Des abus sexuels dans le diocèse de Besançon ? "Comme tous les diocèses de France, nous sommes confrontés à cette question" (Mgr Bouilleret)

Publié le 01/03/2019 - 19:53
Mis à jour le 09/06/2019 - 19:50

Après l’utilisation du terme « Satan » par le Pape François pour qualifier les auteurs d’abus sexuels et la colère des associations de victime, la polémique est vive ce mois de février 2019 à l’issue du sommet sur la protection des mineurs au Vatican. Nous avons rencontré Mgr Bouilleret, archevêque de Besançon, pour faire le point sur la situation et notamment dans le diocèse de Besançon.

La question est délicate, mais pourtant devenue notable au sein de l'Église. Monseigneur Bouilleret a bien voulu répondre à nos questions malgré la polémique actuelle. Il nous a reçus dans son bureau à l'archevêché.

"La première démarche qui est faite, c'est auprès de la justice"

"Nous sommes en relation étroite avec le procureur pour signaler des abus éventuels qui ont été perpétrés par des prêtres", explique Mgr Bouilleret face à notre caméra. "La première démarche qui est faite, c'est auprès de la justice. Cela reste dans la confidentialité d'une démarche judiciaire. Comme tous les diocèses de France, nous sommes confrontés à cette question".

Le droit à la présomption d'innocence

Sur le nombre de signalements, l'archevêque de Besançon indique "qu'il y en a quelques-uns" et tient à préciser "qu'il est important de respecter la présomption d'innocence" : "Tant qu'il n'y a pas eu de mise en examen et de jugement prononcé, les personnes ont droit à cette présomption d'innocence, ce qui n'est pas toujours compris", indique l'archevêque qui précise informer la justice dès qu'il "est mis au courant d'éventuel abus sexuel".

Un cas entendu près de 50 ans après les faits par Mgr Bouilleret

Que se passe-t-il lorsque les faits sont proscrits ? Lorsque le prêtre présumé fautif est décédé ? Mgr Bouilleret a, un jour, reçu une de ces personnes qui n'ont jamais rien dit, qui ne se sont jamais présentées devant la justice, mais qui, après des années, parlent enfin.

"Une personne est venue me voir il y a de cela trois-quatre an. Son agresseur présumé était mort depuis très longtemps. Elle avait besoin d'être écoutée par une autorité, même si les faits se sont passés dans les années 50. Il n'y avait plus aucune démarche à faire puisque l'abuseur supposé était décédé. Il n'y a donc pas d'enquête (…) Tant que l'on n’a pas écouté de victimes, on n'est pas conscient des destructions qui ont lieu chez les personnes. C'est vraiment pour moi essentiel, indépendamment de toutes les démarches" , conclut Mgr Bouilleret.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Mars Bleu revient en Bourgogne Franche-Comté : s’il est détecté tôt, le cancer colorectal se guérit 9 fois sur 10

Tous les deux ans, les Bourguignons-Francs-Comtois de 50 à 74 ans sont invités à réaliser un test de dépistage du cancer colorectal. À l’occasion de Mars Bleu, du 1er au 31 mars 2024, campagne nationale de sensibilisation au dépistage de ce cancer, le Centre régional de coordination des dépistages des cancers (CRCDC) rappelle l’importance de réaliser ce test.

Dijon recevra les Assises européennes de la transition énergétique en 2026

Alors que se tiendra à Dunkerque la 25ème édition des Assises européennes de la transition énergétique les 10, 11 et 12 septembre 2024, les trois co-organisateurs historiques de l’évènement – la Communauté urbaine de Dunkerque, Bordeaux Métropole et l’ADEME - annoncent l’entrée officielle de deux nouveaux territoires, Dijon et Strasbourg, dans l’organisation de cet évènement pour répondre collectivement aux défis cruciaux de la transition énergétique : le dérèglement climatique et la souveraineté énergétique nationale et européenne.

Chasse aux cervidés : six infractions lors d’un contrôle de chasseurs en Haute-Saône

A l’approche de la date de fermeture de la chasse aux cervidés, les services de la Gendarmerie nationale, de l’Office Français de la Biodiversité (OFB) et de l’Office National des Forêts (ONF) ont réalisé un contrôle de chasse conjoint le 28 janvier 2024, au nord des cantons de Jussey et de Port-Sur-Saône.

Non, les bouteilles de gaz ne se jettent ni dans le bac gris, ni dans le jaune et encore moins dans la nature…

Afin de promouvoir le réemploi des bouteilles de gaz propane et butane, mais aussi de réduire le risque d'explosion, le Sybert, Syndicat mixte de Besançon et sa région pour le traitement des déchets, souhaite rappeler, dans un communiqué du 20 février 2024, les consignes de recyclage aux usagers.

Sondage – Êtes-vous pour ou contre une visite médicale tous les 15 ans pour garder votre permis de conduire ?

L’eurodéputée des Verts Karima Delli a présenté une proposition de loi en décembre dernier afin de mettre en place une visite médicale obligatoire permettant de renouveler son permis de conduire tous les 15 ans. Le 19 février 2024, l’association "40 millions d’automobilistes" a lancé une pétition pour s’opposer à l’adoption de ce nouveau règlement. Et vous, qu’en pensez-vous ? C’est notre sondage de la semaine…

Renouvellement de congé de présence parentale : les règles s’assouplissent

Pour les salariés du secteur privé comme pour les agents de la fonction publique, titulaires ou non, il est désormais plus simple de renouveler, avant son terme, un congé de présence parentale ainsi que le droit de bénéficier de l'allocation journalière de présence parentale (AJPP). Cela fait suite à un décret publié au Journal officiel le 4 février 2024, annonce service-public.fr.

À Besançon, la place de la Révolution se transforme…

La Ville de Besançon a initié un projet de revégétalisation de la place de la Révolution afin de s’inscrire dans un processus de transition écologique et ainsi lui rendre sa verdure et sa fraîcheur. Lancés en septembre 2023, les travaux de cette “révolution végétale” ne cessent de faire évoluer la place. En ce mercredi 14 février 2024, où en sont ces transformations ?

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 8.62
pluie modérée
le 22/02 à 3h00
Vent
8.82 m/s
Pression
1011 hPa
Humidité
89 %