Déco : Hydro Area dompte les plantes…

Publié le 02/09/2014 - 17:38
Mis à jour le 15/04/2019 - 15:44

Née fin 2009 à Belfort, la société Hydro Area est spécialisée dans l’hydroponie et l’aquaponie pour la création des murs végétalisés intérieur ou extérieur. Elle s’est également diversifiée dans les plantes stabilisées dont la durée de vie oscille de cinq à sept ans ! L’enseigne, présente sur le Grand Besançon depuis 2012, offre ses services aux entreprises et particuliers sur la zone commerciale de Pirey… et s’installera prochainement près de Dijon.

Hydro Area – Pascal Bleuchot par macommune_info

tendance

Quand la technologie rencontre le végétal ! Concept de la culture hydroponique. Le principe : cultiver des plantes sur un support inerte qui est irrigué régulièrement par des éléments nutritifs. L'idée est de pouvoir végétaliser (presque) n'importe quelle surface. 

Paul Bleuchot est un des rares Francs-comtois à utiliser ces techniques. Pionnier dans les  systèmes de végétalisation, il va aujourd'hui former des élèves  à l'aquaponie au lycée horticole de Valdoie. 

"Nous travaillons beaucoup en entreprise, mais les particuliers s'intéressent aussi de plus en plus à la création de murs végétalisés. Nous pouvons adapter nos créations sur mesure dans un hall d'entrée, sur une façade, etc. Tout est possible. Nos pouvons même ajouter de la lumière artificielle " explique le gérant de la société à Pirey qui se dirige vers un mur végétalisé d'exposition. "L'idée est de rendre le dispositif le plus autonome possible. Il suffit juste d'ajouter de l'eau toutes les semaines. L'entretien est minime. Ici par exemple dans l'aquarium  en bas du mur végétalisé. Les éléments nutritifs de la plante proviennent de l'aquaponie : ce sont les déjections des poissons qui, au final servent d'engrais…" Une fois le choix des plantes étudié en fonction de l'emplacement, le mur végétalisé net met que deux à trois mois pour atteindre son développement final.

Côté déco, Hydro Aréa propose également des plantations inédites "in vitro",  des cadres végétaux vivant avec réservoir… ou sans, grâce au système de stabilisation "figeant littéralement la plante. Concrètement, la sève est remplacée par un produit à base de glycérine. "Durant environ 48h, la plante va absorber le produit à la place de l'eau. L'avantage, c'est qu'elle ne bougera pas durant cinq à sept ans environ en fonction de son environnement…".

Si Paul Bleuchot est spécialisé dans le matériel de jardinage hydroponique et biologique, il souhaite également mettre à profit ses connaissances pour développer l'activité autour des exigeantes toitures végétalisées. Autre axe de développement : l'ouverture à l'automne d'une troisième boutique Hydro Area à Chenôve près de Dijon. 

Hydro Aréa 

4 rue du lavoir - ZAC de Pirey 

  • Ouverture de 12h à 12h et de 13h30 à 19h 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Bientôt des panneaux photovoltaïques au stade Léo Lagrange de Besançon ?

Le chiffre n’est pas négligeable. Si l’installation des panneaux photovoltaïques a un coût : 300.000 euros, elle permettra, à terme, d’économiser entre 30 à 35.000 euros par an, a précisé Anne Vignot, la maire de Besançon. Le projet sera soumis au vote des élus lors du Conseil municipal du 20 juin 2024.

La Région Bourgogne Franche-Comté lance une opération séduction pour attirer de nouveaux habitants

En ce premier semestre 2024, la Région Bourgogne-Franche-Comté préfigure une initiative inédite pour renforcer son attractivité résidentielle. Cette opération sans précédent vise concrètement à recruter dès le mois de septembre 2024 de futurs habitants. Prévu sur une première période de trois années, ce programme repose sur une dynamique collaborative initiée par la Région et de nombreux acteurs du territoire, et s’inscrit dans le cadre de la stratégie d’attractivité globale initiée depuis 2017.

“Chambre d’hôtes référence” : six hôtes du Doubs récompensés

Le 4 juin 2024, certaines chambres d’hôtes du département du Doubs se sont vu remettre la qualification "Chambre d’hôtes référence". Cette action nationale a été déployée depuis 2023 par Doubs Tourisme dans le département permettant à l’époque de qualifier deux premières chambres d’hôtes.

Le sport au service de l’emploi pour recruter autrement à Montbéliard

Après le succès des précédentes éditions qui se sont déroulées sur plusieurs villes de la région, le Comité Olympique Paris 2024, l'Agence Nationale du Sport, la Fédération Française d’Athlétisme et France Travail, ont proposé l’opération "Du stade vers l’emploi" (DSVE) dans sa version "Athlétisme" ce jeudi 13 juin 2024 à Montbéliard. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 24.23
peu nuageux
le 19/06 à 9h00
Vent
2.68 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
65 %