Alerte Témoin

Des gendarmes francs-comtois se perfectionnent à l'Académie de police en Suisse !

Publié le 04/09/2014 - 18:32
Mis à jour le 15/04/2019 - 09:46

Ce n'est pas à Saint Tropez mais en Suisse ! Pour la première fois, c'est à l'académie de police de Savatan que 21 gendarmes officiers de police judiciaire (OPJ) francs-comtois (dont 7 femmes) sont venus suivre une formation complémentaire hors du commun pendant une semaine. Sur un site de 600.000 m2 en hauteur, ces gendarmes ont travaillé des mises en situation dans des salles adaptées de scènes de crimes, d'agressions, de vols à main armée. Objectif du stage : maintenir les "excellentes" relations transfrontalières et permettre aux gendarmes d'apprendre les ficelles du métier dans des conditions "optimales". Nous les avons rencontrés ce mercredi 3 septembre 2014.

Dès les premières heures de stage, les OPJ de Franche-Comté ont fait face à des problématiques judiciaires transfrontalières et à appliquer les règles des accords de Paris en collaboration avec les magistrats, policiers, et gendarmes suisses.

Le faux pour agir en vrai

Les conditions de l'académie de Savatan sont "exceptionnelles" tant en terme de confort que de conditions de travail. Elles permettent entre autres la reconstitution ou la simulation dans des salles créées, décorées, installées pour reproduire des scènes de crimes, d'agressions, de vols à main armée… en appartement ou dans une discothèque par exemple. (Voir photos ci-dessus) Ces différents lieux se trouvent dans une sorte d'immense bunker construit dans une colline avec 35 km de galeries appartenant à l'armée, l'académie étant actuellement locataire. (Voir photos ci-dessus)

Une vraie enquête, avec un vrai gendarme dans un faux tribunal avec un faux accusé… 

Avec cet aspect "très pratique", comme le dit le commandant Alain Sevilla, les OPJ francs-comtois bénéficient de cours théoriques animés par des intervenants. Ce mercredi 3 septembre, les intervenants étaient Elisabeth Philiponet, substitut général en Franche-Comté, et le procureur de la République à Vesoul, Jean-François Parietti.

Après une heure d'échanges entre les stagiaires et Elisabeth Philiponet sur les astuces, conseils et les façons de témoigner d'une enquête lors d'un procès, la mise en pratique n'a pas tardé. C'est dans une autre salle aménagée en tribunal (voir photos ci-dessus) que la gendarme Magalie Navarro témoigne à la barre. À la présidence : Elisabeth Philiponet, l'avocat de la défense est Jean-François Parietti, à la barre, le gendarme en charge de l'enquête. L'homme sur le banc des accusés est accusé d'avoir tué son ex-concubine avec un fusil de chasse. Après avoir énoncé le déroulé des événements et de l'enquête, Maître Philiponet lui pose de nombreuses questions comme elle le ferait en réalité. Bilan : la gendarme Navarro s'est bien exprimée, mais ses propos étaient "trop édulcorés", "mais c'est très prometteur !" a indiqué la magistrate.

Après cette première expérience à l'académie de police de Servatan, une seconde édition est déjà organisée en septembre 2015. "Nous aimerions faire entrer cette formation dans la durée, la continuité en améliorant encore cette formation, car avec l'évolution de la délinquance, il que nous restions à niveau et même développer de nouvelles compétences (…)" nous confie le commandant Alain Sevilla.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Concertation des élus et prévention covid-19: « Il en va aussi de la survie de la vie associative » (Patrick Genre)

Comme annoncé, le Préfet du Doubs et l’Agence Régionale de Santé ont échangé ce 23 septembre 2020, en visioconférence, avec le président de l’Association des maires du Doubs, les Maires des chefs-lieux de canton, les maires des communes de plus de 5 000 habitants et les Présidents d’intercommunalités.

SONDAGE Covid-19 : limitez-vous les rassemblements familiaux et amicaux ?

Les département du Doubs, le Territoire de Belfort et la Côte-d'Or, comme de nombreux départements français, sont passés en "zone rouge", c'est-à-dire en zone de circulation active du virus qui se caractérise principalement par un taux d’incidence supérieur à 50 pour 100 000 habitants et une dynamique épidémique défavorable. Le gouvernement invite les habitants à limiter les rassemblements familiaux ou entre amis… Et vous, limitez-vous ce type de rassemblement ? C'est le sondage de la semaine.

Loup en Haute-Saône : certains éleveurs autorisés à effectuer des tirs de défense simple

Suite à l'attaque d'un ovin ce lundi 21 septembre 2020 à Fougerolles et à la présence avéré d'un loup, la préfète de la Haute-Saône et le préfet des Vosges ont pris des arrêtés autorisant certains éleveurs à effectuer des tirs de défense simple en vue de protéger leurs troupeaux contre la prédation du loup.

Décès de Michael Lonsdale, acteur franco-britannique de renom

Comédien des avant-gardes comme des productions populaires, l'acteur franco-britannique Michael Lonsdale, est décédé lundi 21 septembre 2020 à 89 ans, après 60 années de carrière et une consécration, pour ce chrétien fervent, pour son rôle de moine dans "Des hommes et des dieux". À Besançon, il prêta sa voix pour illustrer le personnage de Victor Hugo dans le tramway.

Plan National Vélo : quatre nouveaux projets lauréats de « Continuités cyclables » en Franche-Comté

A l’occasion des deux ans du Plan National Vélo, Barbara Pompili, ministre de la Transition Écologique et Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué en charge des Transports ont annoncé  à la mi-septembre un montant de 200 millions d'euros supplémentaires en faveur du vélo dans le plan France Relance et l’augmentation de 20 millions d'euros du budget attribué au dispositif de réparation "Coup de pouce vélo". Ils ont également communiqué la liste des territoires lauréats de la 2ème édition de l’Appel à Projets "continuités cyclables" : quatre projets ont été retenus en Franche-Comté dont un à Besançon.

Boost’ Ton Projet, le jeu-concours du Crédit Agricole Franche-Comté pour les 18-30 ans !

PUBLI-INFO • Jusqu'au 30 octobre 2020, les jeunes de 18 à 30 ans porteurs de projets sont invités à participer au jeu-concours du Crédit Agricole Franche-Comté. Pour cette première édition, 4.500 euros sont mis en jeu afin d’accompagner les jeunes vers la concrétisation de leur projet, qu'il soit solidaire, sportif ou entrepreneurial…

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     13.79
    légère pluie
    le 24/09 à 18h00
    Vent
    4.51 m/s
    Pression
    1005 hPa
    Humidité
    96 %

    Sondage