Covid-19 : découvrez les nouvelles mesures mises en place dans le Doubs

Publié le 21/09/2020 - 17:36
Mis à jour le 22/09/2020 - 08:58

Ce dimanche, le département du Doubs a été officiellement placé en zone de circulation active du virus par le décret du 19 septembre 2020. Joël Mathurin, le préfet du Doubs, a exposé les nouvelles mesures qui seront désormais appliquées dans le département.

Dans ce cadre, Joël Mathurin, préfet du Doubs, Christine Bouquin, présidente du Département du Doubs, Anne Vignot, maire de Besançon, Marie-Noëlle Biguinet, maire de Montbéliard, Patrick Genre, maire de Pontarlier et Jérôme Narcy, délégué territorial du Doubs de l’Agence Régionale de Santé de Bourgogne-Franche-Comté étaient présents lors de la visioconférence.

Voici les mesures supplémentaires qui sont prises suite à l'augmentation du nombre de cas :

  • le port du masque sera rendu obligatoire au centre-ville de Pontarlier dès ce mercredi 23 septembre et le périmètre au sein duquel le port du masque est obligatoire à Montbéliard sera étendu au centre-ville dans son intégralité à l’intérieur de la boucle, y compris le parvis de la Gare et l’Acropole.

    • le port du masque sera rendu obligatoire sur l’ensemble des campus de l’enseignement supérieur et cités universitaires dans un rayon de 50 mètres aux abords, comme pour les établissements scolaires.
    • une concertation sera organisée dès demain, mardi 22 septembre, avec les maires des chefs-lieux de canton, les communes de plus de 5 000 habitants et les présidents d’intercommunalités afin d’évoquer les mesures à envisager comme le port obligatoire du masque dans leur centre-ville et bourg-centre.
    • Pour les établissements recevant du public de type L (salles de réunion, de projection, de spectacle ou à usage multiple), le classement du département en zone de circulation active du virus a pour effet de réintroduire l’obligation de l’espacement d’au moins un siège entre chaque personne ou groupe de moins de 10 personnes venant ensemble. Les cérémonies de mariage et d’enterrement doivent respecter strictement outre le port du masque la distanciation de 4m² par personne.
    • Un travail sera engagé dès cette semaine avec les représentants des débits de boissons dans le département afin d’envisager des mesures pour parfaire l’application du protocole sanitaire permettant le respect des gestes barrières et de la distanciation physique. Il est rappelé que les clients ne peuvent conserver une station debout dans les bars et restaurants et les gérants de ces établissements doivent s’assurer qu’ils sont assis.
    • Les buvettes et points de restauration seront interdits dans les enceintes sportives et à leurs abords immédiats lorsque les clients ne peuvent pas être assis.
    • Le maintien ou la reprise du télétravail dans les administrations est fortement recommandée.
    • Les chambres consulaires sont invitées à formuler des propositions offensives afin de promouvoir le télétravail auprès des entreprises.
    • Les contrôles du respect des mesures barrières seront renforcés dans l’ensemble du département, notamment dans les bars, cafés, restaurants et transport en commun.
    • Création d'un Drive rue Mouras consacré au dépistage à Besançon + mobilisation "d'ambassadeurs" qui iront à la rencontre des passants pour informer sur les gestes barrières. (une infirmière sera dédiée à cette communication).

Et concernant les Ehpad, où en est-on ? Intervention de Christine Bouquin, présidente du Département du Doubs :

Une circulation active du virus "tout va se jouer dans les trois semaines qui viennent" (Préfet) :

Pour rappel, plusieurs mesures importantes sont déjà en vigueur telle que l’obligation de port du masque dans :

  • les transports en commun,
  • les établissements recevant du public,
  • tout rassemblement, réunion ou activité sur la voie publique ou dans un lieu ouvert mettant en présence de manière simultanée plus de 10 personnes et soumis à une déclaration en préfecture, tout marché non-couvert, vide-grenier, brocante ou fête foraine,
  • les grandes et moyennes surfaces ainsi que sur leurs parkings,
  • les centres-villes de Besançon et de Montbéliard,
  • un périmètre de 50 mètres autour des entrées et sorties des écoles, collèges et lycées, 30 minutes avant et après l’ouverture et la fermeture de ces établissements sur l’ensemble du département.

Compte tenu de la situation épidémiologique, la préfecture du Doubs, l’Agence Régionale de Santé, le Département du Doubs et les communes de Besançon, Montbéliard et Pontarlier sont plus que jamais mobilisés pour le respect de ces mesures qui seront amenées à évoluer en fonction d’un suivi régulier de la situation sanitaire.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Plan « 1 jeune 1 solution » : 100 à 150 emplois en CIE susceptibles d’être pourvus d’ici la fin de l’année dans le Doubs

La Préfecture du Doubs a invité 70 chefs d’entreprises ce 22 septembre 2021 afin de rappeler le dispositif "1 jeune 1 solution" dans le cadre du Plan France Relance (et PAQTE) et notamment des "contrats initiative emploi(CIE) qui leurs sont proposés.

Réduire ses déchets : et si on passait à l’action en Bourgogne Franche-Comté ?

PUBLI-INFO • La Bourgogne Franche-Comté regorge d’initiatives citoyennes inspirantes... C’est ce que révèle une web-série portée et conçue conjointement par sept structures locales* dont le SYBERT qui œuvrent pour la gestion des déchets. L’objectif de cette démarche est d’amener le public à se questionner sur ses pratiques et de proposer des solutions concrètes pour adopter des comportements plus vertueux.

Découvrez le nouveau projet des Vaites de la Ville de Besançon

La maire EELV de Besançon a présenté le nouveau projet des Vaites qui sera soumis au vote du conseil municipal le 30 septembre. Alors que le dossier suit son cours sur le plan judiciaire, la nouvelle version de l'écoquartier a été revue à la baisse avec près de 600 logements au lieu des 1.150 prévus, soit une emprise de 11,5 ha urbanisés contre 16,4 ha à l'origine du projet.

Agressions de soignants qui vaccinent : des maires de Bourgogne Franche-Comté signent une tribune dans Le Monde

Depuis l'ouverture de la vaccination au grand public en France, des agressions ont été signalées à l'encontre de médecins, pharmaciens et soignants dans plusieurs villes de l'Hexagone. Face à ces attaques, 466 maires, directeurs d'hôpitaux et professeurs de médecine, dont de Bourgogne Franche-Comté, ont signé une tribune parue dans Le Monde le 13 septembre dernier, appelant à "un sursaut républicain".

Un chercheur franc-comtois reçoit un financement du MIT pour savoir comment reconstruire une nouvelle ville durable

VIDEO • Né à Devecey, historien de profession et directeur de recherche au CNRS à l'université de Franche-Comté au laboratoire Chrono-environnement depuis 2018, Emmanuel Garnier a reçu un financement en juin 2021 de 30.000€ du Harvard - MIT pour son projet sur le climat de demain intitulé "Paris facing the climatic crises of the little ice age 15th-19th centuries". Objectif : savoir comment reconstruire une nouvelle ville durable…
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 8.73
nuageux
le 23/09 à 6h00
Vent
0.87 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
92 %

Sondage