Covid-19 : un cluster déclaré à la maison d'arrêt de Mulhouse

Publié le 20/10/2020 - 08:35
Mis à jour le 20/10/2020 - 08:35

La maison d'arrêt de Mulhouse (Haut-Rhin) a été déclaré "cluster" de l'épidémie de Covid-19 par l'Agence Régionale de Santé du Grand-Est, a annoncé lundi 19 octobre 2020 Catherine Ehrlacher, la directrice de cet établissement qui accueille 356 détenus.

prison, maison d'arrêt
illustration © Hélène Loget

Les cas détectés sont "sans gravité, avec de petits symptômes ne nécessitant pas d'extraction en vue d'une hospitalisation», a tenu à rassurer la directrice. «La situation n'a rien d'inquiétant, elle est juste liée au fait que nous multiplions les tests en interne".

Selon le syndicat FO Pénitentiaire, 13 cas seraient signalés, aussi bien parmi les détenus que parmi les 190 membres du personnel pénitentiaire. Un cluster désigne une situation où trois contaminations sont confirmés ou probables dans un groupe sur une période de sept jours. Par précaution, les extractions de détenus vers le tribunal judiciaire ont cessé, et les audiences en correctionnelles ou en comparution immédiate se sont tenues lundi en visio-conférence.

Des mesures de prévention avaient déjà été prises face à la résurgence de l'épidémie."Le port du masque est généralisé à l'intérieur de la maison d'arrêt, alors qu'avant il n'était obligatoire que pour les parloirs, les extractions, les cours scolaires ou pour les atelier", a souligné Catherine Ehrlacher."Toutes activités collectives culturelles et cultuelles ont été suspendue".

Au sein de la maison d'arrêt, un étage est réservé aux détenus qui doivent être confinés s'ils sont testés positifs. Les nouveaux entrants et les détenus de retour de permission sont "systématiquement" placés à l'isolement pendant 7 à 14 jours.

Avec un taux d'incidence hebdomadaire de 117,4 pour 100.000 habitants, selon les données publiées lundi par Santé Publique France, le département du Haut-Rhin n'a pas encore franchi le seuil d'alerte renforcé, contrairement au département voisin du Bas-Rhin (178,8 cas pour 100.000 habitants). Néanmoins, la situation s'est rapidement dégradée ces derniers jours, et le taux d'incidence a été multiplié par 4 depuis le début du mois : le 1er octobre, il s'établissait à 28,7 cas pour 100.000 habitants.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Reprise des cultes : « Nous jugeons la jauge à 30 personnes irréaliste et inapplicable en l’état » selon l’Archevêque de Besançon

Dans son discours du 26 novembre 2020, le premier ministre a précisé que la jauge de participation des fidèles aux messes dominicales reste fixée à 30 personnes pour la reprise des célébrations ce 28 novembre, et ce quelle que soit la taille de l’église. Dans une lettre adressée aux curés, prêtres, diacres, délégués pastoraux, équipes de coordination pastorale et aux fidèles du diocèse, l'archevêque de Besançon, Monseigneur Jean-Luc Bouilleret, manifeste son incompréhension concernant "cette mesure arbitraire qui ne prend pas en compte la juste proportion du nombre de personnes en fonction de la taille de l'église".

Violences conjugales : le dépôt de plainte bientôt possible à l’hôpital de Besançon…

Dans le cadre de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes ce 25 novembre 2020, plusieurs acteurs du département ont signé une convention relative à l’accueil, la prise en charge et la prise des plaintes des femmes victimes de violences, dans les locaux du Centre Hospitalier Universitaire de Besançon.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -0.78
ciel dégagé
le 30/11 à 3h00
Vent
1.17 m/s
Pression
1025 hPa
Humidité
97 %

Sondage