Côte d'Or : le premier adjoint accusait le maire dans une lettre anonyme, le parquet classe sans suite

Publié le 03/07/2019 - 15:00
Mis à jour le 03/07/2019 - 14:45

Son premier adjoint avait accusé, dans une lettre anonyme, le maire PS de Chenôve (Côte-d'Or) de conflit d'intérêts: le parquet, après avoir enquêté sur les faits dénoncés, a annoncé ce mercredi 3 juillet 2019 qu'il classait le dossier sans suite.

PUBLICITÉ

Les courriers, adressés notamment au parquet, remontent à janvier 2018. Ils portaient sur le financement par la commune d’un projet de recherche sur les nouvelles technologies dans les écoles, avec l’université de Dijon et le CNRS, à hauteur de 72.000 euros.

Le maire, inspecteur de l’Education nationale

Le premier adjoint de l’époque, Dominique Michel, avait reconnu avoir écrit les lettres anonymes, se voyant comme « un lanceur d’alerte »: il pointait un risque de conflit d’intérêts parce que le maire de cette commune de 14.000 habitants, Thierry Falconnet, est inspecteur de l’Éducation nationale.

« Aucune infraction n’est caractérisée »

Le parquet de Dijon avait ouvert, en avril 2018, « une enquête préliminaire confiée à la direction interrégionale de la police judiciaire« , a précisé mercredi le procureur de la République, Éric Mathais, dans un communiqué.

« Les investigations se sont depuis poursuivies avec l’examen de très nombreux documents et pièces comptables, ainsi que de multiples auditions », selon le communiqué. « A l’issue de cette minutieuse enquête, le parquet de Dijon vient de classer le dossier sans suite », « aucune infraction n’étant à l’évidence caractérisée« .

Le maire avait porté plainte contre X

M. Falconnet, sa directrice de cabinet et un autre conseiller municipal, également visés par ces courriers, avaient porté plainte contre X pour dénonciation calomnieuse. Le maire, voyant dans ces lettres une manoeuvre politicienne à l’approche des élections municipales de 2020, avait retiré ses délégations à son premier adjoint.

(Selon AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Fabien Roussel (PCF) saisit le parquet national financier contre General  Electric

Fabien Roussel (PCF) saisit le parquet national financier contre General Electric

Le secrétaire national du PCF Fabien Roussel a annoncé ce jeudi 11 juillet 2019 saisir le parquet national financier (PNF) sur des "soupçons d'optimisation et fraudes fiscales de General Electric" en Suisse, demandant aussi de l'Etat "une amende extrêmement forte pour non respect des engagements pris" par le groupe.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 27.23
couvert
le 20/07 à 9h00
Vent
6.67 m/s
Pression
1014.43 hPa
Humidité
50 %

Sondage