Cyberattaque d’ampleur au Grand Besançon Métropole, à la Ville et au CCAS de Besançon

Publié le 26/09/2020 - 09:43
Mis à jour le 26/09/2020 - 08:41

Attention aux courriels d'hameçonnage ! •

Le 4 septembre dernier 2020, les infrastructures informatiques de Grand Besançon Métropole, de la Ville et du Centre Communal d’Action Sociale de Besançon, ont fait l’objet d’une cyber-attaque, qui a touché par ailleurs plusieurs collectivités et administrations en France. Une cyber-attaque qui a conduit la maire, Anne Vignot (EELV) à appeler à se montrer "particulièrement vigilant" concernant d'éventuels "mails piégés" envoyés par ces collectivités.

ordinateur
image d'illustration © https://pixabay.com/fr/photos/travail-dactylographie-ordinateur-731198/

L'attaque, qui a eu lieu le 4 septembre, a visé "les infrastructures informatiques de Grand Besançon Métropole, de la Ville et du Centre communal d'action sociale de Besançon", déclare l'élue , ainsi que "plusieurs collectivités et administrations en France".

Des logiciels malveillants, inclus dans des mails, se sont alors propagés au sein des réseaux informatiques. Des données de la collectivité et d'autres informations, notamment les carnets d'adresses électroniques des agents des collectivités "ont été dérobées", de même que des documents présents dans les courriels et boîtes mails.

Si la fuite de données a été stoppée, Anne Vignot annonce que des informations "sont actuellement utilisées pour envoyer des mails piégés qui usurpent l'identité" de l'une des collectivités. Ces mails contiennent des pièces jointes aux "formats malveillants".

"Il convient donc d'être particulièrement vigilant sur le réel expéditeur du message", conclut-elle, soulignant qu'il s'agit de messages frauduleux visant à obtenir des données personnelles (éléments d'identité, informations bancaires...) et que la collectivité "ne peut agir à ce sujet".

"La mobilisation immédiate et soutenue des équipes informatiques, que nous remercions, a permis d’éviter le blocage du système d’information, de freiner la diffusion interne du virus pour progressivement l’éradiquer et de stopper aussi rapidement que possible les fuites de données" Ville de Besançon.

Attention aux courriels d'hameçonnage !

Des informations concernant notamment le contenu et les pièces jointes de courriels ainsi que des carnets d’adresses électroniques des agents ont été dérobées. Ces informations sont actuellement utilisées, sans que la collectivité ne puisse agir à ce sujet, pour envoyer des mails piégés à nos contacts, qui usurpent l'identité de l'une de nos collectivités, est-il précisé

Ces courriels d’hameçonnage reprennent le nom de certains agents et font référence à des échanges passés, ce qui leur donne une certaine vraisemblance. Ils contiennent généralement des pièces jointes Word, PDF, ou autres formats malveillants.

"Il convient donc d’être particulièrement vigilant sur le réel expéditeur du message et ne pas s’arrêter au nom apparent. Comme toujours en pareil cas, il est conseillé de ne pas ouvrir la pièce jointe et de supprimer tout message douteux", souligne la Ville.

Dans l’état actuel des investigations rien ne montre que d’autres données que celles citées ci- dessus aient été volées. La CNIL ainsi que les instances nationales de sécurité avec lesquelles nos services sont en contact régulier, ont été informées de la situation.

  • En février, des élus et des administrations de la région Grand Est avaient déjà été la cible d'une attaque informatique d'envergure, qui avait entraîné des perturbations dans le fonctionnement des services pendant plusieurs jours.

1 Commentaire

j'en reçois de + en + et c'est une horreur de voir sa
Publié le 25 septembre à 16h47 par Pascal Carry • Membre

Un commentaire

Laisser un commentaire

Société

Vers un reconfinement ? Suivez l’allocution en direct de l’Elysée du Président de la République à 20h…

Le président de la République Emmanuel Macron s'exprimera en direct de l'Elysée ce mercredi 28 octobre 2020 à 20 heures sur les prochaines mesures sanitaires qui seront mises en application en France d'ici la fin de la semaine alors que  la situation épidémiologique s’aggrave considérablement dans la région Bourgogne franche-Comté comme dans plusieurs régions.

Bientôt, un centre régional pour la prise en charge des auteurs de violences conjugales en Franche-Comté

Ce mardi 27 octobre, un communiqué de presse du Ministère chargé de l’égalité entre les femmes et les hommes, de la diversité et de l’égalité des chances a annoncé la création de 16 centres de prise en charge des auteurs de violences conjugales (CPCA), dont un à Besançon, afin de favoriser la prévention du passage à l’acte et de la récidive.

Propane : l’UFC-Que Choisir saisit l’Autorité de la concurrence « pour mettre fin au grand bazar »

A l’approche de l’hiver, l’UFC-Que Choisir alerte sur la flambée des prix "aux justifications obscures" du propane en citerne (+ 17 % depuis 2017) touchant de nombreux ménages, généralement ruraux. Inquiète du faible nombre d’acteurs sur ce marché, l’UFC-Que Choisir saisit ce mercredi 28 octobre 2020 l’Autorité de la concurrence pour qu’elle enquête sur les véritables causes de cette inflation subie par les consommateurs.

Prévention des violences et sensibilisation des enfants sur les temps périscolaires et extra-scolaires : appel à projets

Dans le cadre du plan de lutte contre les violences faites aux enfants, lancé en novembre 2019 par Adrien Taquet, secrétaire d’État chargé de l’Enfance et des Familles, les ministères des Solidarités et de la Santé et de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports lancent un appel à projet portant sur la prévention des violences et la sensibilisation des enfants sur les temps périscolaires et extra-scolaires. La date limite d’envoi des projets est fixée au 15 janvier 2021.

Etat d’urgence sanitaire et couvre-feu dans le Jura : ce qui est autorisé et ce qui est interdit

Lors du conseil de défense et de sécurité nationale du 21 octobre 2020, le président de la République a décidé le passage en état d’urgence renforcé de 38 départements, dont les taux d’incidence du covid-19 sont supérieurs à 150 pour 100 000 habitants. Le Jura figure parmi ces départements, comme le ministre de la santé en a fait l’annonce le lendemain.

Sondage – Pensez-vous qu’un couvre-feu dans le département du Doubs soit nécessaire pour limiter la propagation de la Covid-19 ?

De plus en plus de villes françaises doivent respecter un couvre-feu chaque soir de 21 heures à 6 heures pour limiter la propagation du virus et ainsi ne pas submerger les hôpitaux. Le département du Doubs pourrait subir cette mesure à partir de ce week-end : pensez-vous qu'il serait nécessaire pour limiter la transmission du virus ? C'est le sondage de la semaine...
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.07
légère pluie
le 29/10 à 0h00
Vent
5.93 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
95 %

Sondage