Alerte Témoin

Décès de l'horloger Michel Herbelin

Publié le 22/12/2012 - 16:55
Mis à jour le 16/04/2019 - 09:36

Michel Herbelin, qui créa sa société éponyme en 1947, est décédé ce jeudi 20 décembre dans le Var à l'âge  92 ans. 

michel_herbelin.jpg
Michel Herbelin ©www.watchtime.net

C'est dans la maison familiale que Michel Herbelin créa sa société il y a 65 ans. L'horloger né à Paris le 7 décembre 1921 avait été formé par son oncle et sa tante dans le Haut-Doubs et décida e prendre la mesure de son temps alors qu'il n'avait que 25 ans.  En 1972, Jean - Claude Herbelin, le fils du fondateur rejoint la société. Avec une nouvelle approche marketing en positionnant la marque dans les montres haut de gamme.

En 1985, le fondateur prit sa retraite dans le Var. Aujourd'hui la société compte près de 80 salariés et réalise 50 % de ses 14,8 millions d'euros de chiffres d'affaires à l'export. "La qualité Michel Herbelin est une exception sur le marché horloger.  L’entreprise est implantée à Charquemont dans le Haut-Doubs, à la frontière suisse depuis plus de 60 ans.  Dans cette petite ville a une forte tradition horlogère, nous pouvions y compter pas moins de 30 entreprises d’horlogerie il y a encore 50 ans. Aujourd’hui, elles ne sont plus 

que quelques-unes à perpétuer la tradition horlogère" explique Pierre-Michel Herbelin, le président de la société et le cadet des quatre enfants du fondateur de la marque.

En octobre, la société avait été sous le feux des projecteurs grâce à la couverture du "Parisien Magazine" sur lequel Arnaud Montebourg, le ministre du redressement productif pose en marinière, un robot moulinex à la main et une montre Herbelin Newport Yacht Club Black  au poignet pour promouvoir le made in France. 

La marque Herbelin représente aujourd'hui  30 % du marché horloger français dans sa gamme de prix.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

La Bourgogne Franche-Comté se mobilise pour son tourisme

Confinement • Qui dit confinement dit #restezChezVous. Le tourisme est un des premiers secteurs à pâtir de la crise sanitaire. Consciente de cette problématique, la région Bourgogne Franche-Comté a décidé de décliner un plan de soutien en trois axes : aide financière immédiate, information des professionnels et préparation d'un plan de relance.

Crise économique du coronavirus : BGE Franche-Comté s’engage auprès des Travailleurs indépendants

Dans le contexte sanitaire actuel et au vu des conséquences sur les petites entreprises suite au confinement entamé depuis le 17 mars 2020, le réseau BGE en lien avec Le Ministère du Travail a missionné les BGE sur les territoires pour qu’elles apportent aide et conseils aux travailleurs indépendants les plus fragiles.

Agriculture et Covid-19 : « il faut bâtir des filières locales équitables »

Suite à l’arrêt d’une grande partie de la restauration collective et commerciale hors domicile et l’interdiction d’un grand nombre de marchés, une forte augmentation des volumes des denrées alimentaires vendues par la grande distribution aux ménages a été constatée. La confédération paysanne s'inquiète.

Les techniciens d’Enedis mobilisés durant le confinement : déjà plus de 1.000 interventions

Comme lors de la mobilisation pour les aléas climatiques, les équipes d'Enedis (ex ERDF),  en charge du réseau et de la distribution d'électricité, sont sur le terrain. Sur les territoires Alsace et Franche-Comté, 350 salariés sont mobilisés dans le cadre du service essentiel, 24h/24 et sept jours sur sept.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7.42
ciel dégagé
le 05/04 à 21h00
Vent
1.53 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
66 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune