Cryptomonnaie : enquête ouverte après la disparition de millions d'euros chez un gestionnaire français

Publié le 23/06/2021 - 07:37
Mis à jour le 23/06/2021 - 07:37

Une enquête a été ouverte par la section cybercriminalité du parquet de Paris, à la suite de la disparition de plusieurs dizaines de millions d'euros de crypto-actifs gérés par une association basée près de Dijon (Côte-d'Or), a-t-on appris mardi soir de source judiciaire.

 © CC0 PXB
© CC0 PXB

Cette affaire survient dans un contexte de chute des cours des cryptomonnaies. Le bitcoin est passé mardi sous la barre des 30.000 dollars, pour la première fois depuis la fin janvier. La cryptomonnaie avait atteint un plus-haut historique de 64.870 dollars à la mi-avril.

Les investigations pour "vol en bande organisée, atteintes à un système de traitement automatisé de données et blanchiment en bande organisée" ont été confiées à l'Office central de lutte contre la criminalité liée aux technologies de l'information et de la communication (OLTIC), à l'Office central de répression de la grande délinquance financière (OCRGDF) et la police judiciaire de Dijon.

L'enquête porte sur la disparition de plusieurs dizaines de millions d'euros - entre 40 et 58 millions selon la presse spécialisée - placés par l'association RR Crypto, spécialiste de la gestion de crypto-actifs et basée dans la périphérie dijonnaise.

Plusieurs milliers de membres de cette association ont été prévenus dimanche soir par un courriel du président-fondateur de RR Crypto que les fonds confiés se sont volatilisés après que "le portefeuille de crypto-actifs" ouvert par l'association sur la plateforme spécialisée Binance été "réinitialisé", racontent le site internet Le Journal du Coin et le journal le Bien Public, qui ont dévoilé l'affaire lundi.

Cette association ne faisait pas partie des 18 sociétés enregistrées auprès de l'Autorité des marchés (AMF) pour la gestion et l'échange d'actifs numériques, selon le site internet de l'AMF.

Quant à Binance, basée à Hong Kong, c'est l'une des deux plus grandes plateformes d'échanges mondial de cryptomonnaies, avec l'américain Coinbase, coté à la Bourse de New York.

"Il faut recommander aux gens de toujours être prudents en matière d'investissements dans les cryptomonnaies, et de se tourner uniquement vers les prestataires de services sur actifs numériques (PSAN) enregistrés" auprès de l'AMF, a déclaré Manuel Valente, le directeur de scientifique de Coinhouse, enregistré pour sa part auprès du gendarme de la Bourse.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Justice

Accusé d’empoisonnement, l’ex-beau-père de l’athlète Ophélie Claude-Boxberger relaxé

L'ex-beau-père et assistant de l'athlète Ophélie Claude-Boxberger, qu'elle accusait d'empoisonnement, a été relaxé ce jeudi 23 septembre 2021 par le tribunal de Montbéliard (Doubs), et la spécialiste de demi-fond condamnée à lui verser 2.500 euros de dommages et intérêts, a-t-on appris auprès des avocats des deux parties.

Meurtre d'une prostituée roumaine au Frasnois : le travailleur frontalier clame toujours son innocence

Verdict attendu vendredi • L'ombre du violent réseau de proxénétisme roumain qui exploitait Mihaela Miloiu, retrouvée morte, le visage méconnaissable, dans une forêt jurassienne en 2016, a plané mercredi sur les assises du Jura, au premier jour du procès en appel du travailleur frontalier accusé de l'avoir tuée.

Incendie à la fourrière municipale en 2019 : 7 personnes mises en examen dont une toujours en fuite

Le procureur de la République de Besançon Etienne Manteaux a convié la presse ce mardi 14 septembre afin de faire le point sur l'affaire de l'incendie volontaire commis au préjudice de la fourrière municipale de Besançon le 31 décembre 2019. Il a annoncé que l'enquête était close et qu'il avait requis le renvoi devant la justice de sept suspects.

Ambulancier poignardé à Besançon : les premiers résultats de l’enquête

Le procureur de la République de Besançon est revenu ce lundi 30 août 2021 sur l'homicide de Moussa Dieng, poignardé samedi matin par un homme de 40 ans connu pour des troubles psychiatriques. Une information judiciaire a été ouverte lundi pour "homicide volontaire" et "tentative d'homicide". Le procureur a requis la mise en examen du suspect, qui doit être prononcée dans un délai de 10 jours.

Meurtre à Plancher-Bas : trois hommes en garde à vue

Mise à jour • Trois hommes ont été placés en garde à vue jeudi après la découverte, mercredi soir en Haute-Saône, du corps d'un jeune homme de 19 ans atteint de multiples coups de couteau, a annoncé le parquet de Vesoul. Il s'agit du compagnon de la victime, un homme de 33 ans domicilié dans le Doubs et qui a donné l'alerte après le meurtre, et deux autres hommes de la région, âgés de 18 et 23 ans.

Jugé irresponsable pour la deuxième fois de meurtre

La Chambre de l'instruction de la Cour d'appel de Dijon a jugé mercredi pénalement irresponsable un homme soupçonné d'avoir tué son père et sa grand-mère, après l'avoir déjà déclaré irresponsable du meurtre de sa mère cinq ans plus tôt, a-t-on appris auprès du parquet général.  
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.93
ciel dégagé
le 24/09 à 18h00
Vent
1.06 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
100 %

Sondage