Des Bisontins ont pris la Bastille avec le Front de Gauche

Publié le 20/03/2012 - 11:11
Mis à jour le 20/03/2012 - 11:20

Ce Dimanche 18 mars, plusieurs milliers de manifestants (120.000 selon les organisateurs) sont arrivés de toute la France à Paris pour une marche symbolique de Nation à Bastille et ont répondu présents à l’appel du Front de Gauche, Jean-Luc Mélenchon. Près de 240 habitants du Doubs, dont de nombreux Bisontins ont fait le déplacement.

les_bisontins_ont_pris_la_bastille.jpg
© front de gauche
PUBLICITÉ

30 000 personnes étaient attendues ce dimanche àla Bastille. Ilsétaient plusieurs dizaine de milliers, près de 120 000 selon les organisateurs, signe selon eux de la percée des valeurs. On pouvait entendre dans les rangs, que pour certains, le vrai vote utile à gauche, c’est Mélenchon.

Dans un communiqué le Front de Gauche « nvite à se joindre à lui toutes celles et tous ceux qui appellent de leurs vœux le passage à une VIe République, et à des institutions plus démocratiques. L’implication populaire est une nécessité de premier plan : pour l’élection présidentielle comme pour les législatives, au cours desquelles les propositions du Front de Gauche seront portées par Emmanuel Girod et Annie Ménétrier, dans les première et deuxième circonscriptions du Doubs ».

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Maison d’arrêt de Lure : « le Gouvernement nous retire même les miettes » dénonce Michel Raison

Maison d’arrêt de Lure : « le Gouvernement nous retire même les miettes » dénonce Michel Raison

Dans le cadre de sa mission de contrôle de l'action du Gouvernement, Michel Raison, sénateur de la Haute-Sao?ne a interrogé mardi 14 mai 2019  en séance publique au Sénat, la ministre de la cohésion des territoires, Jacqueline Gourault, sur les engagements pris par la ministre  pour réparer le préjudice subi par la Ville de Lure suite à la décision du Gouvernement Philippe d'abandonner le projet de nouvel établissement pénitentiaire sur lequel le Président François Hollande s'était engagé en septembre 2015.

Cabinet médical éphémère : « On voulait voir comment cela se passait sur le terrain » (J.F Longeot)

Cabinet médical éphémère : « On voulait voir comment cela se passait sur le terrain » (J.F Longeot)

Jean-François Longeot, sénateur du Doubs, s'est rendu ce lundi 13 mai 2019 dans une maison de santé à Belleherbe, à l'Agence Régionale de Santé puis au cabinet éphémère de Pontarlier dans le cadre de l’examen du projet de loi relatif à l’organisation et à la transformation du système de santé où il est rapporteur pour avis. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.07
légère pluie
le 20/05 à 9h00
Vent
3.34 m/s
Pression
1008.64 hPa
Humidité
97 %

Sondage