Devenir propriétaire dans le neuf à Besançon, c’est possible...

Publié le 19/06/2013 - 10:56
Mis à jour le 07/05/2019 - 16:57

Pour beaucoup, devenir propriétaire est un rêve, mais peu y accèdent vraiment. Une situation d’autant plus notable à Besançon, où les prix de l’immobilier ont connu une nette augmentation, dans le neuf notamment. Un nouveau programme de logements « Résidence Utopia » conçu par la SedD et la société SMCI pourrait tout changer.

De l’utopie à la réalité

Si son nom : "Utopia résidence", en dit long, la promesse l’est tout autant. Proposer un prix au m2 parmi les plus bas du marché sans renier sur la qualité de l’habitat et de son environnement. L’idée étant de permettre au plus grand nombre d’accéder à la propriété. Composé à terme de 120 logements du T1 Bis au T4, ce programme immobilier sera implanté dans le quartier des Hauts du Chazal, à proximité des services et du futur tramway, situé à 150 mètres.

Une première tranche de 62 logements devrait d'abord voir le jour. Construits selon la dernière réglementation RT2012, ils bénéficieront de matériaux durables. Les travaux débuteront en septembre pour être livrés à la mi-2015.

La SedD et la société SMCI ont présenté hier soir, à la Rodia, ce concept de résidence "nouvelle génération" et en ont profité pour lancer la phase de commercialisation. "C’était pour nous un défi", explique Fabrice Jeannot, président de la SMCI. "Nous ne voulions pas déshabiller un immeuble pour qu’il coûte moins cher mais essayer de réaliser des logements optimisés et abordables sans en sacrifier la qualité."

À partir de 2.200 € le m2

Le résultat semble au rendez-vous puisque le prix moyen au m2 sera de l’ordre de 2.400 €, variant de 2.200 à 2600 €. Un coût raisonnable quand on sait que le prix des logements neufs à Besançon se vendent en moyenne 3200 € le m2. Soit une économie de 25% par rapport aux prix du marché.

Pour un T1 Bis dans cette résidence, idéal pour un célibataire, il faudra donc compter environ 80.000 €. Cette optimisation des coûts est le fruit de 18 mois d’études entre les deux partenaires (SedD et SMCI), et qui ont revisité tous les stades de la conception à la construction. Cette fois, tout a été décidé en amont avec chaque décideur et acteur du projet. "Les entreprises sont partenaires. C’est comme cela que nous arrivons à un prix très concurrentiel", explique Fabrice Jeannot le président de la SMCI.

Une première à Besançon

"Ce qui est intéressant, c’est que tous les professionnels se mettent autour de la table pour travailler ensemble. L’architecte se voit notamment imposé des contraintes par les recommandations de chaque intervenant dans l'acte de construire, alors que d’habitude, c’est plutôt l’inverse", ajoute Vincent Fuster pour la SedD. Les économies vont être réalisées sur la gestion de la copropriété ; un conseil résidentiel sera créé par l’intermédiaire du syndic.

Il s’agit d’une première à Besançon et en Franche-Comté. Vincent Fuster précise que la Ville de Besançon a soutenu cette démarche "qui souhaite arrêter l’hémorragie autour des jeunes ménages partant s’installer en périphérie". 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Besançon : plus de 13.300 dépôts sauvages ramassés en 2023, près de 500 en 2024…

QUOI DE NEUF À BESAC ? • En 10 ans, le nombre de dépôts sauvages s’est multiplié par 10 à Besançon, comme partout en France, un fléau qui coûte très cher aux collectivités. C’est le sujet de notre rubrique Quoi de neuf à Besac ? de ce mois de février 2024, avec Marie Zéhaf, conseillère municipale déléguée à la Voirie.

Soins dans l’Arc jurassien franco-suisse : une baisse du nombre de médecins du côté français

Dans le cadre d’un cycle de travail sur la santé, l’Observatoire statistique transfrontalier de l'Arc jurassien (OSTAJ) a publié le 27 février 2024 une nouvelle étude consacrée à l’offre de soins sur le territoire. Les chiffres reflètent particulièrement des tendances démographiques et structurelles différentes de part et d'autre de la frontière.

À Besançon, une brigade de police intervient désormais dans les transports en commun

À l’occasion du lancement du dispositif de Force d’action républicaine (FAR) le mardi 26 février 2024 à Besançon, la police nationale a présenté la nouvelle Brigade de sécurité des transports en commun (BSTC) mise en place depuis janvier 2024 dans la capitale comtoise. Les agents affectés à cette brigade auront pour principales missions de sécuriser les transports et rassurer la population.

L’inscription de l’IVG dans la Constitution française sera-t-elle votée par le Sénat ?

Le Sénat se prononcera mercredi 28 février 2024 après-midi sur l'inscription de l'IVG dans la Constitution, un vote rendu très incertain par les réticences de la droite et qui pourrait bouleverser le calendrier parlementaire de la réforme. C'est l'étape la plus périlleuse de la révision constitutionnelle promise par le président de la République, Emmanuel Macron : l'exécutif ne pourra la faire aboutir sans un vote majoritaire des 348 parlementaires du Palais du Luxembourg.

Top départ du dispositif de Force d’action républicaine à Planoise

Aux côtés de Maubeuge et de Valence, Besançon fait partie des territoires retenus par le gouvernement pour expérimenter le nouveau dispositif Force d’action républicaine (FAR). Ce mardi 27 février 2024, à la préfecture du Doubs et en présence des représentants de l’État, le préfet Gilles Clavreul, coordonnateur de ce dispositif, a présenté les objectifs. 

Les cancoillottes primées au Salon de l’agriculture de Paris

Après l'obtention de son IGP en mai 2022, la cancoillotte s’est cette fois distinguée lundi 26 février 2024 au Salon international de l’agriculture de Paris dans le cadre du concours agricole. Plusieurs produits ont été récompensés de médailles d’or, argent, et bronze. Découvrez le palmarès. 

Une matinée avec les Restos du cœur de Besançon-Chalezeule

Grand format • À quelques jours de la collecte nationale des 1er, 2 et 3 mars 2024, nous avons suivi durant une matinée les bénévoles du centre Besançon-Chalezeule. De la ramasse à la distribution, en passant par les ateliers, les activités ne manquent pas aux Restos du coeur qui espèrent toujours plus de bénévoles.

Les saucisses de Morteau et de Montbéliard primées au Concours général agricole 2024 

Ce dimanche 25 février 2024 s'est déroulé dans le cadre du Salon international de l’agriculture, le concours général agricole. Au cœur de cette compétition les saucisses de Morteau et de Montbéliard, fiertés du terroir franc-comtois, ont une nouvelle fois brillé !

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 8.87
partiellement nuageux
le 28/02 à 15h00
Vent
2.7 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
76 %