Création de "L'équipe" pour unir la gauche bisontine : "A quel jeu joue L'équipe ?" se demande France Insoumise

Publié le 11/03/2019 - 10:02
Mis à jour le 17/04/2019 - 12:07

Municipale 2020 •

Alors que France Insoumise a rendez-vous avec les fondateurs de "L'équipe" - Anne Vignot (EELV), Christophe Lime (PCF) et Joseph Gosset (A gauche citoyens !) - prochainement, elle indique dans un communiqué du 8 mars 2019 ne pas comprendre pourquoi dévoiler autant d'éléments (thèmes du programme, calendrier, méthode...) lors d'une conférence de presse aussi tôt.

 ©
©

Communiqué de France insoumise

"Hier, nous apprenions par voie de presse que PCF et EELV lanc?aient leur campagne pour les municipales 2020 sous le nom de "l'E?quipe". Comme lorsque Anne Vignot s'e?tait de?clare?e candidate en septembre 2018, en annonc?ant vouloir travailler avec nous sans avoir pris la peine de nous en informer en amont, nous apprenons donc de nouveau par voie de presse que nous, la France insoumise, faisons partie de leur re?ve de grande union de la gauche du NPA au PS.

Nous sommes d'autant plus interloque?.es par cette de?marche en duo (EELV et PCF), qu'une rencontre est pre?vue la semaine prochaine avec EELV, le PCF, Ge?ne?ration.s et nous-me?me, a? l'invitation de ces trois partis. Nous avons re?pondu favorablement a? cette demande de rencontre et avons sollicite?, entre autres, la pre?sence de Anne Vignot et Christophe Lime, en tant que candidate de?clare?e et adjoint au maire.

Nous sommes donc tre?s surpris.es de constater que ces deux e?lu.es qui n'ont apparemment pas trouve? le temps de nous re?pondre sur leur pre?sence ou non a? cette rencontre, ont par contre trouve? suffisamment de temps pour tenir une confe?rence de presse ce mardi 5 mars.

Nous sommes e?galement tre?s surpris.es par le contenu de cette confe?rence de presse. S'ils souhaitent re?ellement travailler avec la France insoumise, pourquoi annoncer de?s a? pre?sent un nom, des axes programmatiques, une me?thode d'action et un calendrier, alors qu'une rencontre avec nous est pre?vue la semaine suivante ?

A quoi rime tout cela ? A quel jeu jouent ces e?lu.es ? Les citoyens et citoyennes de Besanc?on, re?ellement pre?occupe?.es par l'avenir de leur ville, me?ritent mieux que ces magouilles politiciennes a? l'ancienne. Il n'est plus possible de dire une chose devant les micros et d'agir a? l'inverse de?s que ceux-ci sont coupe?s.

A l'heure ou? notre pays connai?t un mouvement social et populaire historique, il n'est plus possible de continuer a? agir avec les me?thodes de l'ancien monde.

La France insoumise de Besanc?on, quant a? elle, continue sa de?marche de rassemblement tourne?e, avant tout, vers les citoyennes et citoyens, et la construction d'un programme par des me?thodes d'implication citoyenne et d'e?ducation populaire, lors d'ateliers programmatiques ouverts a? toutes et tous. Nous avons des responsabilite?s envers les Bisontins et Bisontines, et nous leur devons se?rieux et honne?tete? dans notre de?marche politique."

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Covid-19 : jeunes de Bourgogne Franche-Comté, « ne restez pas seuls ! »

Dans un communiqué du 13 janvier 2021, Denis Lamard, conseiller régional Bourgogne Franche-Comté délégué à la jeunesse et la vie associative et président du CRIJ de Bourgogne Franche-Comté, appelle les jeunes à ne pas rester seuls en cette longue période de crise sanitaire et de travail à distance…

Laurent Croizier veut faire du Doubs « le département pilote pour une vaccination à grande échelle »

Dans un communiqué commun du 6 janvier, Laurent Croizier, président du MoDem du Doubs et Cyril Moulin, Référent santé du MoDem du Doubs et président de l'Ordre des Infirmiers Comtois, proposent que le département du Doubs devienne "département pilote pour vaccination à grande échelle des personnes les plus à risque et les plus exposées".

Violences à Washington : Macron appelle à « ne rien céder » face à « la violence de quelques-uns » contre les démocraties

+ Vidéo •

"Nous ne cèderons rien à la violence de quelques-uns qui veulent remettre en cause" la démocratie, a déclaré le président français Emmanuel Macron dans une vidéo ce jeudi 6 janvier 2021, après l'intrusion de manifestants pro-Trump dans le Capitole mercredi soir à Washington.

Web Tv 90
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 1.31
légères chutes de neige
le 17/01 à 21h00
Vent
0.67 m/s
Pression
1028 hPa
Humidité
99 %

Sondage