Alerte Témoin

Dégradations à l'Apple store de Dijon : l'accusé sera finalement jugé le 25 octobre

Publié le 03/10/2016 - 14:11
Mis à jour le 04/10/2016 - 09:07

L'homme d'une trentaine d'années, interpellé jeudi 29 septembre 2016 après avoir endommagé plusieurs produits dans l'Apple store de Dijon, a été remis en liberté et sera finalement jugé le 25 octobre, a-t-on appris lundi auprès du parquet.

recemment_mis_a_jour146.jpg
captures © DR

A l'issue de la garde à vue du jeune homme vendredi, le parquet avait réclamé son placement en détention provisoire et sa comparution immédiate mardi devant le tribunal, avait alors précisé la procureure de Dijon, Marie-Christine Tarrare. "Le juge de la liberté et de la détention a estimé que la détention provisoire n'était pas justifiée car il n'avait pas d'antécédent judiciaire et présentait toutes les garanties de représentation", a déclaré à l'AFP Mme Tarrare.

Remis en liberté vendredi soir, le trentenaire a été convoqué le 25 octobre devant le tribunal correctionnel, la comparution immédiate n'étant pas applicable aux prévenus libres.

Rappel des faits

Jeudi en milieu de journée, le jeune homme avait pénétré dans la boutique Apple du centre commercial de la Toison d'Or à Dijon et avait frappé plusieurs téléphones et tablettes avec une boule de pétanque, avant d'être interpellé. Sur une vidéo diffusée sur internet et qui a fait le tour du monde, on voit le trentenaire, portant des lunettes de soleil et un gant, endommager les produits avant d'expliquer aux personnes présentes dans le magasin avoir un litige avec Apple: "Je les ai prévenus, je leur ai dit +Remboursez-moi mon oseille+ et ils ont dit non."

Le jeune homme reproche à la marque à la pomme de ne pas vouloir lui rembourser son iPhone défectueux, selon Mme Tarrare, qui a estimé le préjudice subi par Apple à 50.000 euros.

(Source : AFP)
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Justice

Fusillades à Planoise : arrestation dans  le Jura

Un suspect a été mis en examen notamment pour "tentative d'assassinat" et incarcéré dans l'enquête sur les fusillades et règlements de comptes liés au trafic de stupéfiants dans le quartier sensible de Planoise, à Besançon, a-t-on appris auprès du parquet.

Médecin urgentiste du Jura mort du Covid-19 : son épouse a porté plainte

Médecin urgentiste à l'hôpital de Lons-le-Saunier, Éric Loupiac, 60 ans, est décédé le 23 avril 2020 du  Covid-19 après plus d'un mois passé en réanimation à Marseille. Il était alors le 10e médecin à mourir du Coronavirus en France. Son épouse, Claire Loupiac avait annoncé début mai vouloir porter l'affaire devant la justice. Une plainte a été déposée ce mardi 4 août 2020. 

« Castaner assassin ! » : peine confirmée en appel pour Frédéric Vuillaume et son ex-compagne

Le leader du mouvement des Gilets jaunes à Besançon et son ex-compagne, ont été condamné en appel à la même peine "1.500 euros d'amende avec sursis" pour avoir outragé Christophe Castaner lors de sa venue à Besançon le 13 mars 2019.  Frédéric Vuillaume (FO) devrait se pourvoir en cassation.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     23.16
    légère pluie
    le 14/08 à 15h00
    Vent
    1.89 m/s
    Pression
    1018 hPa
    Humidité
    72 %

    Sondage