Dette toxique de Dijon : Gabriel Amard demande des explications

Publié le 15/09/2015 - 17:23
Mis à jour le 15/09/2015 - 17:23

Le co-initiateur du Rassemblement citoyen Bourgogne Franche-Comté, Gabriel Amard, appelle le maire de Dijon à "faire la lumière sur les emprunts toxiques contractés durant ses années de mandat."

main-square-in-dijon.jpg
©GumnutMelbourne, juil. 2010-http://www.tripadvisor.fr/LocationPhotos-g187111-Dijon_Cote_d_Or_Burgundy.html#17694965
PUBLICITÉ

Il rappelle dans un communiqué que « la formule de calcul des emprunts toxiques est complexe et très spéculative : la première période de l’emprunt de 1 à 5 ans est à taux fixe et bas (ce qui explique son attractivité pour les collectivités territoriales), la seconde période de 10 à 30 ans est à taux variable et indexé sur des indices volatiles comme le franc suisse, le cours du pétrole ou du blé. Ces prêts sont risqués, opaques, imprévisibles pour les collectivités. »

Or, le Rassemblement Citoyen de Bourgogne et de Franche Comté revendique que la transparence financière soit au cœur des engagements des élus locaux. La dette toxique de Dijon étant évaluée à 47%, dont 17% de très toxique, selon le Collectif pour un audit citoyen de la dette publique de Côte-d’Or (CAC 21). « J’ai rencontré le collectif en mars 2014 : il m’a alors expliqué que François Rebsamen refusait de lui donner les informations utiles à un audit complet de la dette », constate Gabriel Amard, qui invite ce dernier à laisser « faire la lumière sur les finances de la ville. »

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Le site Alstom à Ornans produira les moteurs des bus électriques de la RATP

Le site Alstom à Ornans produira les moteurs des bus électriques de la RATP

Alstom est l’un des trois attributaires du plus important appel d’offres européen de bus électriques lancé par la RATP et financé à 100 % par Île-de-France Mobilités. Ce 20 mai 2019, il est officiellement choisi pour créer les moteurs. La première tranche ferme porte sur 50 bus. Le montant du contrat cadre pourra aller jusqu’à 133 millions d’euros. 

Abéo : une progression du chiffre d’affaires de 22,7%

Abéo : une progression du chiffre d’affaires de 22,7%

L'année 2018/19 aura été une belle année pour l'équipementier sportif franc-comtois Abéo qui a noté une croissance de son chiffre d'affaires de 22,7%. Un nouveau directeur administratif et financier a également été nommé. Il s'agit de Mathieu Baiardi.

El Internationale à Besançon : nouvelle vente exceptionnelle en entrepôt les 23, 24 et 25 mai 2019 !

El Internationale à Besançon : nouvelle vente exceptionnelle en entrepôt les 23, 24 et 25 mai 2019 !

publi-info • L’entreprise de prêt-à-porter EL Internationale, implantée à Besançon depuis 1973, organise dans ses entrepôts la quatrième édition de ses ventes exceptionnelles de vêtements hommes et femmes. Cet événement se déroulera durant trois jours : les jeudi 23, vendredi 24 et samedi 25 mai 2019 !

Écoquartier Vauban : les premiers habitants sont arrivés…

Écoquartier Vauban : les premiers habitants sont arrivés…

Depuis fin mars, les premiers résidents se sont installés dans les 11 logements de l'ancienne infirmerie de la caserne Vauban et 80 nouveaux logements neufs seront prochainement habités. La livraison ce vendredi 17 mai 2019 des premiers logements de l'écoquartier était une belle occasion pour le maire Jean-Louis Fousseret de répondre à la polémique au conseil municipal jeudi soir sur le nombre de logements à Besançon...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.53
légère pluie
le 24/05 à 18h00
Vent
4.13 m/s
Pression
1013.28 hPa
Humidité
83 %

Sondage