Covid-19 : pas d'opération brioches cette année pour l’Adapei du Doubs

Publié le 22/06/2021 - 14:01
Mis à jour le 24/06/2021 - 16:31

En 2020, la 50e Opération Brioches de l’Adapei du Doubs n’avait finalement pas eu lieu au regard de la situation sanitaire. Cette année encore, le contexte de crise sanitaire ne permet pas à l'Adapei du Doubs d’envisager sereinement l’organisation d’une Opération Brioches en 2021 qui mobilise habituellement plus de 4.000 bénévoles à travers le département, notamment des personnes fragiles (âgées, en situation de handicap).

"C’est avec regret qu’il a été une nouvelle fois décidé d’annuler cette action. Aucune brioche ne vous sera donc proposé cette année, ni en porte à porte ni via les stands déployés dans les divers points de passage du département", indique l'association dans un communiqué.

José Gomes, président de l’Adapei du Doubs et responsable de l’action donne rendez-vous aux bénévoles, partenaires et au grand public en avril 2022 pour relancer cette grande opération de sensibilisation et de collecte de fonds au profit des personnes en situation de handicap mental.

Infos +

Grâce aux fonds récoltés durant l’Opération Brioches, ce sont près de 350.000 € qui permettent chaque année d’améliorer le quotidien des 3.600 personnes en situation de handicap accompagnées par l’Adapei du Doubs.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Covid-19 : les derniers indicateurs ne sont pas bons (non plus) en Bourgogne-Franche-Comté

Le taux d'incidence dépasse désormais les 300 cas pour 100.000 habitants en Bourgogne-Franche-Comté avec un taux de positivité des tests désormais à 6 %. Le Jura connaît toujours le taux d'incidence le plus élevé (448 cas pour 100.000 habitants) devant le Doubs (375) et le Territoire de Belfort (315). Les hospitalisations sont aussi en augmentation.

Omicron : les personnes vulnérables non vaccinées doivent éviter de voyager

lors que le nouveau variant Omicron suscite toutes les inquiétudes, l’Organisation mondiale de la santé a dévoilé de nouvelles recommandations, mardi 30 novembre. Les personnes à risque non vaccinées contre le Covid-19, y compris les plus de 60 ans ou celles ayant des comorbidités (maladie cardiaque, cancer et diabète), doivent éviter de voyager dans les zones où la transmission locale du coronavirus existe.  

Huit cas possibles au variant Omicron en France. Les ministres de la Santé du G7 se réunissent à Londres

Alors qu'en France huit cas possibles au variant Omicron du Coronavirus ont été détectés, les ministres de la Santé du G7 sont attendus en urgence à Londres ce lundi 29 novembre, face à l’inquiétude suscitée par ce nouveau variant. Une mutation qui continue à se propager à travers le monde malgré les fermetures de frontières. Les ministres de la Santé de la France, des États-Unis, du Canada, d’Allemagne, d’Italie, du Japon et du Royaume-Uni se retrouvent pour discuter de l’évolution de la situation sur Omicron, lors d’une réunion d’urgence.

Large oui des Suisses au pass Covid

En pleine cinquième vague et alors qu'un cas probable du variant omicron aurait été détecté, une large majorité de Suisses ont approuvé dimanche la loi ayant permis d'instaurer le pass Covid, lors d'un vote marqué par une Alors que la police craignait des manifestations, seuls quelques dizaines d'opposants à la loi Covid se sont rassemblés devant le siège du gouvernement et du parlement à Berne, placé sous haute sécurité et entouré d'une clôture grillagée. au terme d'une campagne électorale houleuse.

Social

Banque alimentaire : 60 tonnes déjà collectés ! Et ça continue jusqu'à demain

collecte nationale • Depuis vendredi, les gilets orange de la Banque alimentaire accueillent le grand public à l’entrée de 180 magasins du Doubs, de la Haute Saône et du Territoire de Belfort et collectent des produits alimentaires et des produits d’hygiène de première nécessité. 60 tonnes  de produits ont déja été collectés pour la seule journée de vendredi

« La forêt est notre avenir » : les employés de l’ONF réclament des bras et une vision

"La forêt peut nous sauver si on la préserve": des centaines d'employés de l'Office national des forêts (ONF) ont manifesté jeudi pour demander la "renégociation du contrat avec l'État" qui prévoit 500 suppressions de postes, et une vision d'avenir pour affronter le changement climatique.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 6.63
légère pluie
le 01/12 à 15h00
Vent
7.67 m/s
Pression
1005 hPa
Humidité
97 %

Sondage