Deux nouvelles déléguées de l’ARS dans le Doubs et le Nord Franche-Comté

Publié le 31/08/2022 - 14:00
Mis à jour le 31/08/2022 - 17:30

Changements à la tête de deux délégations de l’ARS Bourgogne-Franche-Comté : le 1er septembre, Agnès Hochart prendra ses fonctions dans le Doubs, Valérie Ganzer dans le Nord Franche-Comté.

L’organigramme de l’ARS Bourgogne-Franche-Comté évolue à compter du jeudi 1er septembre 2022 avec deux nominations à la tête des délégations de l’Agence.

Agnès Hochart, jusqu’alors déléguée dans le Nord Franche-Comté prend la direction de la délégation départementale du Doubs, à Besançon, à la suite de Nezha Leftah-Marie, amenée à occuper d’autres fonctions.

Valérie Ganzer, directrice projets à la direction de l’organisation des soins (DOS) de l’Agence, va diriger la délégation basée à Belfort, et dont le périmètre couvre le pôle métropolitain (Territoire de Belfort/Pays de Montbéliard/Pays d’Héricourt).

Etablissements de santé

Avant la direction d’une délégation de l’ARS à partir de mars 2020, Agnès Hochart a occupé plusieurs postes de pilotage financier et de suivi des établissements de santé au sein de l’Agence.

Elle a commencé sa carrière à l’Observatoire Régional de la Santé (ORS) de Franche-Comté, dont elle prendra la direction, puis a intégré l’Agence Régionale de l’Hospitalisation (ARH) de Franche-Comté, en 2007.

À la création des ARS, en 2010, Agnès Hochart contribue à la mise en place du département allocation de ressources puis du Fonds d’Intervention Régional (FIR). Après la fusion des régions et des ARS Bourgogne et Franche-Comté en 2016, elle se voit confier le suivi budgétaire et financier des établissements de santé.

Ségur investissement

En poste à l’ARS depuis 2021, Valérie Ganzer a en particulier eu en charge le déploiement des enveloppes financières liées au Ségur investissement.

De 1990 à 1999, sa carrière a commencé dans les domaines de l’assurance/mutuelle (notamment en qualité de responsable régionale pour un groupement de mutuelles en Franche-Comté).

En 1999, Valérie Ganzer est nommée directrice générale adjointe de la Mutualité Française sur le Territoire de Belfort, puis directrice générale des cliniques de la Miotte, Laennec et des Portes du Jura.

De 2008 à 2021, elle a occupé les postes de directrice générale adjointe de l’Hôpital Nord Franche-Comté et du centre hospitalier de longue durée Le Chénois (direction commune).

Au titre de ses fonctions de direction, Valérie Ganzer était par ailleurs administratrice du GCS imagerie Nord Franche-Comté, du GIE radiologie Nord Franche-Comté et du GIE médecine nucléaire.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Dépistage du cancer du sein : « 40 % des cancers peuvent être évités » selon le docteur Rymzhanova-Coste

Sur la période 2020 - 2021, le taux de participation au dépistage du cancer du sein s’élevait à 52,7 % en Bourgogne-Franche-Comté. Des chiffres plus élevés qu’à l’échelle nationale, mais toujours insuffisants selon le docteur Raouchan Rymzhanova-Coste, médecin directeur du centre de coordination du dépistage des cancers de la région, situé rue Paul Bert à Besançon.

Hôpital public : une action spéciale ce mercredi autour de « La mère et l’enfant » devant le CHU de Besançon

Le syndicat Sud Santé Sociaux du CHU de Besançon organise une action mercredi 28 septembre à 11h30 en soutien autour de la statue de « La mère et l’enfant » sur le parvis de l’établissement hospitalier. Objectif : soutenir l’hôpital public dont le CHU bisontin qui manque aujourd’hui de 300 infirmières et 150 aides-soignant(e)s, dénonce le syndicat dans un communiqué.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 6.02
peu nuageux
le 30/09 à 21h00
Vent
1.74 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
94 %

Sondage