Electricité : la situation se tend, le gestionnaire du réseau appelle à modérer la consommation

Publié le 03/04/2022 - 14:05
Mis à jour le 04/04/2022 - 08:16

Faites tourner le lave-linge plutôt ce week-end : le gestionnaire du réseau électrique RTE prévoit une situation tendue ce lundi4 avril 2022 en raison du froid et appelle donc entreprises et particuliers à freiner la consommation à ce moment là.

"RTE demande aux entreprises et collectivités de modérer leur consommation lundi matin (en particulier entre 07h00 et 10h00) et demande aux Français qui le peuvent de décaler leur consommation d'électricité à ce week-end plutôt que lundi en ce qui concerne l’usage d'appareils électroménagers", indique-t-il samedi dans un communiqué.

Ce signal national Ecowatt "orange" (qui peut aller jusqu'à rouge) du gestionnaire du réseau intervient en raison de la baisse des températures, qui doit faire augmenter la consommation d'électricité.

  • Elle sera "élevée" lundi et pourrait atteindre 73.000 MW vers 09h00. La production nationale devrait être de seulement 65.000 MW au même moment, mais la France devrait pouvoir importer jusqu’à 11.000 MW pour passer ce cap, selon RTE, qui estime que la situation pourrait toutefois être "tendue".

"RTE n’envisage toutefois pas de coupure d’électricité lundi matin, sauf si des aléas devaient survenir ce week-end", précise l'entreprise, qui actualisera ses analyses dimanche. Les gestes d'économie (éteindre les appareils en veille ou des ampoules, baisser le chauffage...) sont présentés sur le site .

"Ces gestes peuvent avoir un véritable impact": "si tous les Français éteignent une ampoule, cela entraîne une économie de consommation d'électricité de 600 MW soit environ la consommation d’une ville comme celle de Toulouse", explique RTE.

Le système électrique français est sous tension cet hiver en raison notamment de la faible disponibilité du parc nucléaire, liée à un calendrier de maintenance chargé, en outre perturbé par les confinements de 2020. Actuellement, 27 réacteurs nucléaires sont indisponibles sur 56.

La centrale à charbon de Saint-Avold (Moselle) vient en outre de fermer, même si elle pourrait éventuellement être remise en fonction l'hiver prochain.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Bouge ton coQ recherche de nouvelles épiceries participatives en Bourgogne-Franche-Comté

Après l'ouverture de six premières épiceries participatives en région Bourgogne-Franche-Comté, le mouvement citoyen Bouge ton coQ lance du 1er au 28 février un troisième appel à candidatures. Une phase de réunions publiques sera organisée dans chaque commune du 15 mars au 15 mai 2023.

La préfecture du Doubs signe un pacte pour aider les jeunes de Planoise

mobilisation planoise • Ce mardi 31 janvier, le préfet du Doubs, Jean-François Colombet s'est réuni aux côtés d'élus pour signer un pacte d'émancipation destiné aux jeunes du quartier de Planoise à Besançon. L'objectif : les aider à construire un avenir plus stable à l'aide d'une trentaine d'actions concrètes.    

Solidarité et éducation à la citoyenneté : 15.000€ pour des projets associatifs à Besançon

APPEL À PROJETS • La Ville de Besançon soutient les associations bisontines engagées dans un projet de solidarité internationale ou d'éducation à la citoyenneté mondiale, en leur apportant une aide financière d’un montant total de 15.000 euros répartis entre les différents projets retenus, par le biais d'un appel à projets. 

Vie étudiante en Bourgogne Franche-Comté : 87.000 étudiants interrogés pour créer " une véritable boussole "

Dans le cadre de la première conférence territoriale de la vie étudiante en Bourgogne Franche-Comté qui s’est déroulée lundi 30 janvier à Dijon, les résultats d’une vaste concertation inédite en France réalisée auprès de 11.500 étudiants dans un premier temps (sur les 87.000 étudiants) ont été dévoilés par Nathalie Albert-Moretti, rectrice de la région académique de Bourgogne Franche-Comté.

Morts solitaires : le bilan glaçant des Petits Frères des Pauvres

Dans un communiqué du 30 janvier 2023, les Petits Frères des Pauvres alertent sur ces morts solitaires que l’association recense chaque année en l’absence de statistiques. C’est la conséquence la plus extrême de l’isolement croissant des personnes âgées, tout particulièrement de celles en situation de "mort sociale", sans liens avec famille, amis, voisinage ou tissu associatif.

72,12 millions d’euros pour accélérer la transition écologique dans les territoires de Bourgogne-Franche-Comté

Annoncé le 27 août 2022 par la Première ministre Élisabeth Borne et effectif depuis début janvier 2023, le Fonds vert est doté au plan national de 2 milliards d’euros, dont une enveloppe pour la région Bourgogne- Franche-Comté de 72,12 M€.

Sondage – Comptez-vous faire grève et/ou manifester contre la réforme des retraites ?

Malgré une mobilisation record lors de la journée de mobilisation sociale contre la réforme des retraites le 31 janvier dernier à Besançon comme partout en France, la Première ministre a confirmé qu’elle ne changera pas l’âge de départ en retraite, ce qui encourage davantage les syndicats à poursuivre leurs mouvements de grève et de manifestations les 7 et 11 février prochains. Comptez-vous faire grève et/ou manifester contre la réforme des retraites ?

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 4.86
couvert
le 04/02 à 0h00
Vent
0.5 m/s
Pression
1036 hPa
Humidité
86 %