Département du Doubs : 70 millions d’euros investis dans les collèges d’ici 2021

Publié le 25/10/2017 - 14:00
Mis à jour le 25/10/2017 - 16:34

Le rôle du département du Doubs a évolué ces dernières années avec le C@p 25. Christine Bouquin, la présidente du département du Doubs, a rappelé les actions de ce dernier lors du conseil départemental ce 23 octobre 2017 à Besançon. Pour parvenir aux volontés du département, 70 millions d’euros seront investis dans les collèges d’ici 2021.

 

ChristineBouquin005.JPG
Christine Bouquin ©Alexane Alfaro
PUBLICITÉ

« Nous ne sommes plus dans la seule dynamique des lois Deferre lorsque le département avait uniquement en charge l’accueil et la maintenance des bâtiments », explique Christine Bouquin.

Quatre leviers d’actions ont été évoqués par la présidente du département :

  • Poursuivre « notre mission historique d’accueil et de maintenance à travers notre plan de rénovation du bâti et la construction d’un collège neuf sur le site des Fenottes à Bethoncourt »
  • Connecter les collèges pour « répondre aux obligations de la loi Peillon 2013 : Pour aller plus loin, nous agirons aussi sur les usages à travers le plan numérique pour l’éducation sur lequel nous avons choisi de nous associer au rectorat »
  • La mobilisation de nos politiques jeunesse et qualité de vie : culture, sport, restauration de qualité, accessibilité pour tous ou sécurité des personnes
  • Les relations entre le département et les établissements : « nous souhaitons une gouvernance partagée avec les établissements, en réaffirmant leur autonomie et notre engagement à leurs côtés », précise Christine Bouquin.

La présidente du département a notamment annoncé les chantiers prévus cette année avec C@P 25 à savoir :

  • Le lancement des marchés de maîtrise d’oeuvre pour les collèges de Quingey dont les travaux commenceront sous peu et de Frasne, avec passage en commission d’appel d’offres avant la fin de l’année
  • La réalisation de nombreux travaux d’amélioration du bâti portant notamment sur l’isolation, l’accessibilité, la rénovation et l’entretien pour environ 3.8 M€ en 2017
  • Le raccordement en cours au haut débit de tous les collèges, sans oublier la candidature au plan numérique pour l’éducation pour 36 collèges supplémentaires (28 collèges publics et 8 privés), qui sera déployé d’ici 2018 avec la dotation pour ces collèges de 3220 tablettes et l’installation du Wifi. 

Quelques chiffres sur les dotations versées aux collèges en 2018 :

  • L’entretien des installations thermiques et aérauliques s’élèvera à 977 770€ 
  • Installations sportives : 198 251€ 
  • Entretien : 999 226 €
  • Part fixe forfaitaires de dépenses : 460 000 €
  • Accessibilité : 108 299 €
  • Frais entrerien piscine du collège des « Clairs Soleil » 11 554 €
  • Ordures ménagères : 132 177 €
  • Dotations globales a répartir entre 44 collèges : 3 028 813 €
  • 1 125 € par section sportive 
  • Subventions spécifique de 10 000 € au collège « Camus » à Besançon, 4 150 € au collège « Lou Blazer » à Montbéliard et 10 000 € au collège « Philippe Grenier » de Pontarlier.

Info +

Le  programme de modernisation des collèges démarré en 2004, pour un montant de 524 millions d’euros est aux deux tiers réalisé. Il vise à garantir à tous les collégiens des conditions d’accueil modernes, une parfaite fonctionnalité des locaux et des équipements en lien avec les projets pédagogiques des établissements. Ce programme permettra à terme la rénovation ou la construction de 40 collèges sur les 44 que compte le département.

Conformément au projet politique « C@p 25 », le nouveau plan de modernisation des collèges s’attachera donc sur la période de 2016-2021 à prendre en compte l’ensemble des collèges n’ayant fait l’objet d’aucune restructuration dans les dix dernières années.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

« Macron, réponds-nous » : trois convois de tracteurs à Besançon mardi 22 octobre

« Macron, réponds-nous » : trois convois de tracteurs à Besançon mardi 22 octobre

La Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles et les Jeunes agriculteurs appellent à une mobilisation nationale mardi 22 octobre 2019. Trois convois de tracteurs circuleront à Besançon pour arriver devant la préfecture du Doubs à 11 heures. Objectif : interpeller      le président de la République Emmanuel Macron.

ID Soudage, Rue Jouchoux à Besançon pour mieux servir ses clients

ID Soudage, Rue Jouchoux à Besançon pour mieux servir ses clients

Publi-Info • En ouvrant, début octobre, ses nouveaux locaux Rue Jouchoux à Besançon, Nicolas Donard, directeur d’ID Soudage, souhaitait se donner les moyens de mieux servir ses clients. Quoi de plus normal lorsque les solutions proposées à ses clients sont liées à trois univers allant de la soudure au travail du métal, en passant par la sécurité au travail ?

Peugeot accueille à Besançon sa nouvelle star, la 208 et bientôt la e-208

Peugeot accueille à Besançon sa nouvelle star, la 208 et bientôt la e-208

Publi-Info • Il y a quelques jours, Yves Dejean directeur de Peugeot Besançon accueillait près de 500 personnes dans ses locaux pour présenter la toute nouvelle 208, en attendant sa sœur jumelle, électrique, la e-208. Dans les semaines qui viennent les équipes de Peugeot Besançon seront à votre disposition pour vous présenter la star de cette fin d’année.

Micro-brasserie Les2FÛTS : « Intégrer Coopilote a facilité le démarrage de mon entreprise »

Micro-brasserie Les2FÛTS : « Intégrer Coopilote a facilité le démarrage de mon entreprise »

Dans le cadre des rencontres "Bienvenue dans mon entreprise" proposées par Coopilote, coopérative d'entrepreneurs salariés à Besançon, la micro-brasserie Les2FÛTS a ouvert ses portes pour découvrir et échanger autour de leur activité et de l’entrepreneuriat… L'occasion de faire un focus sur cette petite entreprise artisanale bisontine. 

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Le département de Côte-d'Or va envoyer deux bouteilles de Bourgogne au président américain Donald Trump pour tenter de le faire changer d'avis sur les sanctions douanières contre l'Union Européenne, qui doivent viser le vin français, a annoncé son président François Sauvadet le 14 octobre 2019 sur Twitter.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.38
légère pluie
le 21/10 à 15h00
Vent
0.97 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
95 %

Sondage