Alerte Témoin

Départ en vacances : un dispositif pour intégrer votre maison aux patrouilles des forces de l'ordre

Publié le 12/08/2019 - 08:10
Mis à jour le 12/08/2019 - 08:10

Afin de partir en vacances en ayant l'esprit serein, il est possible de demander une surveillance renforcée de son domicile. C'est le rôle du dispositif "tranquillité vacances" dont font partie les zones police et gendarmerie. 

gendarmerie_patrouille.png
© luc Duredon © © luc Duredon

Comment procéder ?

Il suffit de remplir le formulaire disponible en ligne (ici) et de se rendre au poste le plus proche de chez soi. Si ce n'est pas indiqué sur le dossier, il convient également "d'indiquer un contact qui pourra être rapidement sur place en cas d'infraction", précise un commandant de la gendarmerie du Doubs. Le lieu du domicile sera donc, sur le temps indiqué, "intégré aux patrouilles", indique le commissaire Kmyta qui souligne que "peu de problème ont été constatées sur les maisons signalées". 

Quelques consignes de sécurité

  • veiller à la bonne fermeture des issues (portes, fenêtres, volets, caves, garage….)
  • ne pas laisser ses clés n’importe où, notamment dans la boîte aux lettres, ne pas indiquer sur le trousseau ses coordonnées
  • ne pas laisser d’objets de valeur visibles de l’extérieur
  • ne pas laisser de messages indiquant votre absence sur le répondeur
  • aviser ses voisins de confiance de l’absence.

En cas de cambriolage constaté

  • faire immédiatement appel au « 17 »
  • ne rien toucher avant l’arrivée de la police ou de la gendarmerie
  • préparer un inventaire précis (marque, type….) des objets dérobés
  • déposer plainte muni de cet inventaire
  • prendre contact avec sa compagnie d’assurances.

Pour accéder au formulaire "tranquillité vacances" : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/R41033

Soyez le premier à commenter...

Un commentaire

Laisser un commentaire

Société

Inquiétude dans un village de Côte d’Or après le décès du maire

Mise à jour ce 28 mars 2020 • "Nous sommes très, très inquiets": Jacques Bizouard, premier adjoint de Beurey-Bauguay (Côte d'Or), a dit ce vendredi 27 mars 2020 craindre pour son village après le décès du maire, tombé malade du coronavirus "une semaine après" avoir assisté aux opérations de vote du premier tour des municipales, tandis que dans le Bas-Rhin, un autre maire est également décédé du coronavirus.

Confinement : Profitez-en pour vous perfectionner dans une langue étrangère avec les étudiants du CLA…

Le CLA de l’université de Franche-Comté vous propose de rompre l’isolement et d’en profiter pour apprendre ou améliorer gratuitement la pratique d’une langue étrangère. Une formule originale des tandems linguistiques à travers l'utilisation des réseaux sociaux (WhatsApp, Skype...).
Offre d'emploi
 6.48
couvert
le 28/03 à 21h00
Vent
1.34 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
81 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune