L'eau de Clairegoutte à nouveau potable. L'eau de Semmadon impropre à la consommation

Publié le 10/10/2018 - 16:01
Mis à jour le 10/10/2018 - 16:04

Contamination bactérienne • Suite à des analyses révélant une contamination bactérienne, l’ARS interdit la consommation de l’eau de Semmadon (Haute-Saône), à compter de ce mercredi 10 octobre 2018 et jusqu’à nouvel ordre. En revanche, suite à des analyses du 8 octobre, l’eau est à nouveau potable à Clairegoutte.

 ©
©

Des contaminations bactériennes peuvent  être responsables de de pathologies telles que des gastro-entérites.

En attendant les prochaines analyses par l'ARS, il est nécessaire de prendre les mesures suivantes (Semmadon) : 

  • Pour la boisson, la glace, les glaçons, le lavage des dents, la préparation des aliments et le lavage des légumes crus, il ne devra être utilisé que des eaux embouteillées.
  • Pour les autres usages (toilettes corporelle, vaisselle, WC, lavage des sols), l’eau du robinet pourra être utilisée.
  • En cas de doute pour l’abreuvage des animaux domestiques ou d’élevage, le vétérinaire est seul compétent pour déterminer d’éventuelles restrictions d’usage.

L’ARS rappelle le risque d’utiliser une eau de source, de fontaine ou de puits non contrôlés, dont la pollution pourrait être beaucoup plus grave que celle du robinet.

Ces consignes sont à respecter jusqu’à un prochain avis de retour à la normale.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Soins dans l’Arc jurassien franco-suisse : une baisse du nombre de médecins du côté français

Dans le cadre d’un cycle de travail sur la santé, l’Observatoire statistique transfrontalier de l'Arc jurassien (OSTAJ) a publié le 27 février 2024 une nouvelle étude consacrée à l’offre de soins sur le territoire. Les chiffres reflètent particulièrement des tendances démographiques et structurelles différentes de part et d'autre de la frontière.

Une journée de sensibilisation et une exposition sur la prévention du cancer colorectal à Besançon 

Du 5 au 31 mars 2024, une exposition sur la prévention du cancer colorectal sera installée dans le hall principal du CHU de Besançon dans le cadre de Mars bleu. Une journée de sensibilisation sera également organisée le jeudi 21 mars avec une équipe pluridisciplinaire de gastro-entérologie.

Médicaments : des mesures pour anticiper les pénuries

Aider les médecins à prescrire des alternatives aux médicaments non disponibles, intensifier le bon usage des antibiotiques : le gouvernement a annoncé mercredi 21 février 2024 quelques mesures concrètes pour anticiper les pénuries.

Mars Bleu revient en Bourgogne Franche-Comté : s’il est détecté tôt, le cancer colorectal se guérit 9 fois sur 10

Tous les deux ans, les Bourguignons-Francs-Comtois de 50 à 74 ans sont invités à réaliser un test de dépistage du cancer colorectal. À l’occasion de Mars Bleu, du 1er au 31 mars 2024, campagne nationale de sensibilisation au dépistage de ce cancer, le Centre régional de coordination des dépistages des cancers (CRCDC) rappelle l’importance de réaliser ce test.

Une nouvelle salle de radiologie interventionnelle multimodale au CHU de Besançon

Le 11 décembre 2023, un premier patient a bénéficié de cette nouvelle salle au sein du CHRU de Besançon. Un véritable pas en avant dans les équipements de pointe puisque l’hôpital fait partie des dix établissements en France à avoir acquis ce dispositif d’imagerie. Quels sont les enjeux ? Nous avons fait le point avec Eric Delabrousse, chef du pôle imagerie du CHU de Besançon.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 6.15
couvert
le 04/03 à 18h00
Vent
0.78 m/s
Pression
1012 hPa
Humidité
89 %