  • Pour la boisson, la glace, les glaçons, le lavage des dents, la préparation des aliments et le lavage des légumes crus, il ne devra être utilisé que des eaux embouteillées.
  • Pour les autres usages (toilettes corporelle, vaisselle, WC, lavage des sols), l’eau du robinet pourra être utilisée.
  • En cas de doute pour l’abreuvage des animaux domestiques ou d’élevage, le vétérinaire est seul compétent pour déterminer d’éventuelles restrictions d’usage.

L’ARS rappelle le risque d’utiliser une eau de source, de fontaine ou de puits non contrôlés, dont la pollution pourrait être beaucoup plus grave que celle du robinet.

Ces consignes sont à respecter jusqu’à un prochain avis de retour à la normale.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Urgences : Buzyn dévoile un « pacte de refondation » à 750 millions, sans lits supplémentaires

Urgences : Buzyn dévoile un « pacte de refondation » à 750 millions, sans lits supplémentaires

Acculée par la grève inédite touchant les services d'urgences depuis près de six mois, la ministre de la Santé Agnès Buzyn a détaillé ce lundi 10 septembre 2019 un "pacte de refondation" de 750 millions d'euros sur trois ans, mais ne prévoyant ni les lits ni les effectifs supplémentaires réclamés par les grévistes. La CGT a annoncé lundi soir qu'elle maintenait son appel à manifester mercredi.

Quels réflexes adopter face aux tiques ?

Quels réflexes adopter face aux tiques ?

Dans le cadre du plan national de lutte contre la maladie de Lyme et les maladies transmissibles par les tiques, la Ville de Besançon organise cette année encore, une campagne d’information et de prévention pour le grand public sur les morsures de tiques pour sensibiliser les Bisontins aux bonnes pratiques à adopter lors d’activités dans la nature.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.11
ciel dégagé
le 18/09 à 18h00
Vent
2.27 m/s
Pression
1021.39 hPa
Humidité
63 %

Sondage