Alerte Témoin

Employeurs et salariés à domicile : ce que vous devez savoir sur le chômage partiel

Publié le 04/04/2020 - 11:05
Mis à jour le 04/04/2020 - 11:09

La Fédération des particuliers employeurs de Bourgogne Franche-Comté (FEPEM) précise les modalités d’application du chômage partiel pour les salariés du particulier employeur (salariés à domicile).

enfant
© Feelona via Pixabay

La FEPEM se félicite que le gouvernement ait entendu sa demande de mise en place d’un système assimilé au chômage partiel pour le secteur des particuliers employeurs et de l’emploi à domicile.

Pour sa Présidente, Marie-Béatrice Levaux "cette mesure est une très bonne nouvelle pour les particuliers employeurs. Elle va leur permettre de garantir un maintien de salaire aux salariés, de limiter le risque de perte de revenus et de rupture de la relation de travail".

Plusieurs possibilités s’offrent désormais aux particuliers employeurs pour que chaque salarié ait un salaire à la fin du mois :

  • Soit déclarer et verser l’intégralité de la rémunération du mois de mars à son salarié, même si toutes les heures déclarées n’ont pas été travaillées. Cette démarche ouvre droit aux allègements de charges et au crédit d’impôt.

La FEPEM encourage les particuliers employeurs qui le peuvent à maintenir l’intégralité du salaire de leur salarié ou de leur assistant maternel.

  • Soit recourir à la mesure d’indemnisation exceptionnelle (chômage partiel). Cette démarche se décompose en plusieurs étapes :
  1. Déclarer et payer l’intégralité des heures réellement réalisées par son salarié au mois de mars
  2. Compléter un formulaire d’indemnisation spécifique (accessible depuis les sites Cesu et Palemploi) précisant le nombre d’heures prévues, mais non réalisées. Le Cesu ou Pajemploi communiquera alors au particulier employeur le montant de l’indemnisation à verser au salarié : 80 % du montant net des heures non réalisées.
  3. Le particulier employeur sera remboursé du montant de l’indemnisation exceptionnelle. Mais cette somme ne sera pas éligible au crédit d’impôt.
  4. Choisir de verser un complément de rémunération (20%) à son salarié pour lui garantir un maintien total de son salaire. Ce complément sera
    un « don solidaire » à la charge du particulier employeur.

En cas de recours à la mesure d’indemnisation exceptionnelle, la FEPEM encourage les particuliers à compléter les 20% de la rémunération de leur salarié, par le versement d’un « don solidaire ».

Les infos +

L’ensemble des modalités pratiques du dispositif de chômage partiel sera détaillé sur le site www.particulier-employeur.fr où une Foire aux questions est mise à jour quotidiennement

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Un livre pour les vacances : « Le Loup et la Cigogne » lu par Maxence

Pour cet été 2020, dans la continuité des "Passeurs d'histoire" et du "club lecture des collégiens", l'académie de Besançon en lien avec maCommune.info propose des histoires et des fables à redécouvrir avec Jean De La Fontaine. L'occasion de lire et de faire passer quelques messages à nos enfants ! Aujourd'hui, voici "Le Loups et la Cigogne" lu par Maxence de l'école de Grandfontaine.

Soutien aux PME : la Bourgogne Franche-Comté, première région à mettre en place le « Prêt Rebond »

10 M€ de fonds européens • En réaction à la crise économique liée au Covid 19, la Commission européenne a proposé une "initiative d'investissement en réaction au coronavirus", visant à soutenir les Etats membres les plus touchés et l’économie européenne, en mobilisant notamment le levier des fonds européens. La Bourgogne-Franche-Comté est la première Région à mettre en œuvre le Prêt Rebond sur fonds européens, en lien avec Bpifrance, à hauteur de 10 millions d'euros de FEDER.

Sondage : Consommez-vous « local » pour vos courses alimentaires ?

En cette période de crise sanitaire et économique, les Françaises et les Français sont encouragés à s'approvisionner chez des producteurs locaux ou des magasins relayant leurs produits, pour les aider. Et vous, faites-vous vos courses plutôt dans les hyper et supermarchés ou plutôt chez les producteurs locaux ? C'est notre sondage de la semaine...

« J’veux du local », pour promouvoir l’alimentation de proximité en Bourgogne Franche-Comté

Le mardi 30 juin 2020, Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche- Comté et Christian Decerle, président de la Chambre régionale d'agriculture de Bourgogne- Franche-Comté ont présenté la campagne de promotion des plateformes "J’veux du local" en faveur de l’alimentation de proximité.

Besançon : un petit coup de pouce pour la création d’une papeterie d’art et d’écriture au centre-ville

Alexandre Guillaume, illustrateur bisontin multi-spécialiste depuis 20 ans et commerçant de formation, souhaite ouvrir une nouvelle boutique au centre-ville de Besançon comme on n'en voit plus : une papeterie spécialisée dans les fournitures de beaux-arts et dans le matériel d'écriture. Si tout se passe bien, ce nouveau commerce devrait voir le jour à l'automne 2020. Et pour cela, il a lancé un financement participatif…

Urssaf : des mesures exceptionnelles pour les entreprises touchées par le covid-19 du 5 juillet ou du 15 juillet

Afin de tenir compte de l’impact de l’épidémie de coronavirus sur l’activité économique, le réseau des Urssaf a déclenché des mesures exceptionnelles pour accompagner les entreprises présentant de sérieuses difficultés de trésorerie. Dans le cadre de la reprise de l’activité économique, les modalités de report évoluent. Les entreprises doivent s’acquitter des cotisations sociales aux dates d’exigibilités. Les cotisations sociales sont donc exigibles au 5 et au 15 juillet 2020.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     15.24
    peu nuageux
    le 09/07 à 6h00
    Vent
    0.64 m/s
    Pression
    1018 hPa
    Humidité
    89 %

    Sondage