Dégradations au local PS de Besançon

Publié le 31/10/2012 - 10:49
Mis à jour le 01/11/2012 - 10:44

Le local du parti socialiste situé au 17 avenue de la Gare d’Eau a été dégradé dans la nuit avec des inscriptions contre le premier ministre Jean-Marc Ayrault. Un vandalisme qui n’est pas sans rappeler les dégradations commises ce mois sur le local de l’UMP. Vitres brisées et tags, les dégâts sont estimés à 2 000 euros. Une plainte va être déposée.

réactions

« C’est avec émotion que nous avons découvert ce matin, la dégradation du local du PS bisontin » explique dans un communiqué Nicolas Bodin, le secrétaire du PS du Doubs.

Trois inscriptions ont été découvertes : "Zad vaincra" (Zone A Défendre)  "Stop Ayrault Porc" et "A"

« Il y a un an déjà, des hiéroglyphes relatifs à l’idéologie d’extrême droite avaient été dessinés. Aujourd’hui, il s’agit notamment, d’attaques ad hominem, contre le premier ministre de la France Jean-Marc Ayrault (…) A chaque fois que l’on s’attaque à un parti politique, c’est la démocratie que l’on bafoue et que l’on affaiblit, c’est ce même discours que je tenais il y a quelques semaines lorsque le local de l’UMP bisontine avait également été attaqué ».

Jean-Louis Fousseret "indigné"

En colère, le maire de Besançon a immédiatmeent réagit ce mercredi matin sur des actes qu'il qualifie "d'aussi stupides que lâches. (...)  L’engagement citoyen se fonde sur le respect des divergences d’opinion. Seul un débat apaisé, dénué de violence et de haine, peut alimenter notre démocratie. Ces gestes inconséquents commis à l’encontre d’un parti, ou plus généralement d’une représentation d’opinion, sont insupportables".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Macron : pas de nouveau gouvernement avant la fin des JO, appel aux partis à “faire des compromis”

Emmanuel Macron a affirmé mardi 23 juillet 2024 qu'il ne nommerait pas de nouveau gouvernement avant la fin des Jeux olympiques, "mi-août", au nom de la "trêve" qu'il a invoquée, faisant valoir que l'inverse "créerait un désordre" pendant l'événement sportif planétaire organisé à Paris.

L’ancien préfet de Haute-Saône Michel Vilbois limogé pour management “brutal”

Préfet du Tarn depuis seulement 9 mois, Michel Vilbois, ancien préfet de Haute-Saône, sera démis de ses fonctions à compter du lundi 22 juillet. Connu pour sa fermeté face aux manifestations contre l’autoroute A 69 et visé, selon des sources concordantes, par des accusations de management "brutal". Son limogeage intervient environ un mois après un audit mené auprès de ses services par l’Inspection générale de l’administration (IGA), dont les résultats ne sont pas encore connus.

Candidat RN sous curatelle dans le Jura : un recours pour annuler le scrutin législatif

La candidate Nouveau Front populaire dans la 2e circonscription du Jura a déposé un recours mercredi 17 juillet 2024 devant le Conseil constitutionnel pour faire annuler le scrutin législatif qui avait vu la qualification au second tour d'un candidat Rassemblement national sous curatelle, donc théoriquement inéligible.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 23.3
peu nuageux
le 24/07 à 15h00
Vent
3.31 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
56 %