Des couches lavables made in Besançon

Publié le 11/04/2013 - 18:36
Mis à jour le 11/04/2013 - 18:45

A la Blanchisserie du Refuge, on lave une petite centaine de couches de bébés par jour pour la crèche Artois dans le quartier Planoise mais pas seulement. Depuis janvier 2013, on s’est lancé dans la confection de ces couches lavables.

Du lavage à la fabrication

Rappelez-vous ! En septembre 2009, la Direction de la petite enfance de la Ville de Besançon, dans le cadre d'une politique de gestion des déchets et de développement durable, avait souhaité introduire l'utilisation de couches lavables au sein d'une crèche et avait fait appel aux services de la Blanchisserie du Refuge, structure d'insertion par l'activité économique, pour en assurer l'entretien. L'expérimentation, qui a duré plusieurs mois, a permis notamment de mettre au point un protocole de lavage au sein de la blanchisserie, protocole qui a été validé par le laboratoire du CHU de Besançon, confirmant ainsi son utilisation pour le traitement des couches des enfants des crèches.

Cent couches lavées chaque jour

"A ce jour, la Blanchisserie du Refuge lave une petite centaine de couches par jour et assure la prestation « livraison » en se rendant quotidiennement à la crèche Artois pour déposer les couches propres et reprendre les couches sales. Ce qui représente, en terme d'emplois, l'embauche à mi-temps de 3 personnes en insertion", explique la Ville.

Mais la Blanchisserie du Refuge n’en est pas restée là ! Atelier et chantier d'insertion (ACI) employant à ce jour 45 personnes à temps partiel, elle s’est engagée dans un projet de conception de couches lavables.

Des couches "Anaka"

Au printemps 2012, une formation en couture était proposée à trois salariées (encadrement et insertion) "leur permettant d'acquérir et/ou de développer des apports théoriques et pratiques dans la confection de modèles de couches". A l’été, a été lancée la recherche de fournisseurs des tissus et des matériels nécessaires (surjeteuse et ciseau électrique). A l’automne, du tissu certifié 100 % biologique pour la couche et du matériel a été acquis et plusieurs prototypes ont été conçus et essayés à la crèche Artois.

Enfin, en janvier 2013, la fabrication des couches lavables a débuté, la production étant ajustée à la demande et réalisée en lien permanent avec la directrice de la crèche et son équipe. Le mois suivant, la marque Anaka (qui signifie enfant en malgache) était déposée à l'INPI. 

Six embauches en insertion

Cette nouvelle activité de la Blanchisserie du Refuge a permis l’embauche de six salariés en insertion à temps partiel répartis équitablement entre la confection couches lavables et la prestation entretien - livraison. 

En terme de développement durable, cette démarche permet une réduction d’environ 4 tonnes de déchets par an.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

La Suisse vote sur l’initiative anti-burqa

Les Suisses doivent décider ce dimanche d'adopter ou non l'interdiction de se dissimuler le visage, une mesure qui vise les rares femmes qui portent le niqab dans le pays alpin. Si le oui devait l'emporter, la Suisse rejoindrait la France, l'Autriche, la Bulgarie, la Belgique et le Danemark en bannissant le voile intégral.

Affouage 2021 à Besançon : la Ville permet à des foyers de se fournir en bois de chauffage à bon prix

Inscriptions jusqu'au 19 mars • L’état sanitaire en forêt communale de Besançon a conduit à l’exploitation d’arbres dépérissants et à la production importante de bois de qualité chauffage. Dans ce contexte, le conseil municipal a souhaité recourir à l’affouage afin de valoriser ce bois de chauffage et permettre aux bénéficiaires de satisfaire leurs besoins domestiques.

Décès de Paulette Guinchard : une minute de silence observée à 12h00

La Ville de Besançon a décidé de mettre ses drapeaux en berne le jour des obsèques de Paulette Guinchard.Une minute de silence sera observée ce vendredi 5 mars 2021 à 12h00 en mairie sur l’esplanade des droits de l’Homme. Figure de la vie politique à Besançon et ancienne secrétaire d'État aux personnes âgées, elle est décédée ce jeudi 4 mars 202 à l'âge de 71 ans. Un registre de condoléances sera ouvert jusqu’à ses obsèques en mairie.

Violences conjugales : ouverture d’une permanence pour le droit des femmes à Métabief 

Suite à l’augmentation des faits de violences conjugales relevés sur de la Communauté de Communes du Mont d’Or et des Deux Lacs, la municipalité de Métabief a souhaité porter assistance aux femmes et aux familles en difficulté via le CIDFF : Centre d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles. Il sera ouvert une fois par mois le mercredi après-midi.

À la rencontre de Gérard Vives, parrain de l’événement bisontin Lundisociable

Après être entré dans la vie des Français il y a presque 30 ans avec la série "Les filles d'à côté", Gérard Vives a continué sa carrière à la télévision, mais aussi dans le sport. Cette année, il a accepté d'être le parrain de Lundisociable qui se tiendra le 8 mars 2021 au Kursaal de Besançon. Il nous en parle...

RN57 : deux associations bisontines démontent les arguments « écolos » de LR et du PS

Suite aux nombreuses réactions médiatisées sur le projet d'aménagement de la RN57 entre Beure et Micropolis à Besançon, en particulier de Ludovic Fagaut (LR), Jacques Grosperrin (LR) et Nicolas Bodin (PS) avec des arguments "écologiques", l'Association Vélo Besançon (AVB) et Alternatiba, "très énervées" appellent "au bon sens" dans un communiqué du 27 février 2021.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 6.94
nuageux
le 07/03 à 21h00
Vent
1.63 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
54 %

Sondage