Des tags néonazis en direction du Haut-Doubs

Publié le 11/05/2014 - 11:39
Mis à jour le 12/05/2014 - 11:51

Le collectif antifasciste de Besançon  appelle à la vigilance après la découverte il y a une semaine de tags néonazis "Blood C18 Honour" (sang C18 Honneur) peints sur une grange le long de la route des microtechniques entre Valdahon et Avoudrey. 

recemment_mis_a_jour133.jpg
©dr
PUBLICITÉ

En mars 2011 déjà , un groupe néonazi (Radikal Korps voulait) organisait dans le village d’Epenoy un concert de soutien à plusieurs de ses membres incarcérés récemment pour faits de violences commis en Franche-Cmté et à Lyon. Le rassemblement  avait été annulé à la dernière minute. 

Après la dissolution du Front Comtois fin 2011 suite à la condamnation de son leader pour incitation à la haine raciale, il semblerait que le mouvement renaisse sous d’autres formes et que de futures actions pourraient être menées. C’est la conclusion du collectif  qui a découvrt la semaine dernière des inscriptions sur une grang à Epenoy le long de la double voies entre besançon et Morteau. Le propriétaire de la grange a décidé de porter plainte. 

« Blood C18 Honour » : Kesako ? 

Pour le collectif, pas de doute ! « Blood and Honour » (sang et honneur), est en effet un  réseau de promotion de musique néo-nazi fondé en 1987 composé de bonnazies (skinheads nazis) et d’autres nationalistes. « Son nom est tiré de la devise des Jeunesses hitlériennes:  » Blut und Ehre ». Le Blood and Honour a pour fonction de diffuser les théories nazis via les concerts qu’il organise eà travers toute l’Europe« .

Quant au C18, il s’agirait d’un code. C pour Combat. Les chiffres 1 et 8 corresponderaient t à la 1re  et 8e lettres e l’alphabet, soit le A et le H  « Sans avoir trop fait d’étude, on comprend rapidement que ce sont des initiales : Adolf Hitler« . Le groupe C18 né en 1991 est la branche armée du groupe néonazi britannique « Blood & Honour » dont un groupe dissident (White Wolves) est accusé d’avoir déposé une bombe dans un bar gay de Soho le 30 avril 1999. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

L’hommage aux trois militaires « pourrait se faire » à Besançon en présence de la ministre des Armées

L’hommage aux trois militaires « pourrait se faire » à Besançon en présence de la ministre des Armées

Mise à jour à 18h14 • Trois militaires français appartenant au 19eRG de Besançon sont décédés accidentellement dans le cadre de la mission « Harpie » de lutte contre l’orpaillage illégal en Guyane, selon l’Etat-Major des Armées. Un hommage leur sera rendu la semaine prochaine. La Ville de Besançon annonçait le mercredi 24 juillet 2019 mais le 19 Régiment du Génie précise que "rien n'est encore arrêté pour l'instant sur le lieu et la date".

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 19.88
légère pluie
le 21/07 à 0h00
Vent
2.88 m/s
Pression
1019.88 hPa
Humidité
97 %

Sondage