DijOnscOpe : vers une liquidation définitive ?

Publié le 14/05/2013 - 15:42
Mis à jour le 14/05/2013 - 15:48

Le journal en ligne dijOnscOpe qui, fin 2011, avait volontairement mis fin à ses revenus publicitaires pour n’être plus financé que par ses lecteurs avait été placé en redressement judiciaire en novembre dernier. Il semblerait que l’on s’oriente, ce mardi 14 mai 2013, vers une liquidation.

presse en ligne

"Qui sauvera le « soldat dijonscope » et son idéal de presse de la liquidation définitive ? Il nous reste désormais quelques heures pour réunir les 90.000 € nécessaires au maintien de notre activité", s’interrogeait ce mardi 14 mai 2013 au matin Sabine Torres, directrice du journal en ligne dijOnscOpe, basé à Dijon.

"Nous savions que miser sur les abonnements payants de nos lecteurs constituerait un défi immense : à la fois redorer le blason de la presse quotidienne régionale en déclin et légitimer le paiement d’une édition 100% numérique alors que tout semble gratuit sur le web", expliquait-elle en novembre dernier, alors qu'elle avait fait le choix un an auparavant d’abandonner les revenus publicitaires pour financer son site d’informations locales au profit du seul soutien financier de ses lecteurs.

Médiapart pour exemple

Un défi qui ne pouvait être relevé qu’avec un minimum de 3.500 abonnés annuels. "En-dessous de ce seuil, l’hémorragie financière se poursuit. Il a fallu trois ans à notre confrère et partenaire Mediapart pour atteindre son équilibre ; dijonscope n’a pas la prétention d’y arriver plus rapidement. Or le temps presse car nous ne disposons pas de la même marge de manœuvre ; vous êtes aujourd’hui près de 2.000 abonnés, dont 1.000 abonnés annuels", précisait Sabine Torres à cette époque, alors que dijOnscOpe avait été placé en redressement judiciaire, avec l’objectif à court terme de développer ses abonnements d’une part et de d’ouvrir le capital d’autre part mais sous certaines conditions.

Mise en liquidation, ce 14 mai ?

Un objectif apparemment loin d’être atteint puisqu’il semble qu’une décision de liquidation devrait tomber dans la journée…. sauf rebondissement de dernière minute ! Sabine Torres annonçait effectivement ce matin, à peine avant 8h, sur son site : "M’appuyant sur un projet de développement efficace et rentable, j’étais parvenue à constituer les prémisses d’un tour de table d’investisseurs pour recapitaliser l’entreprise. Et obtenir un plan de continuation lors de notre audience prévue ce mardi 14 mai 2013 devant le tribunal de commerce de Dijon. Malheureusement, ce projet n’a – pour l’instant - pas abouti".

En attendant, l’accès au site d’informations dijOnscOpe est gratuit, à compter de ce jour. Jusqu’à quand ?

A suivre…

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Des chasseurs du Doubs demandent à pouvoir chasser le lynx, espèce protégée

Dans un courrier du 16 février 2024, l’Association intercommunale de chasse agrée (AICA) de Fournets-Luisans représentée par son président Steve Thalmann, a demandé à la fédération départementale des chasseurs du Doubs de soumettre au vote de la prochaine assemblée générale un déclassement du lynx boréal, espèce protégée. Une proposition qui n’a pas manqué de faire bondir le centre Athénas, dont la mission est en partie dédié à la protection du félin. 

À Besançon, une centaine de personnes rassemblées en hommage au groupe Manouchian

Alors que le couple de résistants communistes, Missak et Mélinée Manouchian étaient panthéonisés lors d’une cérémonie d’hommage national à Paris mercredi 21 février, en même temps à Besançon, une cérémonie s’est  tenue place du 8 Septembre en présence d’une centaine de personnes.

Mars Bleu revient en Bourgogne Franche-Comté : s’il est détecté tôt, le cancer colorectal se guérit 9 fois sur 10

Tous les deux ans, les Bourguignons-Francs-Comtois de 50 à 74 ans sont invités à réaliser un test de dépistage du cancer colorectal. À l’occasion de Mars Bleu, du 1er au 31 mars 2024, campagne nationale de sensibilisation au dépistage de ce cancer, le Centre régional de coordination des dépistages des cancers (CRCDC) rappelle l’importance de réaliser ce test.

Dijon recevra les Assises européennes de la transition énergétique en 2026

Alors que se tiendra à Dunkerque la 25ème édition des Assises européennes de la transition énergétique les 10, 11 et 12 septembre 2024, les trois co-organisateurs historiques de l’évènement – la Communauté urbaine de Dunkerque, Bordeaux Métropole et l’ADEME - annoncent l’entrée officielle de deux nouveaux territoires, Dijon et Strasbourg, dans l’organisation de cet évènement pour répondre collectivement aux défis cruciaux de la transition énergétique : le dérèglement climatique et la souveraineté énergétique nationale et européenne.

Chasse aux cervidés : six infractions lors d’un contrôle de chasseurs en Haute-Saône

A l’approche de la date de fermeture de la chasse aux cervidés, les services de la Gendarmerie nationale, de l’Office Français de la Biodiversité (OFB) et de l’Office National des Forêts (ONF) ont réalisé un contrôle de chasse conjoint le 28 janvier 2024, au nord des cantons de Jussey et de Port-Sur-Saône.

Non, les bouteilles de gaz ne se jettent ni dans le bac gris, ni dans le jaune et encore moins dans la nature…

Afin de promouvoir le réemploi des bouteilles de gaz propane et butane, mais aussi de réduire le risque d'explosion, le Sybert, Syndicat mixte de Besançon et sa région pour le traitement des déchets, souhaite rappeler, dans un communiqué du 20 février 2024, les consignes de recyclage aux usagers.

Sondage – Êtes-vous pour ou contre une visite médicale tous les 15 ans pour garder votre permis de conduire ?

L’eurodéputée des Verts Karima Delli a présenté une proposition de loi en décembre dernier afin de mettre en place une visite médicale obligatoire permettant de renouveler son permis de conduire tous les 15 ans. Le 19 février 2024, l’association "40 millions d’automobilistes" a lancé une pétition pour s’opposer à l’adoption de ce nouveau règlement. Et vous, qu’en pensez-vous ? C’est notre sondage de la semaine…

Renouvellement de congé de présence parentale : les règles s’assouplissent

Pour les salariés du secteur privé comme pour les agents de la fonction publique, titulaires ou non, il est désormais plus simple de renouveler, avant son terme, un congé de présence parentale ainsi que le droit de bénéficier de l'allocation journalière de présence parentale (AJPP). Cela fait suite à un décret publié au Journal officiel le 4 février 2024, annonce service-public.fr.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 3.06
partiellement nuageux
le 23/02 à 9h00
Vent
4.61 m/s
Pression
1001 hPa
Humidité
88 %