Création d'une épargne en actions pour financer les PME

Publié le 30/04/2013 - 07:50
Mis à jour le 30/04/2013 - 07:58

Le Plan d’épargne en actions sera étendu afin d’orienter une partie de l’épargne des particuliers vers les entreprises petites, moyennes et intermédiaires, en consacrant à ces sociétés des versements supplémentaires allant jusqu’à 75.000 euros, a annoncé lundi François Hollande.Par ailleurs, l’assurance-vie sera réformée pour « favoriser davantage l’investissement en actions« .

Le plafond des versements sur un PEA sera augmenté de 132.000 euros à 150.000 euros et le régime fiscal du PEA-PME sera le même que celui actuellement appliqué au PEA, a-t-il précisé en clôturant à l'Élysée les Assises de l'entrepreuneuriat.

Les prélèvements sociaux seront appliqués de la même manière qu'actuellement, et l'impôt sur le revenu à un taux dégressif avec une exonération après cinq ans de détention tandis qu'un retrait avant cinq entraîne la clôture du compte.

"Le PEA existant (118 milliards d'euros d'encours) ne bénéficie pas suffisamment aux petites et moyennes entreprises et aux entreprises de taille intermédiaire: seulement 3% des fonds sont investis dans les PME-ETI", a expliqué l'Élysée.

une épargne abondante

"Les Français ne manquent pas de capital alors que les entreprises, elles, ont besoin de se recapitaliser et de faire des investissements", a souligné le ministre de l'Économie et des Finances Pierre Moscovici lundi devant quelque 300 entrepreneurs au Palais de l'Élysée.

"Nous avons une caractéristique dans ce pays, c'est d'avoir une épargne privée très abondante. La difficulté c'est qu'elle n'est pas suffisamment orientée vers l'économie réelle et en particulier vers l'investissement", a-t-il ajouté.

(source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

La Maison Loiseau ouvre un restaurant au Japon 

Blanche Loiseau, qui a travaillé en immersion une année au Japon en 2019-2020, avant d’assumer son premier rôle de cheffe à "Loiseau du Temps " à Besançon pendant une année, se rendra au Japon pour ouvrir "Loiseau de France". Son second, Léo Pujol, qu’elle forme depuis un an, deviendra son successeur à Besançon, apprend-on ce 1er mars 2024.

Salon de l’agriculture à Paris : la brasserie Les 2 Fûts veut “démocratiser” la bière artisanale

À l’occasion de la 60e édition du Salon international de l’agriculture à Paris qui se déroule en ce moment jusqu’au 3 mars 2024, l’équipe de maCommune.info a rendu visite ce mardi 27 janvier 2024 à Loïc Fusillier, co-fondateur de la micro-brasserie bisontine Les 2 Fûts.

SIA 2024 : l’agriculture en Bourgogne Franche-Comté est “aussi forte que la filière auto”

Comme chaque année, la Région Bourgogne - Franche-Comté élit domicile temporaire le Salon international de l’agriculture à Paris pendant neuf jours dans le but de promouvoir les produits, les producteurs et éleveurs de son territoire. C’est dans le pavillon 3 mardi 27 février 2024 que nous avons rencontré Christian Morel, vice-président de la Région en charge de l’agriculture, de la viticulture et de l’agroalimentaire.

Besançon : plus de 13.300 dépôts sauvages ramassés en 2023, près de 500 en 2024…

QUOI DE NEUF À BESAC ? • En 10 ans, le nombre de dépôts sauvages s’est multiplié par 10 à Besançon, comme partout en France, un fléau qui coûte très cher aux collectivités. C’est le sujet de notre rubrique Quoi de neuf à Besac ? de ce mois de février 2024, avec Marie Zéhaf, conseillère municipale déléguée à la Voirie.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 3.97
couvert
le 01/03 à 21h00
Vent
1.8 m/s
Pression
1006 hPa
Humidité
72 %