Coup d'envoi pour la Cité des vins et des climats

Publié le 20/12/2017 - 08:37
Mis à jour le 12/04/2019 - 13:41

Le Bureau interprofessionnel des vins de Bourgogne (BIVB) et une quinzaine de partenaires, essentiellement des collectivités locales, ont signé mardi 19 décembre 2017 la convention qui donne le coup d'envoi à la Cité des vins et des climats de Bourgogne, vitrine touristique d'une viticulture renommée mondialement.

PUBLICITÉ

Elle doit voir le jour entre 2020 et 2021 dans trois villes emblématiques des vins régionaux : Beaune (Côte-d’Or), Chablis (Yonne) et Mâcon (Saône-et-Loire), toutes partenaires du projet, aux côtés des départements ou encore de la région Bourgogne-Franche-Comté.

« C’est une occasion de montrer notre terroir et de mettre en valeur l’inscription des climats (nom donné aux terroirs en Bourgogne, ndlr) au patrimoine mondial de l’Unesco » en 2015, a fait valoir Louis-Fabrice Latour, le président du BIVB, qui pilote le projet depuis sept ans.

« Nous voulons faire de cette région la première région d’oenotourisme de France »

« Nous voulons faire de cette région la première région d’oenotourisme de France », a complété la présidente du conseil régional Marie-Guite Dufay, pour qui ce projet est « complémentaire de la cité de la gastronomie » de Dijon, prévue pour 2019, et qui découle de l’inscription par l’Unesco du « repas gastronomique des Français » au patrimoine de l’humanité en novembre 2010.

Le site principal de la Cité des vins et des climats sera implanté à Beaune sur un site de douze hectares. La ville en est le maître d’ouvrage. « Ce sera la porte d’entrée de l’ensemble de la Bourgogne« , avance le maire, Alain Suguenot, qui projette une tour de 22 mètres de haut pour observer les vignes.

Elle abritera un centre d’interprétation des climats, un espace de dégustation ou encore des lieux de formation, et sera entourée d’une galerie proposant des activités commerciales haut de gamme, des restaurants, un hôtel 5 étoiles et une grande halle pouvant accueillir jusqu’à 1.200 personnes pour des événements ou des concerts.

Les sites de Chablis (dans les anciens celliers des Cisterciens de l’abbaye Pontigny) et de Mâcon (dans les bâtiments actuels de la Maison des vins du BIVB et de la Maison mâconnaise des vins), déclineront la présentation du vignoble local.

Le financement de 16,6 millions d’euros pour les trois sites est à 65% public, provenant notamment de la région (4 millions), de la ville de Beaune et son agglomération (4 millions), ou encore du conseil départemental de Côte-d’Or (2 millions). Le BIVB apporte pour sa part 3,5 millions d’euros. La Cité espère accueillir sur ses trois sites 250.000 visiteurs par an.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Annie Genevard sur l’incident du voile : « la méthode était détestable, mais sur le fond… »

Annie Genevard sur l’incident du voile : « la méthode était détestable, mais sur le fond… »

La députée du Doubs Annie Genevard (LR), invitée du « petit déjeuner politique » de Sud Radio ce lundi 15 octobre 2019, a réagi à « l’incident du voile » du conseil régional de Bourgogne Franche-Comté. Et a globalement suivi la ligne directrice des Républicains, avec son président Christian Jacob demandant l’interdiction du voile durant les sorties scolaires…

Fatima, la maman voilée s’exprime…

Fatima, la maman voilée s’exprime…

La mère voilée originaire de Belfort qui a déclenché malgré elle la sortie du RN  Julien Odoul au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté s'exprime dans un entretien au site islamophobie.net du collectif contre l'islamophobie en France. Elle souhaite que son fils "passe à autre chose" mais semble garder un goût amer de cette expérience... 

Femme voilée au conseil régional : 90 personnalités demandent à Macron de condamner une « agression »

Femme voilée au conseil régional : 90 personnalités demandent à Macron de condamner une « agression »

Ce mardi 15 octobre 2019, un collectif de 90 personnalités, dont l'acteur Omar Sy, demande "urgemment" à Emmanuel Macron de condamner "l'agression" dont a été victime la femme voilée prise à partie par un élu RN alors qu'elle accompagnait une sortie scolaire au conseil régional de Bourgogne-Franche Comté.

600 élèves de Planoise découvrent les métiers et les rôles de la sécurité à Besançon

600 élèves de Planoise découvrent les métiers et les rôles de la sécurité à Besançon

Depuis mardi dernier et jusqu'à samedi 12 octobre 2019, les Rencontres de la sécurité se déroulent devant le collège Diderot, dans le quartier Planoise à Besançon. Près de 600 écoliers et collégiens s'y sont rendus avec leurs enseignants pour découvrir les métiers de la police, de la Croix Rouge, des sapeurs-pompiers, la sécurité routière, etc. Ce vendredi était également l'occasion de marquer le lancement de la section des Cadets de la Sécurité Civile avec le préfet du Doubs et la président du Département.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.17
couvert
le 16/10 à 21h00
Vent
2.857 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
50 %

Sondage