Alerte Témoin

Coup de couteau fatal au Forum à Besançon : l’affaire devant les assises

Publié le 10/12/2012 - 15:10
Mis à jour le 10/12/2012 - 15:12

Le procès d’un marginal qui avait mortellement frappé son meilleur ami dans une chambre du foyer d’accueil le Forum, à Besançon, s’est ouvert ce lundi 10 décembre 2012 devant les assises du Doubs.

Les deux hommes étaient amis et partageaient un goût prononcé pour l’alcool. Mais le soir du 29 août 2011, au terme d'une journée de beuverie, Michel Chow, 54 ans, poignardait mortellement son copain Jean Luc Sinibaldi, dans une chambre du Forum à Besançon.

L’ami, devenu agresseur, a donné un seul coup fatal en plein foie.La victime, qui affichait un taux d'alcoolémie de 2,80 grammes, n'a pas survécu malgré son opération en urgence.

Pourquoi M. Chow a-t-il poignardé cet ami dont il était très proche ? Les témoins présents dans la chambre ce soir-là assurent qu'aucune dispute n'a éclaté. Tout au plus une réflexion ou une simple remarque de la victime.

L’agresseur, qui avait un taux d'alcool de 2,6 grammes au moment des faits, ne se souvient pas lui même des raisons de son geste.

Défendu par Mes Pichoff et Pedroletti, il comparaît devant la cour d’assises du Doubs jusqu’à demain, mardi 11 décembre 2012, pour "violence ayant entraîné la mort sans intention de la donner".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Justice

Médecin urgentiste du Jura mort du Covid-19 : son épouse a porté plainte

Médecin urgentiste à l'hôpital de Lons-le-Saunier, Éric Loupiac, 60 ans, est décédé le 23 avril 2020 du  Covid-19 après plus d'un mois passé en réanimation à Marseille. Il était alors le 10e médecin à mourir du Coronavirus en France. Son épouse, Claire Loupiac avait annoncé début mai vouloir porter l'affaire devant la justice. Une plainte a été déposée ce mardi 4 août 2020. 

« Castaner assassin ! » : peine confirmée en appel pour Frédéric Vuillaume et son ex-compagne

Le leader du mouvement des Gilets jaunes à Besançon et son ex-compagne, ont été condamné en appel à la même peine "1.500 euros d'amende avec sursis" pour avoir outragé Christophe Castaner lors de sa venue à Besançon le 13 mars 2019.  Frédéric Vuillaume (FO) devrait se pourvoir en cassation.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     11.6
    peu nuageux
    le 05/08 à 0h00
    Vent
    1.52 m/s
    Pression
    1017 hPa
    Humidité
    96 %

    Sondage