Décès de M. Schwint: les réactions de Claude Jeannerot et d'Europe Ecologie Les Verts

Publié le 25/01/2011 - 18:13
Mis à jour le 25/01/2011 - 18:13

Encore des réactions à la suite du décès de Robert Schwint.

 
Claude Jeannerot, sénateur PS et président du conseil général : « Le Doubs perd un de ses grands hommes »
« Robert Schwint est mort. Le Département du Doubs est dans la tristesse. Robert Schwint était aimé de tous. Il a été le maire de tous les bisontins ; il a été le Sénateur représentant l'ensemble des Élus du Doubs, puis Député. Je n'oublie pas non plus qu'il a été membre de notre assemblée départementale de 1976 à 1982. Il s'est attaché en effet tout au long de sa vie politique, à rassembler le plus largement possible au service de l'intérêt général. Son calme, son respect de l'autre, son autorité naturelle et son sens inné de la pédagogie permettaient de convaincre et de mobiliser.
Je lui dois d'être entré dans la vie politique. C'est lui qui m'a mis le pied à l'étrier en 1989 en me confiant directement des responsabilités d'adjoint à la solidarité dans son équipe municipale. C'est lui encore qui m'a encouragé à me présenter aux élections cantonales en 1998. Il reste pour moi, un exemple d'engagement et d'humanisme. Élu Président du Conseil général, ma première visite fut pour lui et nous avions le projet de nous retrouver pour un voyage au Sénat… La maladie ne l'a pas permis.
Je n'oublie pas que je marche sur ses traces, ici, au sein de la Haute Assemblée. Chaque fois que je rejoins la commission des affaires sociales, à la tête de laquelle il a oeuvré tant d'années, je pense à lui.
Aujourd'hui, le Doubs a perdu un de ses grands hommes. J'ai perdu pour ma part, un ami et un guide ».
Europe Ecologie Les Verts : « Une synthèse de la Franche-Comté »
 
« Europe Ecologie Les Verts s'incline devant la disparition de Robert Schwint. Il a marqué l'histoire bisontine pendant plusieurs décennies en assumant les fonctions de maire avec un mélange de bonne humeur, de chaleur humaine mais aussi de convictions.
 
Il formait à lui seul une sorte de synthèse de la Franche-Comté : protestant montbéliardais, il était passé dans le Haut-Doubs catholique avant que les socialistes bisontins ne viennent lui demander d'assurer la difficile succession de Jean Minjoz.
 

Lui qu'on était venu chercher bénéficiait ainsi d'une grande autonomie dans ses jugements et ses décisions. Malgré de nombreux désaccords politiques, il avait su entretenir avec les écologistes de son époque des relations franches et ouvertes. Nous saluons sa mém

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Evénements

Le championnat d’orthographe revient en Bourgogne-Franche-Comté

Initié par le club d’orthographe Belf’Ortho, le 5e championnat d’orthographe de Bourgogne-Franche-Comté se déroulera le 29 octobre 2023 à 10h30, au centre des congrès Atria à Belfort. Il est possible de s'inscrire en ligne jusqu'au 28 octobre ou sur place lors du jour J à partir de 10h15.

Trophées RSE 2023 : huit entreprises lauréates dont une Bisontine

Mardi 10 octobre 2023, le jury a dévoilé les entreprises lauréates dans le cadre des Trophées RSE (Responsabilité sociétale des enteprises) 2023, lors du conseil régional à Dijon. Au total, huit structures professionnelles dont une installée à Besançon, seront récompensées le 17 octobre prochain.

UIMM Franche-Comté : une quarantaine de personnes certifiées en métallurgie

Le 22 septembre 2023, le Pôle Certification de l’UIMM Franche-Comté a organisé une cérémonie de Certificat de qualification paritaire de la métallurgie (CPQM), à Besançon. Issus de 24 entreprises, 41 candidats ont été certifiés dans le domaine, reconnus pour leurs compétences professionnelles et leur parcours. 

Le chef du restaurant Le Parc cuisine un menu gastronomique pour le personnel du CHU de Besançon

Ce mardi 26 septembre 2023, Vivien Sonzogni chef de cuisine au restaurant bisontin Le Parc, proposera un menu gastronomique "le p'tit dej du Parc" au personnel du CHU de Besançon. Le défi est grand : concoter entre 1.000 et 1.300 pièces pour chaque plat. 

Compétition nationale des métiers : trois apprentis de Bourgogne Franche-Comté sélectionnés !

Du 14 au 16 septembre 2023, la Compétition nationale des métiers se déroulera à Lyon. Au total, plus de 800 jeunes compétiteurs viendront s'affronter dont trois apprentis formés au CFA de la Chambre des métiers et de l'artisanat (CMA) de Région Bourgogne-Franche-Comté.  

Après 4 ans d’absence, la Haute-Foire de Pontarlier revient en force !

La Haute-Foire de Pontarlier revient après quatre ans d’absence. Contraint de devoir annuler l’édition 2021, Micropolis Besançon a annoncé lors d’une conférence de presse ce mardi le programme de la nouvelle édition dédiée au thème du cirque. Elle se tiendra à l’espace Pourny du 14 au 18 septembre 2023…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 3.09
légère pluie
le 24/02 à 6h00
Vent
5.18 m/s
Pression
1002 hPa
Humidité
92 %