Démocratie locale : Jean-Louis Fousseret (PS) répond à Jean Rosselot (UMP)

Publié le 22/12/2009 - 10:25
Mis à jour le 12/04/2019 - 11:47

Le maire de Besançon a été «particulièrement choqué» par les propos du conseiller municipal UMP qui a mis en cause le fonctionnement des conseils consultatifs d’habitants (CCH) mis en place après les élections municipales de 2008. Des CCH qui, selon Jean Rosselot, se "soviétisent".

1261474413.jpg
Jean Louis-Fousseret ©hervé mathieu
PUBLICITÉ
Le communiqué de Jean-Louis Fousseret :
« Je suis particulièrement choqué par le communiqué insultant et mensongé publié par M. Rosselot, suite à ses dernières gesticulations destinées à saboter le travail des conseils consultatifs d’habitants de Besançon et la mise en place (n’en déplaise à M. Rosselot) d’une véritable politique de démocratie participative.
M. Rosselot, qui a visiblement perdu son sang froid, prétend que « les conseillers municipaux s’arrogent le droit d’exclure leurs collègues » de l’opposition. Il s’agit là d’un propos totalement mensonger, puisqu’en l’occurrence, ce sont eux les élus d’opposition Rosselot et Gelin qui ont à plusieurs reprises bafoué le règlement – connu de tous – des CCH, au point d’être rappelés à l’ordre par... les habitants eux-mêmes ! Ce règlement veut que les séances de travail des CCH soient réservées aux membres des assemblées, disposition visant justement à garantir à ces citoyens volontaires et bénévoles des conditions de travail sereines.  
Non, M. Rosselot, les séances ne sont pas ouvertes au public ni aux élus quels qu’ils soient, sans invitation expresse du CCH, et vous le savez parfaitement ! Pourquoi ? Tout simplement pour éviter que des personnes sans scrupules, comme vous, ne prennent en otage ces assemblées pour les transformer en tribunes politiques ou pour faire des « coups médiatiques » bien peu glorieux, comme celui que vous venez de faire ! 
Je suis de ceux, M. Rosselot, qui pensent que nos concitoyens qui ont choisi de participer à cet exercice démocratique et qui –eux- n’ont pas la chance de pouvoir s’exprimer publiquement, méritent mieux que vos gesticulations et autres tentatives de déstabilisation. 
M. Rosselot m’accuse également de vouloir étouffer l’opposition. C’est un comble ! Cela démontre, si besoin était, que M. Rosselot ne connait rien du fonctionnement même des CCH, qui au fond ne l’intéressent pas. Sinon, il saurait que j’ai moi-même désigné certains de mes opposants politiques et de ses amis pour siéger dans ces instances. Pourquoi l’ai-je fait ? Parce que je pense que ces personnes, contrairement au prétendu leader de l’opposition municipale, respectent la démocratie participative, aiment leur ville et veulent travailler pour elle, au-delà des diversités politiques et non pour leurs intérêts personnels. 
Au final, cette polémique lamentable montre au grand jour que certains membres de l’opposition ne respectent pas notre démocratie. Battus (largement) dans les urnes, ils tentent par tous les moyens d’usurper le pouvoir qui leur a été refusé par les citoyens de notre ville, et de saboter le travail des Bisontines et Bisontins qui œuvrent bénévolement pour faire avancer Besançon sans arrière-pensées politiciennes. Tout le monde ne peut pas en dire autant, et certains feraient mieux d’en prendre exemple. 
Enfin, quand M. Rosselot me reproche d’être allé à Copenhague, il atteint des sommets de démagogie... Que suis-je allé faire au Danemark ? Mais mon travail de maire, M. Rosselot ! Le travail d’un maire, c’est aussi de regarder ce qu’il se passe ailleurs, d’aller échanger sur les bonnes pratiques, de rencontrer ses homologues des autres collectivités.  
(…) Tout cela n’est visiblement pas aux yeux de M. Rosselot le travail d’un maire ! J’en déduis que nous n’avons pas la même conception du rôle d’un maire responsable et ambitieux pour sa ville. Et pour tout vous dire, je m’en félicite... ».
 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Boris Boillon « radié » du Quai d’Orsay

Boris Boillon « radié » du Quai d’Orsay

Originaire de Pontarlier, Boris Boillon est connu pour avoir été conseiller de Nicolas Sarkozy à l'Élysée et ex-ambassadeur en Irak et Tunisie. Il a été "radié" du Quai D'Orsay par un décret présidentiel du 17 octobre 2019, apprend-on ce mercredi par le quotidien La Lettre A.  

Municipale 2020 à Besançon : Jacques Grosperrin reproche aux candidats de « manquer d’imagination » dans leur programme

Municipale 2020 à Besançon : Jacques Grosperrin reproche aux candidats de « manquer d’imagination » dans leur programme

Dans un communiqué de lundi 21 octobre 2019, l'ancien candidat à l'élection municipale en 2014 Jacques Grosperrin dit être "surpris et flatté" par les candidats à l'élection en 2020 qui auraient un programme largement inspiré du sien. Il leur reproche de ne pas "avoir d'imagination".

Département du Doubs : 80 millions d’euros d’investissements pour 2020

Département du Doubs : 80 millions d’euros d’investissements pour 2020

Christine Bouquin, présidente du Conseil Départemental du Doubs, a présenté ce 21 octobre 2019 les grandes orientations budgétaires pour l’année 2020. Et selon elle, «on continue de monter en puissance » avec 80 millions d'euros d'investissements prévus pour l'an prochain…

Port du voile par les accompagnatrices scolaires : un projet de loi soutenu par Alain Joyandet sera examiné au Sénat

Port du voile par les accompagnatrices scolaires : un projet de loi soutenu par Alain Joyandet sera examiné au Sénat

Le Palais du Luxembourg examinera le mardi 29 octobre 2019 une proposition de loi à l'initiative du groupe Les Républicains, qui sera défendue par Jacqueline Eustache-Brinio avec le plein soutien d'Alain Joyandet. L'objet est de fixer dans le droit l'obligation pour toutes les personnes qui concourent au service public de l'éducation nationale "de faire preuve d'une totale neutralité religieuse".

Municipale 2020 : les grandes propositions pour le transport et la mobilité d’Eric Alauzet

Municipale 2020 : les grandes propositions pour le transport et la mobilité d’Eric Alauzet

Eric Alauzet, député du Doubs et candidat LREM à l'élection municipale à Besançon en 2020, annonce ce samedi 19 octobre 2019 ses premières "grandes propositions" dans le domaine des transports et de la mobilité. Il souhaite notamment réaliser un projet sur l'axe ferroviaire nord-sud de Mamirolle aux Auxons avec un transport inspiré du tramway. Il souhaite également rendre gratuit le stationnement entre midi et 14 heures au centre-ville...

Nicolas Bodin (PS) : « Je suis heureux de soutenir Anne Vignot, une femme avec de vraies convictions… » 

Nicolas Bodin (PS) : « Je suis heureux de soutenir Anne Vignot, une femme avec de vraies convictions… » 

Entretien • Officiellement candidat depuis le 31 janvier 2019 et investi fin mars par le parti socialiste, Nicolas Bodin rejoint finalement "l'Équipe" qui rassemble déjà EELV, le parti communiste, Génération(s) et À Gauche citoyen avec Anne Vignot en tête de liste...

Pour Eric Alauzet, « la section socialiste signe la mort sans combattre du PS historique à Besançon »

Pour Eric Alauzet, « la section socialiste signe la mort sans combattre du PS historique à Besançon »

MUNICIPALE 2020 • Dans un communiqué de jeudi 17 octobre 2019, Eric Alauzet, candidat En Marche à l'élection municipale de Besançon réagit suite à la décision du Parti socialiste de se rallier à l'Equipe, unissant les gauches, menée par Anne Vignot. Selon le candidat, "le choix effectué par la section socialiste de Besançon signe la mort sans combattre du PS historique à Besançon." Notons que 86% des militants du PS de Besançon ont voté "pour" se rallier à l'Equipe.

Polémique sur le voile : la plainte est « une opération de victimisation » selon Odoul (RN)

Polémique sur le voile : la plainte est « une opération de victimisation » selon Odoul (RN)

Le président du groupe RN au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté Julien Odoul, qui avait demandé vendredi 11 octobre 2019 à ce qu'une femme dans le public retire son voile, a dénoncé jeudi une "opération de victimisation" après que cette dernière a annoncé porter plainte.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.98
couvert
le 24/10 à 0h00
Vent
2.51 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
89 %

Sondage