Création d'un groupement régional d’appui au développement de l’e-santé

Publié le 12/09/2019 - 17:51
Mis à jour le 19/09/2019 - 18:23

Le groupement régional d’appui au développement de l’e-santé (GRADeS) vient de voir le jour en Bourgogne-Franche-Comté ce mois de septembre 2019. Quelle est sa fonction ? Quel est son but ? Éléments de réponses…

À quoi sert ce groupement ?

Il fédère l’ensemble des acteurs du système de santé pour relever les défis du numérique en santé (représentants des établissements sanitaires, médico-sociaux, professionnels de ville...). Il a "vocation à concrétiser l’ambition du développement du numérique en santé, prévue par le Projet Régional de Santé de l’ARS Bourgogne-Franche-Comté", explique l'Agence Régionale de la Santé.

Quels objectifs ?

  • Participer au développement de la télémédecine à partir d’une plateforme mutualisée (TELMI)
  • Favoriser une meilleure coordination des acteurs de la santé et du social sur les parcours de soins et de vie des patients, en s’appuyant sur eTICSS, outil à disposition des professionnels de santé, du social et du médico-social pour la prise en charge des patients en situation complexe
  • Contribuer au développement du dossier médical partagé (DMP)
  • Garantir la sécurité des données de santé en région à travers un espace numérique régional de santé.

Info +

Au niveau national, le développement du numérique en santé est piloté par une Délégation du numérique en santé installée par la Ministre des Solidarités et de la Santé.  La première assemblée générale et le premier conseil d’administration, qui se sont tenus le 5 septembre, au siège de l’ARS, à Dijon, ont permis d’élire :

Un président : Pascal Louis, pharmacien, président de l’Union Régionale des Professionnels de Santé (URPS) de Bourgogne-Franche-Comté pharmaciens libéraux ;

Trois vice-présidents :

  • Bénédicte Motte, directrice générale adjointe du CHU Dijon,
  • Loïc Grall, directeur général de la Fondation Arc-en-ciel,
  • Pierre-Etienne Mercier, directeur général de Dracy Santé.

Nicolas Limoge a été nommé collégialement directeur du GRADeS Bourgogne-Franche- Comté. Il prend la tête d’une équipe d’une cinquantaine de professionnels répartis sur les sites de Besançon et de Chalon-sur-Saône.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Mauvais goût de l’eau au centre ville de Besançon : des analyses “temporairement renforcées”

Suite à un incident technique survenu lundi soir sur la station de production d’eau de Chenecey Buillon, les équipes d’astreinte du service de l’eau ont dû modifier les conditions de production et distribution de l’eau alimentant le centre-ville de Besançon

Prévention solaire des dermatologues francs-comtois : “Où que tu sois, du soleil méfie-toi !”

Avec la météo et les températures actuelles, le premier réflexe que l’on a le matin n’est surement pas celui de s’appliquer de la crème solaire avant de partir travailler. Et pourtant… les dermatologues de Franche-Comté, Caroline Biver-Dalle et Hervé Van Landuyt associés à la Ville de Besançon ont rappelé au cours d’une conférence de presse mardi 11 juin 2024 les dangers liés à l’exposition solaire qui ne surviennent pas uniquement lors d’une séance de bronzage...

Comité de vigilance, syndicats et associations montent au créneau pour sauver le service d’addictologie d’Héricourt

Le Comité de Vigilance pour les services publics (CV 70) apporte son total soutien aux collectifs, associations, syndicats, et toutes les personnes qui se sont et qui vont se mobiliser contre la fermeture du service d'addictologie du centre de psychiatrie d’Héricourt, apprend-on mardi 11 juin 2024.

Opération “portes closes” : de nombreuses pharmacies fermées et une manifestation le 30 mai à Besançon

Un préavis de grève a été déposé par la Fédération syndicale des pharmacies de France (FSPF) et l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO) jeudi 30 mai 2024, invitant les officines à participer une opération "portes closes". À Besançon, une manifestation est prévue place de la Révolution.

Une nouvelle communauté professionnelle territoriale de santé pour le Nord-Franche-Comté

Les professionnels du territoire, la direction territoriale de l’agence régionale de santé (ARS), la caisse primaire d’Assurance maladie du Doubs et la Mutualité sociale agricole de Franche-Comté ont signé officiellement ce mardi 28 mai 2024 le projet de la communauté professionnelle territoriale de santé (CPTS) Avenir Santé. Le Nord-Franche-Comté est "désormais intégralement couvert par ces nouveaux modèles d’organisation des soins" précise l’ARS dans son communiqué.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 14.34
forte pluie
le 15/06 à 0h00
Vent
3.25 m/s
Pression
1009 hPa
Humidité
95 %