Ecoquartier Viotte : la première pierre a été posée, rendez-vous fin 2019 !

Publié le 28/06/2018 - 18:01
Mis à jour le 03/07/2018 - 14:51

Les acteurs de l'écoquartier Viotte ont déposé la première pierre du chantier, situé à deux pas de la gare, ce jeudi 28 juin 2018 à Besançon. Prévu dans environ un an et demi, il accueillera sur 44 000 m2 plus de 200 logements, de nombreux commerces et un pôle administratif réunissant 1 000 agents de l'Etat et de la Région Bourgogne Franche-Comté.

Première pierre du Signal au pôle Viotte à Besançon from maCommune.info on Vimeo.

PUBLICITÉ

« La Ville voulait depuis longtemps rapprocher le pôle Viotte de la Boucle » explique d’emblée Jean-Louis Fousseret, maire de Besançon, « pour allier les défis de la mobilité avec le besoin d’attractivité du quartier. »

Et la solution s’est présentée sous la forme de l’écoquartier Viotte, qui réunira fin 2019 les moyens de transports de la gare : TGV, TER, tramway, taxis, cars, bus, vélos, automobiles… Avec « une nouvelle dynamique économique et sociale », propulsée par l’arrivée d’habitations, de commerces et de services tertiaires.

Un pôle administratif accueillant 1000 emplois

Pour illustrer cette « redynamisation du quartier«  que promet Raphaël Bartolt, préfet du Doubs, l’écoquartier sera le nouveau lieu de travail de 800 fonctionnaires de l’Etat. Bientôt rejoints par 250 agents de la Région. « Plus de travailleurs, ça veut aussi dire plus de monde sur les terrasses et dans les commerces » détaille Jean-Louis Fousseret.

Une idée que partage le préfet : « ce nouveau pôle administratif engendrera des trajets avec l’extérieur – et notamment Dijon – d’où sa proximité avec la gare. Mais aussi des trajets de Bisontins vers les services proposés » prévoit-il.

L’écoquartier se « signale » aux visiteurs

Ce millier d’agents de la fonction publique sera accueilli dans deux bâtiments « Signal ». Hautes de cinq et huit étages, ces constructions modernes imaginées par l’architecte Brigitte Metra deviendront les « portes » de Besançon. « La première image d’un visiteur dans une ville, c’est la gare et ses alentours » rappelle le Maire, pour qui ce pôle d’échange constitue « une place stratégique ».

Et ce cahier des charges, l’architecte l’a bien intégré. « Les ‘Signal’ rendront fiers les Bisontins » assure-t-elle, insistant sur « leur vue de la Citadelle » et leur apparence, « rappelant les couleurs des pierres de Chailluz et les toitures de la capitale comtoise. »

Quid des anciens locaux occupés par les agents de l’Etat et de la Région ?

L’arrivée des 1 000 agents publics signifie aussi leur départ de leurs anciens locaux et donc une potentielle perte de dynamisme dans leurs anciens quartiers. « L’Etat les louait à des sociétés privés, ils seront donc ouverts à de nouveaux locataires. Ce qui n’entraînera aucune perte d’activité dans leurs secteurs » conclut, rassurant, Raphaël Bartolt.

L’écoquartier en chiffres

  • 3,1 ha de terrain
  • 44 000 m2 de surface totale (11 000 m2 secteur Nord, 33 000 m2 secteur Sud)

Soit :

  • 300 m2 d’équipement
  • 1500 m2 de commerces et services de proximité
  • 25 000 m2 de tertiaires
  • 220 à 240 logements
  • 320 places de parking mutualisé
  • 1000 emplois

1 Commentaire

Quais os tratamentos para impotência sexual? https://www.goodreads.com/topic/show/19363101-causas-tratamento-e-rem-dios-para-disfun-o
Publié le 29 juin 2018 à 13h46 par • Membre

Un commentaire

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Micro-brasserie Les2FÛTS : « Intégrer Coopilote a facilité le démarrage de mon entreprise »

Micro-brasserie Les2FÛTS : « Intégrer Coopilote a facilité le démarrage de mon entreprise »

Dans le cadre des rencontres "Bienvenue dans mon entreprise" proposées par Coopilote, coopérative d'entrepreneurs salariés à Besançon, la micro-brasserie Les2FÛTS a ouvert ses portes pour découvrir et échanger autour de leur activité et de l’entrepreneuriat… L'occasion de faire un focus sur cette petite entreprise artisanale bisontine. 

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Le département de Côte-d'Or va envoyer deux bouteilles de Bourgogne au président américain Donald Trump pour tenter de le faire changer d'avis sur les sanctions douanières contre l'Union Européenne, qui doivent viser le vin français, a annoncé son président François Sauvadet le 14 octobre 2019 sur Twitter.

Le Crédit Agricole Franche-Comté présente son prêt « Mon 1er toit comtois » au Salon de l’Habitat Les 18, 19 et 20 octobre 2019

Le Crédit Agricole Franche-Comté présente son prêt « Mon 1er toit comtois » au Salon de l’Habitat Les 18, 19 et 20 octobre 2019

Publi-infos • Le Crédit Agricole Franche-Comté a de bonnes raisons d’être présent au Salon de l’Habitat à Micropolis Besançon. D’abord, c’est un partenaire historique de cette manifestation. Et puis, c’est l’occasion de présenter son offre régionale à succès «?Mon 1er toit comtois?», un prêt Habitat à taux zéro %. C’est donc le moment idéal pour rencontrer les conseillers du Crédit Agricole Franche-Comté.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.91
légère pluie
le 18/10 à 18h00
Vent
2.3 m/s
Pression
1013.21 hPa
Humidité
94 %

Sondage