Des professeurs sud-coréens accueillis au CLA

Publié le 15/09/2014 - 14:50
Mis à jour le 15/09/2014 - 14:51

En matière d’échanges internationaux, le Centre de linguistique appliquée (CLA) de Besançon n’en est pas à son coup d’essai. Un nouvel accord-cadre va lui permettre d’accueillir des futurs professeurs venus de Corée du Sud.

 ©
©

Dès janvier 2015

Une première délégation d'une dizaine d'étudiants sud-coréens arrivera en janvier 2015 dans la capitale comtoise. Ils achèvent leur cursus dans leur pays, au sein de l’université nationale de pédagogie de Gongju, qui forme des futurs professeurs en classe de primaire.

Pour parfaire leurs compétences, leur université a souhaité mettre en place diverses coopérations internationales. Elle les envoie durant un mois à l'étranger pour permettre la découverte d'autres système scolaire. Outre les Etats-Unis et la Nouvelle Zélande, elle s'est tournée vers la France et a choisi l'Université de Franche-Comté et l’Académie de Besançon.

"Quand on est à l'étranger, on apprend beaucoup"

"Besançon a été choisi avec son CLA qui a développé d'importantes capacités linguistiques et didactiques", explique Jean-Paul Tardy, délégué aux relations internationales au Rectorat. Par ailleurs, l'Académie de Besançon propose des immersions au sein de ses établissements scolaires et peut accueillir les étudiants sur de courtes périodes.

Les futurs enseignants sud-coréens suivront ainsi sur place des cours de français mais découvriront aussi la manière d'enseigner en France lors d’observations dans les classes.

"Ils seront accueillis au sein de deux établissements bisontins : l'école primaire Jean-Macé et le collège des Clairs-Soleils", précise Jean-Paul Tardy qui reconnait qu'"on apprend beaucoup, quand on est à l'étranger." "Il y a un échange qui se créé. Les Sud-Coréens feront aussi partager leur culture."

Une centaine de professeurs étrangers accueillis chaque année

Cet accord-cadre signé entre l'UFC et l'Université de Gongju s'étend sur une période de trois ans renouvelables. "Jusqu'à deux groupes d'étudiants pourront être accueillis par an." Il s'inscrit en outre dans le cadre de l'année France-Corée prévue en 2015.

Au-delà de cet échange, l'Académie reçoit également une centaine de professeurs étrangers chaque année. "Ils viennent souvent passer une journée d'immersion dans le cadre de formations continues ou de stages d'études." Le CLA reçoit, de son côté, 5.000 stagiaires par an.

Inversement, des professeurs de l'Académie partent aussi régulièrement. "Plus d'un millier partent à l'étranger avec leurs élèves lors d'échanges et une centaine montent également des projets internationaux." Impliquée dans la mobilité internationale à des fins pédagogiques, l'Académie de Besançon a noué des partenariats avec une quinzaine d'académies étrangères (aux Etats-Unis, en Autriche, au Canada, en Tunisie, en Turquie...)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

Classement des collèges de France : quels sont les meilleurs établissements de Besançon ?

Après les résultats du brevet, c'est au tour des collèges d'être évalués par le magazine L’Etudiant qui a publié le 18 juillet 2024 le classement 2024-2025 des meilleurs collèges de France. À Besançon, les notes des établissements vont de A (meilleure note) à E (moins bonne note). Quels sont les meilleurs établissements ? Réponses.

Un accompagnement spécifique pour les projets d’installation agricole en Bourgogne-Franche-Comté

L’AFOCG du Doubs, le CIVAM le Serpolet, Terre de Liens et le collectif InPACT proposent le parcours "de l’idée au projet", en partenariat avec le Grand Besançon Métropole et la région Bourgogne Franche Comté. Celui-ci vise à accompagner "l’émergence de tous types de projets" en lien avec l’installation agricole durant un parcours de 11 jours qui débutera en octobre prochain à Besançon. 

Le taux de réussite au brevet en baisse dans l’académie de Besançon

Comme au niveau national, le taux de réussite au brevet est en baisse dans l’académie de Besançon avec un taux, toutes séries et tous candidats confondus qui s’élève à 85,4 % pour la session 2024. Soit une baisse de 2,8 points par rapport à 2023. Voici les résultats plus en détail communiqués par le rectorat de Besançon.

L’Université de Franche-Comté recherche des patients standardisés pour les examens de médecine

Afin d’aider les étudiants en médecine à développer leurs capacités cliniques et relationnelles, l’université de France-Comté réitère sa recherche de volontaires afin de jouer le rôle de patients standardisés lors des examens des étudiants en 4e, 5e et 6e année de médecine.

Législatives 2024 : la présidente de l’université de Franche-Comté appelle à ”rejeter” le Rassemblement national

La présidente de l’université de Franche-Comté, Macha Woronoff, a partagé un communiqué le 1er juillet 2024 signé de France Universités, de la Conférence des directeurs des écoles françaises d’ingénieurs (CdeÞ), de la Conférence des grandes écoles (CGE) et de la Conférences des directeurs des écoles françaises de management (CDEFM) appelant à dire ”non” au Rassemblement national au deuxième tour des élections législatives anticipées le 7 juillet.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 15.65
couvert
le 24/07 à 06h00
Vent
1.35 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
92 %