Dieudonné en Suisse, un spectacle sous haute surveillance policière

Publié le 03/02/2014 - 14:17
Mis à jour le 03/02/2014 - 18:39

Dieudonné s’apprête à jouer ce lundi 3 février dans la ville suisse de Nyon, sous haute surveillance policière, « Asu Zoa », la version édulcorée de son précédent spectacle récemment interdit en France. Par ailleurs, les autorités de la ville de Nyon, située entre Genève et Lausanne, entendent enregistrer la représentation avec « l’assentiment » des organisateurs du spectacle, a expliqué à l’AFP le conseiller municipal, Olivier Mayor.

 ©
©

"C'est un dispositif particulier de témoin garant. On se doit d'être témoin et d'avoir des preuves", a-t-il dit, précisant que l'enregistrement ne serait pas publié ni transmis aux médias et serait mis à disposition de la justice uniquement si besoin est.

Les polices cantonale et municipale seront elles mobilisées pour éviter tout dérapage dans les rues de Nyon en cas d'affrontement entre pro et anti-Dieudonné.

Pour sa part, la Coordination intercommunautaire suisse contre l'antisémitisme et le racisme (Cicad), tiendra un stand en face du théâtre de Marens, où Dieudonné doit jouer lundi soir deux représentations à 20H00 (19H00GMT) et 21H45 (20H45GMT).

"On entend faire acte de présence et dire qu'il n'est pas le bienvenu" en Suisse, a expliqué à l'AFP le secrétaire général de la Cicad, Johanne Gurfinkiel. La Cicad disposera de son propre service de sécurité, "une obligation pour toute manifestation sur l'espace public", a souligné M. Gurfinkiel.

Dieudonné a prévu une série de 10 représentations début février et début mars. Les billets se sont tous vendus très rapidement. Dieudonné s'est déjà produit dans cette salle louée à Nyon, qui peut accueillir environ 460 spectateurs.

Dieudonné a repris ses tournées en France avec son nouveau spectacle intitulé "Asu Zoa" ("la face de l'éléphant" en langue Ewondo du Cameroun) après l'interdiction en janvier par la justice française d'un premier spectacle, "Le Mur", pour ses sorties antisémites.

En Suisse, en 2010, le Tribunal fédéral, la plus haute instance juridique suisse, avait donné raison au polémiste, après le refus (prononcé en 2009) de la municipalité de Genève de mettre une salle à sa disposition.

(Source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

“La question n’est pas uniquement la défense des droits, mais aussi leur promotion” (Amnesty International)

Du 17 au 20 mai 2024, l’hôtel de Ville de Besançon accueille l’exposition "We want to break free*". Elle sera ensuite déplacée à la médiathèque Pierre Bayle jusqu’au 1er juin. Sébastien Tüller, responsable de la commission orientation sexuelle et identité de genre d’Amnesty International, nous en parle…

Le tourisme et le commerce bisontin au coeur du prochain conseil municipal de Besançon

Au coeur des sujets du prochain conseil municipal, le tourisme et l'activité commerciale de la Ville de Besançon seront abordés comme thème principaux ce jeudi 15 mai 2024. En conférence de presse, la Ville a dressé le bilan des derniers chiffres de la saison touristique et du commerce bisontin. 

À Besançon la boutique “L’air de rien” ferme ses portes

Ce mercredi 15 mai 2024 les autocollants "déstockage massif" et "avant cessation d’activité" sur la vitrine de la boutique bisontine L’air de rien interpellent. Située au 8 rue des Granges, la boutique avait reçu en 2023 le prix du meilleur commerce indépendant de Bourgogne – Franche-Comté mais s'apprête pourtant à baisser définitivement le rideau.

Journée prison morte : mobilisation des agents pénitentiaires après l’attaque mortelle d’un convoi

L’intersyndicale appelle ce mercredi 15 mai à un blocage national après l’attaque d’un convoi pénitentiaire hier dans l’Eure dans laquelle deux agents sont morts et trois autres ont été gravement blessés. Une minute de silence sera également observée à 11h. 

Sondage – Allez-vous assister au passage de la flamme olympique dans le Doubs ?

Alors que les Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024 débuteront le 26 juillet prochain, la flamme olympique elle, a d’ores et déjà fait son arrivée le 8 mai dernier sur le sol français. Son parcours s’accompagne généralement d’événements et autres animations dans les villes étapes. Dans le Doubs et plus particulièrement à Besançon, son arrivée est prévue le 25 juin 2024, avez-vous prévu de vous déplacer pour voir le passage de la flamme olympique ? C’est notre sondage de la semaine.

La marche militante des fiertés, c'est ce samedi dans les rues de Besançon

À l’occasion de la journée internationale contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie, le Collectif 17 mai, dont l'assocaition Nouvel Esprit, organise cette année encore une marche militante qui se tiendra samedi 18 mai à Besançon. Après avoir atteint la barre des 1.000 manifestant(e)s en 2023, l'organisation veut passer celle des 1.500 personnes mobilisées.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 13.35
légère pluie
le 20/05 à 21h00
Vent
0.57 m/s
Pression
1008 hPa
Humidité
93 %